top of page

R1 : l'heure de la reconstruction

Dernière mise à jour : 9 sept. 2023

Fraîchement reléguée en Régional 1, la réserve mancelle a connu une importante vague de départs à l'intersaison. Parmi les rares rescapés de ce tsunami, le coach Olivier Pignolet s'apprête à entamer sa cinquième saison à la tête de l'équipe. Si une remontée immédiate n'est pas l'objectif clairement affiché, cela pourrait le devenir si les Manceaux trouvent leur rythme dans ce championnat.



Retour sur la saison 2022-2023


Pour son premier match de la saison en N3, Le Mans FC s'impose (3-1) à la Pincenardière face au Poiré-sur-Vie grâce à des réalisations d'Adam Hammoudi, Paul Lehoux et Noah Lobe. En défense centrale, la nouvelle recrue Théo Eyoum fait forte impression, tout comme le néo-pro Zaïd Amir sur l'aile gauche de l'attaque. Malgré les départs de cadres tels que Dorian Chailleux, Baptiste Loison, Alexis Gouletquer ou encore le capitaine Augustin Pascaud, la réserve mancelle semble être capable de réaliser une belle saison. La suite ne sera malheureusement pas celle espérée.


Initialement prévu pour la N3, Théo Eyoum a rapidement signé pro | © Les albums de Lulu

Au soir de la onzième journée, Le Mans plonge dans la zone de relégation après une nouvelle défaite sur la pelouse du leader La Roche VF (2-0). Cinq matchs nuls et quatre défaites pour seulement deux petites victoires : le début de saison est clairement raté. Pas non plus aidés par les blessures de joueurs importants (Bettinger, Polla, A. Hammoudi, I. Hammoudi...), les partenaires de Mattéo Morin s'inclinent à nouveau à la Californie face au voisin sabolien (1-4) et passent la trêve hivernale à la onzième place. La situation n'est pas loin d'être critique pour les Manceaux.


Alors que 2023 pointe le bout de son nez, les Manceaux remportent le dernier match de la phase aller face à Pouzauges Bocage (2-1) et se relancent. Un premier succès à l'extérieur acquis notamment grâce à un doublé de la seule recrue hivernale : l'avant-centre Younes Zennouhi, libéré par Saint-Priest (N2) après un début de saison où il n'avait quasiment pas joué. Sa taille (1,96 m), sa puissance physique et son sens du but font beaucoup de bien à l'équipe de Loulou, parfois limitée offensivement.


Zennouhi buteur face à Vertou (2-3) | © Antoine Fraysse

La deuxième partie de saison voit les Manceaux peu à peu refaire leur retard sur les équipes non-relégables. Les jeunes Sarthois progressent dans le jeu et peuvent s'appuyer sur un Zennouhi chirurgical devant le but (11 réalisations en 13 matchs), ainsi qu'un très bon Nathan Tronchet, replacé en défense centrale. Cette progression s'illustre notamment par un succès arraché avec les tripes face au leader La Roche VF (2-0) à trois journées de la fin.


Après un solide nul sur la pelouse de Sablé (1-1), Le Mans torpille Pouzauges (5-1) à la Pincenardière et se retrouve premier non-relégable à la veille du dernier rendez-vous de la saison. Mais là, c'est la catastrophe : pourtant devant à deux reprises, les Manceaux prennent l'eau en fin de match et s'inclinent (4-2) au Poiré… La défaite de trop pour Le Mans qui termine premier relégable et repart en R1, malgré un faible espoir de repêchage. La réforme de la FFF, avec la relégation de plus d'un tiers des équipes de chaque poule de N3, aura été fatale aux protégés d'Olivier Pignolet.



Zoom sur les différents adversaires


Nouvelle division : nouveaux adversaires. Par rapport à sa poule de N3 de l'an dernier, Le Mans ne retrouvera dans cette poule A de R1 qu'un seul de ses adversaires, à savoir Pouzauges Bocage FCV (également relégué après une avant-dernière place au classement). Le Mans ne sera pas la seule équipe réserve dans sa poule puisque celles du SO Cholet, de La Roche VF et des Herbiers seront également présentes. Pour le reste, on retrouve plusieurs équipes déjà présentes à ce niveau l'an dernier dont les Sarthois des JS Coulaines. Enfin, deux promus de R2 viendront se frotter aux Sang et Or : l'historique USJA Carquefou, ainsi que l'US La Baule - Le Pouliguen (repêché à la place du RC Cholet).



