top of page

Le Mans/Pouzauges : festival de buts pour la der' à domicile !

Il y a une semaine, la réserve mancelle était allé faire match nul (1-1) sur la pelouse de son voisin sabolien. Un très bon point de pris qui contrastait avec le classement des Manceaux, de retour dans la zone rouge après la victoire surprise de Saint-Philbert face au leader Challans. Alors qu'il ne reste plus que deux matchs, les Sang et Or devait absolument s'imposer face à Pouzauges-Bocage.


Les onze Sang et Or en mission | © Antoine Fraysse - La Tribune Mancelle


Pour cette dernière réception de la saison, Le Mans connaissait parfaitement les enjeux : une victoire était impérative face à une formation vendéenne déjà reléguée. Dans le même temps, l'opposition entre Saint-Philbert et Beaucouzé allait être scrutée avec attention, de même que les matchs du Poiré-sur-Vie (pas encore sauvé mathématiqument) et de l'ESOFV (deux points derrière Le Mans). Mais attention, car Pouzauges n'était pas pour autant en roue libre sur cette fin de saison, en témoigne leur dernière sortie conclue par une victoire face au Poiré (2-1).


En cette fin de saison, les renforts en provenance de l'équipe première sont fortement limités, et Le Mans allait de nouveau devoir composer avec sa "vraie" équipe B. Pas forcément un désavantage puisque ce groupe était sur une très bonne dynamique avant le coup d'envoi. À noter le retour dans le groupe de Zaïd Amir, tout juste remis d'une blessure à la clavicule. L'ailier comorien débutait sur le banc, au contraire de Jonas Smith qui était lui titularisé au poste de latéral droit. Mickaël Bod enchaînait dans les cages après son très bon match de Sablé.


Mickaël Bod avait repoussé un penalty à Sablé | © Antoine Fraysse - La Tribune Mancelle


Dans ce 4-2-3-1, Olivier Pignolet reconduisait sa charnière défensive en place depuis plusieurs semaines, à savoir le duo Nathan Tronchet - Ianis Polla Boyom. Oscar Verneau prenait le couloir gauche. Au milieu, les deux tauliers Mattéo Morin (capitaine) et Jules Chatagneau était alignés derrière Théo Argoud en numéro 10. Devant, Noah Lobe démarrait à gauche, Younes Zennouhi en pointe, et enfin Adam Hammoudi était replacé côté droit, lui qui avait pour habitude de jouer dans une position plus axiale.


Le coup d'envoi de la rencontre était donné à 18h02, et les 22 acteurs lançaient les hostilités. Après cinq premières minutes assez timides, les Manceaux rentraient dans leur match et frappaient d'entrée. Sur une contre-attaque, Zennouhi était trouvé dos au jeu et remisait sur son capitaine. Morin voyait parfaitement le départ en profondeur d'Argoud, et le servait à la limite du hors-jeu. Seul face à Lucas Desserme, le jeune Manceau gardait son sang-froid, fixait le gardien et décalait Adam Hammoudi qui avait tout suivi. Le franco-algérien concluait dans le but vide (1-0, 5').


3e but en 5 matchs pour Adam Hammoudi | © Antoine Fraysse - La Tribune Mancelle


Pouzauges repartait aussitôt à l'attaque, mais ne parvenait pas à se montrer dangereux. En face, les Manceaux jouaient très bien les contres, Lobe (7') puis Zennouhi (10') s'offrant deux frappes sans réussite. Juste après le quart d'heure de jeu, Smith se projetait vite vers l'avant et était accroché dans la surface. L'arbitre jugeait que l'intervention du défenseur était régulière et ne sifflait pas de penalty. Smith allait même être averti sur l'action qui suivait après avoir stoppé irrégulièrement l'attaquant adverse.


Il fallait attendre la demi-heure de jeu pour voir la première véritable occasion des visiteurs, avec une frappe dans la surface déviée en corner. Mais deux minutes plus tard, ce sont les Manceaux qui allaient faire le break grâce à Argoud, seul au second poteau suite à centre dévié de Verneau (2-0, 34'). Ultra réalistes, les Sang et Or pouvaient aussi compter sur un excellent Nathan Tronchet, toujours impérial dans ses duels face aux attaquants adverses.


Finalement, le match allait être plié dès la mi-temps, avec un corner frappé par Hammoudi et reprit victorieusement de la tête par Chatagneau (3-0, 40'). Le milieu polyvalent, qui s'entraîne avec les pros depuis quelques semaines, inscrivait ici son deuxième but de la saison en N3. La mi-temps était donc sifflée sur ce score sans appel. Même sans être si impressionnants dans le jeu, les Manceaux s'étaient montré glacials au niveau de la finition. Tout le contraire d'une équipe de Pouzauges qui ne faisait pas grand chose du ballon, tout en étant très fébrile derrière.


Le coup de tête de Jules Chatagneau pour le 3 à 0 ! | © Antoine Fraysse - La Tribune Mancelle


Au retour des vestiaires, le rythme allait légèrement baisser et les Manceaux pouvaient tranquillement gérer leur avance. Encore sur corner, ils passaient tout proche du quatrième but, mais la défense adverse s'en sortait miraculeusement face à deux frappes à bout portant. Quelques minutes plus tard, alors que Bod venait de signer un arrêt facile, Zennouhi allait aggraver le score suite à une offrande du défenseur qui ajustait mal sa passe en retrait. L'attaquant manceau prolongeait le ballon dans le but en évitant le gardien (4-0, 54').


