top of page

Le Mans prêt à crier Touho !

Il est l'une des deux recrues de ce mercato hivernal du Mans FC. Présentation de notre nouvel ailier gauche, arrivé en provenance d'Amiens en prêt : Mathis Touho.


5 août 2023. 1ère journée de Ligue 2 au Stade de la Licorne. L’Amiens SC bute depuis 90 minutes sur le bloc de QRM quand dans le temps additionnel, l’ex-Manceau Sébastien Corchia tire un ultime coup-franc. Celui-ci traverse bon nombre de joueurs des deux équipes, mais un homme parvient à placer un coup de pied salvateur pour inscrire le premier but picard de la saison synonyme de 3 points… Ce héros du jour se nomme Mathis Touho et c’est la première fois que son patronyme apparait dans la catégorie buteur d’un match professionnel.



Il faut dire que le jeune homme est encore tout frais dans le milieu. Il n’a encore que 18 ans ce jour-là et dispute seulement son 2ème match à ce niveau. Mais pour les suiveurs de l’ASC, ce n’est pas une surprise car on attend beaucoup de lui dans les travées de la Licorne.


© Ligue 2 BKT

Mathis Touho est un pur produit du centre de formation amiénois. S’il a débuté le football à l’AS Choisy-le-Roi, dans le Val-de-Marne, dès la catégorie U9, c’est bien dans la capitale picarde que le jeune homme choisit de s’engager fin 2018. Chez les jeunes Amiénois, l’ailier gauche performe saison après saison et se révèle complètement avec les U19, où chaque match est l’occasion pour lui de montrer sa panoplie technique, de faire parler sa vitesse.



En témoigne sa prestation qui scelle définitivement son statut de grand espoir un jour d’octobre 2022 face au PSG où il inscrit un doublé dont un but en raid solitaire depuis le milieu de terrain.  De nouveau décisif en début de saison passée, après 8 buts inscrits en 10 matchs de U19, il est surclassé pour intégrer la réserve de l’ASC où il participe à plus d’une vingtaine de matchs de National 3 et où il inscrit déjà 6 buts.



Sans surprise, ses prestations lui valent d’attirer l’œil d’écuries professionnelles. L’été 2022, son nom serait ainsi apparu sur les tablettes du club italien de Lecce, l’automne suivant c’est à des clubs de Bundesliga qu’on prête des velléités de s’attacher l’ailier virevoltant. Mais en juillet 2023, c’est bien son club formateur qui verrouille l’affaire en lui faisant signer son premier contrat professionnel d’une durée de 3 ans. Quelques semaines plus tôt, il apparaissait pour la toute première fois sur une pelouse de Ligue 2 en jouant quelques minutes face à Caen le 20 mai.

 

© Amiens SC

Auteur d’une campagne de matchs amicaux très convaincante cet été, il est appelé dès la première journée de L2 où il joue le supersub, avec le succès déjà évoqué. Malheureusement pour lui, les semaines qui suivront ne vont pas lui permettre de confirmer tout ce potentiel.


Il connait toutefois la joie d’une première convocation avec l’équipe de France U20 en octobre 2023 pour pallier l’absence de Mohamed Ali-Cho. Peut-être le début d’une belle histoire avec le maillot bleu ? Même si avec ses deux parents ivoiriens, Touho aura peut-être l’occasion, comme d’illustres prédécesseurs de l’attaque sarthoise, de porter plus tard la tunique des Eléphants.

 

En club, en revanche, il n’est jamais titularisé, si ce n’est dans les premiers tours de Coupe de France. S’il semble apprécié par le coach Omar Daf,  il ne  dispute que 6 bouts de matchs en entrant en fin de partie, sans avoir l’efficacité suffisante pour inscrire un nouveau but. Embêté aussi par les soucis de santé, notamment le Covid, il ne peut encore s’intégrer complètement au groupe mais réapparait tout de même tout le mois de janvier sur le banc de l’ASC, sans jamais entrer en jeu.


Dès lors, la solution du prêt semble le meilleur compromis pour permettre au franco-ivoirien de rester affûté. Le Mans a su par le passé faire fructifier ses prêts de joueurs offensifs, tels les Diarra, Brahimi, Krasso ou Cervantes. Et même si la saison dernière, Koffi a eu moins d’impact qu’espéré, on peut imaginer que la vitesse et la percussion du nouveau numéro 14 sarthois va amener de la folie dans les défenses de National et permettre surtout à l’attaque mancelle d’améliorer son efficacité offensive, qui reste un des points noirs de cette première partie de saison. On espère donc très vite se délecter de ses gestes techniques, la marque de fabrique de celui qui est désormais le plus jeune joueur de l’effectif.



191 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page