Un petit coup d'œil du côté de la poule B, où les Manceaux échapperont à deux autres réserves (celles du Sablé FC et de l'USSA Vertou) ainsi qu'à l'autre club Sarthois présent à ce niveau, La Suze-Roëze FC. Pas non plus de retrouvailles avec les trois autres équipes reléguées de N3, l'US Changé, le SC Beaucouzé et l'ESOF Vendée La Roche.



Un point sur les départs…


Forcément, une relégation (d'autant plus chez une équipe réserve) engendre une floppée de départs. Parmi les nombreux joueurs à avoir quitté l'aventure mancelle, on retiendra surtout les cadres Ianis Polla Boyom, Oscar Verneau, Jules Chatagneau, Mattéo Morin, Théo Argoud et Noah Lobe. Moins utilisés, Noah Bolivard, Yassir Dkhil, Sammy Y'Tai, Zakaria Belhaj et Sami Laabiss font aussi leurs adieux au Mans FC. Ce sera aussi le cas pour Younes Zennouhi, même pas six mois après son arrivée. En revanche, Adam Hammoudi a lui intégré le groupe professionnel.



Tous les départs (au moins un match disputé en N3) :

  • Noah Bolivard (défenseur central, 2002) → UB Purple Knights (États-Unis)

  • Ianis Polla Boyom (défenseur central, 2003) → FC Ouest-Tourangeau (N3)

  • Clarence Peyrodes (défenseur central, 2004) → US Saint-Malo B (R1)

  • Yassir Dkhil (latéral droit, 2001) → sans club

  • Oscar Verneau (latéral droit, 2001) → Vendée Les Herbiers Football (N2)

  • Jules Chatagneau (milieu axial, 2001) → USSA Vertou (N3)

  • Mattéo Morin (milieu axial, 2002) → Lannion FC (N3)

  • Théo Argoud (milieu offensif, 2003) → sans club

  • Sammy Y'Tai (ailier, 2000) → sans club

  • Zakaria Belhaj (ailier, 2003) → RC Cholet (R2)

  • Noah Lobe (ailier, 2003) → sans club

  • Sami Laabiss (ailier, 2004) → AG Caen (N3)

  • Younes Zennouhi (avant-centre, 1998) → Blois Football 41 (N2)

  • Rayann Mekaoui (avant-centre, 2004) → sans club



… et sur les renforts !


Pour compenser toutes ces pertes, le club avait organisé une grande détection avec une quarantaine de joueurs conviés. Cinq profils ont été retenus et rejoignent officiellement les rangs Manceaux, tandis qu'un sixième joueur a été mis à l'essai depuis quelques jours et pourrait éventuellement renforcer l'attaque Sang et Or. En attendant, voici une rapide présentation des cinq petits nouveaux :


  • Kilian Liri (milieu axial, 2003)

Fils de l'international ivoirien Serge-Alain Liri (passé par Pontivy, Lorient, Tours, Sedan ou encore Boulogne), ce milieu défensif capable de dépanner latéral droit arrive en provenance de Brest. Formé au FC Lorient, où il était capitaine des U17 Nationaux, il a ensuite rejoint le voisin finistérien pour évoluer avec les U19 Nationaux mais surtout avec la réserve en N3. La deuxième année, comme pour Le Mans, s'est soldée par une relégation des Brestois en R1. Le moment pour Kilian de changer d'air et de retrouver un nouveau projet !


© Jordan Ory
  • Matis Bekhti (milieu offensif, 2004)

Passé par de nombreux clubs du sud de la France, dont quatre ans au Nîmes Olympique, Matis est un milieu polyvalent, aussi bien capable de jouer dans l'axe que sur un côté. Il arrive au Mans dans l'optique de jouer en milieu récupérateur dans le 4-2-3-1 d'Olivier Pignolet. Le Franco-Algérien sort d'une saison sous le maillot du FC Bagnols-Pont (N3) où il est apparu à 7 reprises mais jamais en tant que titulaire. Il avait rejoint ce club l'été dernier après un passage d'un an en U19 National à l'AS Béziers. Son adaptation mancelle devrait être facilité par la présence au club d'Anthony Ribelin, dont il est proche.


© Jordan Ory
  • Nohan Traoré (ailier, 2003)

Ailier vif et provocateur, Nohan a passé la majeure partie de sa formation à l'US Orléans où il a côtoyé les championnats nationaux jeunes. Non conservé par le club loirétain au moment de passer avec l'équipe réserve, il rebondit au FC Sète où il intègre l'équipe première en N2. Malheureusement, des problèmes administratifs l'empêchent de jouer en match officiel avec l'équipe sétoise, et il joue donc le week-end avec la réserve en R1. Pour l'anecdote, il partageait sa chambre avec l'ancien Manceau Aboubacar Camara (passé par les U19 notamment). Suite à la liquidation judiciaire du club (qui repartira en R3 sous le nom de Sporting Club Sétois), le Franco-Ivoirien a décidé de se lancer dans l'aventure mancelle.