Les Manceaux continuaient de jouer libérés et Chatagneau tentait sa chance de loin, mais cela manquait de puissance pour inquiéter Desserme. Un premier changement était effectué par coach Pignolet dans la foulée, avec l'entrée d'Izhak Hammoudi à la place de Théo Argoud, buteur et passeur. Le Mans commençait à ronronner un petit peu, et allait être puni sur l'une de ses seules erreurs. Bod, sous pression, dégageait directement sur Mike Babarit, entré en jeu neuf minutes plus tôt. De loin, le vendéen ne se faisait pas prier pour réduire le score (4-1, 71').


Mais sur le coup d'envoi, les Manceaux allaient immédiatement réagir avec un jeu de passe très fluide : Lobe se retrouvait à l'entrée de la surface, décalait Verneau qui avait tout le loisir d'ajuster son centre pour la tête de l'inévitable Zennouhi, auteur d'un doublé (5-1, 72'). Mais la fin de match n'allait pas se montrer si tranquille qu'elle aurait pu l'être pour les Manceaux. Bod sortait d'abord un arrêt face à un attaquant pouzaugeais, puis allait commettre une erreur à la limite de la correctionnelle.


Younes Zennouhi félicité par ses coéquipiers | © Antoine Fraysse - La Tribune Mancelle


Sur un long ballon donné en profondeur, le gardien guyanais lisait mal la trajectoire et décidait de sortir hors de sa surface. Mais il était devancé par l'attaquant et devait faire faute. Alors que les visiteurs réclamaient un rouge, l'arbitre se montrait clément et sortait finalement le jaune. Un grand soulagement pour Le Mans FC puisque Nicolas Kocik avait écopé d'une suspension de 4 matchs, et que la perte d'un gardien supplémentaire aurait pu mettre en danger l'équipe.


Cet arrêt de jeu permettait à Richardson Atchaliso de faire son apparition en remplaçant Smith. Le coup-franc, lui, ne donnait rien et s'envolait au-dessus des cages de Bod. Ce dernier était à nouveau sollicité quelques minutes plus tard mais répondait présent. À moins d'un quart d'heure de la fin de la rencontre, "Loulou" allait effectuer ses deux derniers changements avec les entrées de Noah Bolivard à la place de Tronchet et de… Thibault Gaignard en lieu et place de Bod ! Pour sécuriser son troisième gardien (devenu deuxième pour la fin de saison), Pignolet décidait de ne prendre aucun risque et lançait le jeune portier de 18 ans.


Changement de gardien, un mouvement assez inhabituel ! | © Antoine Fraysse - La Tribune Mancelle


Mais finalement, les dix dernières minutes seront très calmes, plus rien de notable ne se passant hormis quelques provocations de Lobe, pas récompensé de ses efforts. Les Manceaux empochaient une victoire largement méritée (5-1) et sortaient de la zone de relégation ! Car dans le même temps, Saint-Philbert se faisait surprendre dans le temps additionnel par Beaucouzé (1-2) et cédait sa place de premier non-relégable.


Les Manceaux ont donc désormais leur destin entre leurs mains, mais devront assurer la victoire dans deux semaines sur la pelouse du Poiré, vainqueur de Fontenay dans le même temps et qui n'a donc plus rien à jouer. Un nul voir une défait pourraient suffire mais il faudra dans tous les cas faire mieux (ou aussi bien) que Saint-Philbert et l'ESOFV (qui a également gagné). On peut croire au maintien !



Fiche technique :


LE MANS FC - POUZAUGES-BOCAGE FCV : 5-1 (3-0)


Buts : Le Mans : Adam Hammoudi (5'), Théo Argoud (34'), Jules Chatagneau (40'), Younes Zennouhi (54', 72') ; Pouzauges-Bocage : Mike Babarit (71')


Le Mans FC : Mickaël Bod (puis Thibault Gaignard, 82') - Jonas Smith (puis Richardson Atchaliso, 78'), Ianis Polla Boyom, Nathan Tronchet (puis Noah Bolivard, 82'), Oscar Verneau - Mattéo Morin, Jules Chatagneau - Adam Hammoudi, Théo Argoud (puis Izhak Hammoudi, 62'), Noah Lobe - Younes Zennouhi

Non entré en jeu : Zaïd Amir.


Pouzauges-Bocage FCV : Lucas Desserme - Aubin Geugnard, Nicolas Payot, Steven Moreau, Mamadou Koné (puis Mamdou Sow, 90') - Jeff Biloungou Nguebe, Bastien Fuzeau - Julien Bruce (puis Mathis Bodin, 82'), Aurélien Javelle (puis Marian Lainé, 62'), Daouda Bassock A Betchen - Joey Millimono (puis Mike Babarit, 62').


 

Échos de la Pincerardière


Parmi les joueurs de l'équipe première, revenus tôt ce matin de Villefranche, quelques uns avaient tenus à être présents pour observer leurs jeunes coéquipiers. C'était notamment le cas d'Alexandre Vincent, mais aussi d'Ewan Hatfout ainsi que de Réginald Ray et de son adjoint Yoann Feurprier. Toujours convalescent, Mike Bettinger était également présent au bord du terrain. On pouvait aussi apercevoir une partie de l'équipe féminine, tout comme quelques joueurs des équipes U19 et U17.


Enfin, puisque les équipes de National 2 n'avaient pas de match ce week-end, quelques anciens Manceaux en avaient profité pour passer à la Pince' et retrouver leurs ex-coéquipiers. C'était le cas d'Augustin Pascaud et d'Alexis Gouletquer, mais aussi de Paul Lehoux, actuellement prêté à Bourges où il a validé la mission maintien des Berruyers.


Rendez-vous dans deux semaines pour la dernière échéance de la saison, sur le terrain du Vendée Poiré Football !

108 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page