top of page

Le Mans/Le Poiré : dix minutes, fatales au Mans FC…

Qu’on se le dise, Il n’aura pas manqué grand-chose pour la jeune formation « Sang et Or » sur le terrain du Poiré-sur-Vie, en ce samedi 03 juin 2023. Faisant jeu égale avec une équipe locale expérimentée, une bonne partie de la rencontre, Le Mans FC a fait plus que rivaliser et s’est même permis le luxe, de prendre les devants au tableau d’affichage à deux reprises, sans qu’il n’y ai rien à redire.


Richardson Atchaliso au duel | © Axel Martin


Sous une chaleur écrasante, pire, après l’ouverture du score signé Adam Hammoudi (0-1, 7’), Younes Zennouhi, a eu la balle du deux à zéro au bout du pied mais en bout de course, ce dernier ne trouvait pas la lucidité pour tromper la vigilance du portier vendéen (19’). À ce moment de la partie, les jeunes de « Loulou » Pignolet malmenaient leur adversaire dans la possession du ballon et les occasions se faisaient de plus en plus pressantes côté manceau, dans un système de jeu bien travaillé toute la semaine à l'entraînement.


Respectant à la lettre, les consignes de leur coach, la jeune classe mancelle était dans de très bonnes dispositions pour cette « der », ô combien importante pour son avenir en National 3. Si le scénario de cette opposition était indécis, et il l’a été, les Genôts arrachaient, malheureusement l’égalisation, au plus mauvais moment, peu de temps avant la pause (1-1, 40’).


Si rien n’était joué, à 45 minutes du terme de ce beau match de National 3, chacun connaissait les enjeux de ce baisser de rideau. Le Mans devait empocher au minimum, un point pour assurer son bail à ce niveau, contrairement à des locaux, déjà sauvés mathématiquement et avec pour seul objectif de bien terminer à la maison devant ses supporters et ses partenaires, présents en nombre au Stade de l'Idonnière.


Muet sur ce match, Younes Zennouhi termine la saison avec 11 buts en 13 apparitions | © Axel Martin


Sans professionnels, avec uniquement des jeunes du cru, le capitaine Mattéo Morin et ses partenaires n’auront jamais refusé le combat, parfois âpre dans les duels face à une belle formation vendéenne, certainement surprise d’avoir été aussi pris à la gorge en ce début de rencontre. Le Poiré réagissait et maintenait la pression sur Thibault Gaignard et sa défense, mise à contribution à de nombreuses reprises, mais les hommes du président Cougnaud se faisaient surprendre une seconde fois par Noah Lobe dès la reprise (1-2, 46’).


Dans ce scénario à multiples facettes, le public venu en nombre savourait la révolte des siens, tout en reconnaissant la qualité du jeu manceau, de la bouche même du coach Rabie Zeroual. Malheureusement comme certainement, trop souvent cette saison, Le Mans par manque de maturité, se faisait à nouveau surprendre quasiment dans la foulée et la punition était sans appel, le coup franc de Cuvier trouvant le petit filet du gardien manceau (2-2, 48’).


Dès lors, la pression était clairement côte vendéenne mais il était dit que le déroulé de ces quatre-vingt-dix minutes ne s'arrêterait pas sur ce partage des points, chaque camp se rendant, coup sur coup et faisait passer des frayeurs à leurs supporters, nos « Sang et Or » ayant le soutien indéfectible d’une dizaine de dirigeants et bénévoles du club, venus spécialement pour soutenir Le Mans FC.


Jordan Cuvier, de nouveau buteur, prend le dessus sur Oscar Verneau | © Axel Martin


Un nouveau face à face perdu face à Ibrahima Sy, le dernier rempart des « bleus » à l’heure de jeu, sonnait un peu comme le glas d’une jeune classe mancelle, ayant tout donné, mais manquant de ce petit brin d’expérience, qui lui aura fait défaut une bonne partie de cet exercice 2022/2023.


Avec la moyenne d’âge la plus jeune de ce groupe de National 3, des Pays-de-la-Loire, Ianis Polla et ses compères baissaient finalement pavillon sur deux derniers coups de boutoir locaux (3-2, 87' puis 4-2, 90') et les téléphones étaient de sortie côté manceau, pour apprendre la mauvaise nouvelle du soir. Saint-Nazaire chez lui à domicile, s’était fait surprendre par Saint-Philbert, qui venait de ruiner les derniers espoirs du Mans FC…

60 vues0 commentaire
bottom of page