© Jordan Ory
  • Yakine Saïd (avant-centre, 2003)

Il possède peut-être le CV le plus intéressant des cinq recrues. Malgré cela, Yakine sort d'une année complète sans club et arrive au Mans pour se relancer véritablement. Ses années au LOSC Lille lui avaient permis de découvrir l'Europe via la Youth League qu'il dispute à deux reprises. Après deux ans en U19 Nationaux, il n'est pourtant pas conservé par le staff lillois malgré une saison intéressante qui lui permet de découvrir la sélection comorienne U20 en fin de saison. C'est au tournoi Maurice-Revello qu'il fait ses débuts internationaux, en même temps qu'un certain Zaïd Amir. Un beau profil qui pourrait rapidement devenir un pari gagnant ?


© Jordan Ory
  • Salomon Yedidya Oniangue (avant-centre, 2004)

On termine avec un autre avant-centre, également international U20, qui arrive des U19 Nationaux de l'US Colomiers. Comme Yakine, Salomon est capable de jouer sur une aile mais c'est dans l'axe qu'il excelle le mieux. Cet été, il a disputé la CAN U20 avec son pays, la République du Congo, et a atteint les Quarts de finale. C'est là-bas qu'il avait commencé sa carrière de joueur, passant par l'académie de l'Atalanta Bergame de Brazzaville où il performe en pré-formation. À son arrivée en France en 2019, il évolue successivement au Toulouse FCCP, au SC Balma (U17 Nationaux) puis à l'US Colomiers (U19 Nationaux) avant de signer au Mans FC.


© Jordan Ory

L'effectif complet


Gardiens : Evan Brochet (2003), Thibault Gaignard (2004), Morgan Guérin (2006)*


Défenseurs : Richardson Atchaliso (2003), Brianson Dabele (2003), Mike Bettinger (2004)**, Quentin Gallice (2004), Ibrahima Amane Houmadi (2004), Soren Larue (2004), Nathan Tronchet (2004), Noa Boissé (2006)*, Jérémie Matumona Makanga (2006)*


Milieux : Paul Lehoux (2001)**, Kilian Liri (2003), Matis Bekhti (2004), Izhak Hammoudi (2004), Lucas Martin (2005), Baptiste Renou (2005)


Attaquants : Yakine Saïd (2003), Nohan Traoré (2003), Esteban Bourgaut (2004), Titouan Caro (2004), Salomon Yedidya Oniangue (2004), Chad Sharplis (2005), Noham Tomera Fleury (2006)*


*joueur U18 ayant participé aux séances d'entraînement avec le groupe R1

**joueur sous contrat professionnel



La prépa' estivale


Contrairement aux U17 Nationaux qui reprenaient la compétition dès la fin août, la réserve disposait de deux semaines supplémentaires avant la reprise du championnat. Un programme de préparation plus consistant, avec 7 matchs amicaux, a donc été concocté. Malgré quelques blessures, cette période s'est plutôt bien déroulée pour le groupe Sang et Or.


Tous les résultats :


Sablé FC (N3) 2-5 Le Mans FC B

Buts : Martin Rossignol, Zaïd Amir, Jonas Smith, Dame Gueye, Chad Sharplis


Le Mans FC B 1-2 US Alençon (N3)

But : Hugo Vargas-Ríos


Tours FC (N3) 4-0 Le Mans FC B


Dinan-Léhon FC (N2) 1-1 Le Mans FC B

But : Yakine Saïd


Paris SG B (R1) 2-1 Le Mans FC B

But : Martin Rossignol


US Changé (R1) 0-0 Le Mans FC B


Stade Mayennais FC (R1) 1-2 Le Mans FC B

Buts : Yakine Saïd, Salomon Yedidya Oniangue




Premier rendez-vous officiel dès samedi !


Le championnat de R1 reprend ses droits dès demain avec la première journée de championnat. Le Mans ira défier l'autre relégué de cette poule, Pouzauges Bocage, en Vendée. Coup d'envoi à 18h ! Deux semaines plus tard, la deuxième journée aura lieu avec la réception du Stade Mayennais, également à 18h. Le club devrait ensuite faire son entrée en lice au troisième tour de la coupe des Pays-de-la-Loire.



318 vues0 commentaire
bottom of page