top of page

Le Mans, nouveau terrain de jeu de Dame Gueye

Le club sarthois a officialisé l’arrivée d’une nouvelle recrue offensive de choix : Dame Gueye. L’attaquant sénégalais, encore méconnu du grand public, sort d’une saison éblouissante en N2, concrétisant un parcours jusqu’ici chaotique.


Dame Gueye signant un contrat professionnel en Europe. La nouvelle n’aurait choqué personne il y a une demi-douzaine d’années déjà, et la surprise vient peut-être du fait que ce n’est qu’à l’aube de ses 28 ans que cet évènement intervient. Car c’est bien une vraie pépite offensive que les Sarthois ont débauché en cet été 2023.


Né à Tivaouane, au nord-ouest du Sénégal, Dame Gueye présente très tôt des prédispositions au ballon rond. Dès l’âge de 11 ans, il intègre le Diambars Football Club, cette académie de talents fondée au début des années 2000 par plusieurs grands noms comme Bernard Lama ou Patrick Vieira. Là-bas, il côtoie de nombreux autres espoirs sénégalais, tel Idrissa Gueye dont il restera assez proche. Il devient rapidement un incontournable au sein de l’effectif salois, tout en poursuivant en parallèle ses études (il intègre ainsi l’Institut Supérieur de Management de Mbour).


Originellement positionné comme joueur de couloir, il ne peut y exprimer pleinement toutes ses qualités d’attaquant. Son replacement dans l’axe de l’attaque va complètement transformer ses statistiques. Il se transforme en véritable renard des surfaces, capable de se montrer dangereux dans n’importe quelle situation. L’avant-centre d’1m76 se fait d'ailleurs remarquer aux yeux du monde entier en inscrivant un but magnifique contre Gorée en avril, dont les images tourneront quelques temps sur les réseaux.



D’ailleurs, les officiels ne s’y trompent et gardent un œil attentif sur lui. En février 2016, il est appelé pour participer à un stage avec la sélection nationale aux Etats-Unis. Là-bas, Dame Gueye honore sa première (et à cette heure unique) cape avec les Lions, en jouant l’intégralité de la rencontre face au Mexique (perdue 0-2).



Lors de la saison 2016/2017, il se tire la bourre tout l’exercice avec son concurrent Pape Ibnou Ba, pour décrocher le titre de meilleur buteur, finalement obtenu à l’arraché par le futur Audonien et Niortais.


À l’issue de cette saison prometteuse, Dame Gueye attire forcément l’œil d’écuries étrangères. Il tente alors, pour la première fois, sa chance dans l’Hexagone. Direction d’abord l’AJ Auxerre, début juillet 2017. L’équipe icaunaise, alors entrainée par Francis Gillot, après l’avoir brièvement testé sur l’aile et dans l’axe, ne donnera finalement pas suite. Gueye rebondit à l’Ouest où il tente un second essai, cette fois avec le Stade Brestois. Malheureusement encore infructueux.



Retour donc au pays. Mais sans regret puisque la saison 2017/2018 de Gueye est encore meilleure que la précédente. Et cette fois-ci, il décroche le titre de meilleur buteur. Il est difficile alors de ne pas imaginer le Tivaouanois retenter sa chance pour une expérience européenne. Et cette première vraie tentative va avoir lieu bien loin de la France : il fait ainsi une pige en Lettonie, nation traditionnellement proche du Sénégal en terme de d’import de footballeurs. Dame passe 6 mois dans le club du FK Liepāja. De cette expérience, peu d’informations en ressorte. Les tablettes ne recensent que 4 rencontres disputées en août 2018. Le Sénégalais rebondit dès le début de l’année 2019 en signant à l’Olympique de Médéa, club évoluant en 1e division algérienne. Si les rapports d’alors parlent d’un contrat de deux ans et demi, Gueye ne participera qu’à 11 rencontres durant cette deuxième partie de saison 18/19.


Après une saison, semble-t-il, compliquée en terme d’adaptation, voilà l’attaquant qui retente à nouveau sa chance en France. Deux ans après ses échecs auxerrois et brestois, il apparait à la reprise de la saison 19/20 avec le groupe du Stade Lavallois, toujours à l’essai. Olivier Frappolli ne semble pas être convaincu, puisqu’aucun contrat ne lui sera proposé à l’issue de ces quelques jours.



Le 11 juillet 2019 est (enfin) venu le temps de poser les valises pour de bon en France. La destination ? Iris Club de Croix, club proche de Lille et qui évolue alors en N2. Joie de courte durée seulement car des problèmes administratifs contraignent Gueye à quitter le club au bout de quelques semaines. Pas de retour au pays pour autant, cette fois Dame s’accroche et prend la direction du petit club voisin de Loon Plage, qui évolue en R1. Des débuts dans le Nord pas faciles, comme il le reconnaitra, mais Gueye s’appuie sur une capacité de travail importante et une hygiène de vie exemplaire pour pouvoir élever son niveau et s’adapter le plus vite possible.



Si sportivement l’aventure se termine amèrement avec l’arrêt des championnats en mars pour cause de Covid, ce passage permet à Dame de commencer à se faire une petite réputation et d’intéresser des clubs de niveau supérieur. En juillet 2020, le droitier débarque ainsi à Saint-Louis Neuweg, club alsacien évoluant en N3. Là il met rapidement tout le monde d’accord, marquant dès son premier match et réalisant un doublé pour son deuxième. En à peine une dizaine de rencontres disputées, il inscrit quasiment autant de buts, avant, à nouveau, d’être stoppé par les contraintes sanitaires. Mais ces prestations ne peuvent être restées anonymes.



Et après cette demi-saison aboutie, Dame Gueye repart déjà pour un nouveau challenge, cette fois-ci dans le sud de la France : au RC Pays de Grasse. En Provence, il monte à nouveau d’un échelon puisque l’équipe joue en N2. Et à nouveau, les qualités d’adaptation de Dame Gueye vont se faire sentir très vite sur les défenses adverses. Sa première saison sous les ordres de Loïc Chabas et auprès notamment de l'actuel Manceau Jonas Smith, est statistiquement un succès : 10 buts marqués pour 28 apparitions. Mais ce n’est rien comparé à l’exercice 2022/2023, la meilleure saison de sa carrière selon le joueur. Gueye est en état de grâce, avec 24 buts marqués pour 29 rencontres disputées. Un chiffre qui le place naturellement en tête des buteurs de la division tous groupes confondus. Il est parallèlement désigné meilleur joueur régional par les Actufoot Awards.



Difficile dès lors de ne pas franchir un nouveau palier. Malheureusement Grasse ne réussit pas à obtenir la promotion en N1. Et Gueye a encore un an de contrat avec les Maralpins. Il faut donc que le club intéressé casse quelque peu la tirelire pour attirer dans ses filets le Lion. Comme une suite logique, puisqu’il augmente d’une division à chaque nouveau club, c’est en N1 que Gueye va désormais tenter de faire trembler les gardiens adverses. Et Le Mans est particulièrement fier d’être le club qui va pouvoir profiter de sa puissance, sa vitesse et ses qualités de finition hors pair.


Bienvenue Dame !

397 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page