top of page

Patrick Videira, la passion et l'exigence pour reprendre le flambeau !

Le Mans connaît son entraîneur pour la saison 2024-2025. Alors que les noms de Maxime D'Ornano, Alain Pochat, Laurent Peyrelade ou encore Richard Déziré sont sortis un peu partout, c'est finalement sur Patrick Videira que le choix du président Gomez s'est arrêté. On vous présente le nouveau tacticien manceau, 23e coach de l'histoire du club !


© AS Furiani-Agliani

Une carrière de joueur professionnel


Avant de passer de l'autre côté de la ligne, Patrick Videira a longtemps été joueur professionnel. Petit retour en arrière... de presque 40 ans. À l'époque, celui qui n'est alors qu'un jeune garçon rejoint le Paris Saint-Germain. Le début d'une aventure qui durera onze ans, jusqu'à l'équipe réserve. Au sein d'une génération talentueuse (Nicolas Anelka, Grégory Paisley, Fabrice Abriel, Djamel Belmadi...), le défenseur se retrouve barré par une forte concurrence et doit quitter la capitale française pour trouver du temps de jeu.


C'est dans le pays de ses parents, le Portugal, qu'il va poursuivre sa progression. Il porte d'abord les couleurs de Chaves, en première division, ville dont est originaire sa famille. Il jouera également à Maia et Ermesinde, au second échelon national, et même avec la sélection militaire portugaise en même temps que son service, avant de faire son retour en France pour la saison 2001-2002 au FC Martigues, en Division 2. C'est au poste de milieu relayeur qu'il évolue depuis son passage en professionnel, après avoir été formé défenseur central et latéral droit. Il signe ensuite à l'AS Cannes pour deux ans, puis rejoint Rodez (CFA), où une mésaventure va marquer sa vie à jamais.



Le traumatisme bastiais


Lors d'un voyage en avion pour aller disputer un match de championnat à Bastia, l'une des portes explose et l'aspire vers le vide. Sa ceinture de sécurité le sauve d'une mort certaine, mais lui laisse un traumatisme indélébile. Malgré ses efforts, son blocage mental resurgit à chaque fois qu'il doit prendre l'avion. Il fait même une rechute l'année suivante, alors qu'il joue à Nîmes. Le résultat : une paralysie totale qui le force à arrêter sa carrière professionnelle et suivre un programme de rééducation. Il ne prendra plus l'avion pendant environ treize ans...



Après sa période de rééducation, Patrick Videira revient sur les terrains en tant qu'amateur et joue dans le sud de la France, successivement à Gardanne, Martigues (pour la deuxième fois), Côte Bleue et Istres. Il met un point final à sa carrière de joueur en 2016 et se lance directement dans le coaching.



Un coach habitué aux montées


C'est au FC Istres que Patrick Videira va basculer vers les bancs de touche. Alors capitaine de la réserve, il devient l'adjoint de son ami Mathias Lozano (aujourd'hui entraîneur de l'AC Arles) et passe deux saisons qui se soldent par deux montées consécutives en Division d'Honneur (actuel R1) puis en National 3. Mais le duo n'est pas conservé malgré ces réussites sportives.


© AS Furiani-Agliani

Comme un symbole, c'est en Corse que le Franco-Portugais va rebondir. Une connaissance en commun le met en contact avec le président du club de l'AS Furiani-Agliani. Tout va très vite, et le coach s'engage dans une aventure vers l'inconnu, ou presque. Il faut dire qu'il ne connaissait même pas le club quelques semaines avant sa signature ! Il débarque sur l'île de beauté dans sa Twingo à bord du bateau, plutôt qu'en avion. Avec des moyens très limités, il ne peut empêcher la descente en N3 pour sa première saison (au goal-average).


Mais les dirigeants maintiennent leur confiance envers le coach, qui repart avec l'objectif de rapidement retrouver le National 2. Après deux saisons tronquées par le Covid-19, le club réussit un excellent parcours en championnat sur la saison 2021-2022, et remonte au quatrième échelon français. Depuis, l'ASFA a non seulement réussit à se maintenir à ce niveau, mais est même parvenu à se classer troisième sur l'exercice 2023-2024 ! Une performance remarquable pour un club qui ne dispose pas des mêmes moyens financiers que la plupart de ses adversaires. De l'avis de tous, Patrick Videira laisse derrière lui une grande trace dans l'histoire de ce club, qu'il aura en grande partie "professionnalisé" grâce à son travail quotidien.



Un projet de jeu ambitieux


L'histoire entre Patrick Videira et Furiani a finalement pris fin il y a quelques semaines, après six années de collaboration. Le coach, qui a obtenu son BEPF en mai dernier, se tourne désormais vers le monde professionnel en rejoignant Le Mans FC. Son exigence, sa détermination, sa haine de la défaite et sa passion débordante pour le football semblent coller avec les besoins du club, qui espère enfin enclencher un projet sur le long-terme avec un entraîneur.


© AS Furiani-Agliani

Contacté par nos soins, Alexandre Ugolini (gérant du média Corsica Soccer News, et ex-joueur de la réserve de Furiani) nous donne son point de vue sur le nouveau coach manceau : "Après six saisons, l'AS Furiani se sépare d'un des hommes forts de ces dernières années au club. Patrick Videira a clairement fait passer un cap aux Furianichi. Sportivement ou humainement parlant, le technicien de 47 ans a su apporter son ambition et son expérience au sein du club rouge et noir. C'est un homme qui sait motiver, diriger et qui a une bonne relation avec les plus jeunes. Il sait être strict mais aussi calme quand il le faut. Il ne fait aucun doute que Patrick Videira fera de belles choses avec les Manceaux."


Pierre-Philippe Lecoeur, journaliste à Corse Matin, nous apporte quant à lui sa vision sur les préférences tactiques de Patrick Videira : "Il a beaucoup joué avec une défense à 3 cette saison, avec deux pistons. Mais il est capable de mettre en place plusieurs systèmes de jeu, c'est un adepte des changements de tactique et de joueurs. Avec lui, personne ne triche, il exige un investissement maximum de ses joueurs."



Un message pour les supporters !


En exclusivité, Patrick Videira nous a confié ses premiers mots qu'il adresse à l'ensemble des supporters : "J'ai conscience que le pari « Videira » peut sembler audacieux et que certains attendaient peut-être un coach de renommée. Mais j'aimerais leur dire qu'ils pourront compter sur moi et sur mon implication. Je remercie le président pour la confiance qu'il m'accorde et je promets aux supporters du travail, de l'exigence, et d'essayer de créer une dynamique positive pour continuer à faire progresser le club. À bientôt sur les terrains."



La Tribune Mancelle souhaite la bienvenue à Patrick Videira et lui adresse tous ses voeux de réussite ! Allez Le Mans FC !

602 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Commenti


bottom of page