top of page

Le Mans/Nantes Bellevue : Un titre de champion d'automne suite à un choc au sommet !

Toujours invaincus à domicile cette saison, les Manceaux recevaient samedi dernier au Stade la la Californie la JSC Nantes Bellevue, alors classée troisième et à seulement deux unités du leader sarthois. Pour les Sang et Or, un seul objectif : garder cette première place.



L'avant-match


Après leur éclatante victoire sur le score de 5-1 contre La Baule - Le Pouliguen avant la trêve hivernale, l'équipe d'Olivier Pignolet est restée sur sa lancée lors de son premier match en 2024. Les Manceaux ont maintenu leur série impressionnante de victoires en se qualifiant pour la Coupe des Pays-de-la-Loire lors du sixième tour, en battant l'EA Baugois 4-1. Yakine Saïd a inscrit un doublé, tandis que Khaled Mesbah et Chad Sharplis ont également marqué.


Pour cette rencontre, Jérémie Matumona, qui s'était qualifié pour la Coupe Gambardella contre Cholet la semaine précédente, a retrouvé sa place sur le côté gauche de la défense. Quatre joueurs du groupe professionnel étaient présents dans l'équipe, avec le retour en compétition comme titulaire d'Ugo Raghouber, aux côtés de Louis Mezerette et Martin Rossignol. Mike Bettinger débutait quant à lui sur le banc des remplaçants.


  • La compo' : Mezerette - Atchaliso, Larue, Tronchet (c), Matumona - Martin, Raghouber - Caro, Rossignol, Traoré - Saïd

Remplaçants : Bettinger, Liri, Oniangué



Le résumé


Le Mans débute la rencontre en force, mettant en danger les visiteurs grâce à des coups de pied arrêtés, dont un coup franc de Caro à 20 mètres qui heurte la barre transversale. Peu après, un ballon en profondeur vers Traoré est bien intercepté par le gardien qui sort de sa surface pour intimider le jeune Manceau. Saïd récupère le ballon, le passe à Raghouber, mais la frappe du milieu prêté par le LOSC est sauvée sur la ligne de but par la défense nantaise.


Cette période intense est récompensée lorsqu'après une accélération sur le côté droit, le numéro 11 sarthois centre à ras de terre devant le but, et Nohan Traoré envoie le ballon au fond des filets (1-0, 10'). Ce but réchauffe les supporters présents, malgré la température ressentie négative.


Martin, après une remise en jeu, manque de peu de doubler la mise trois minutes plus tard, mais sa frappe frôle le poteau. Les locaux continuent à dominer, mais sur un ballon en profondeur, Pinheiro de Araujo prend de vitesse la défense Sang et Or. Le numéro 10 nantais se retrouve face à Mezerette, frappe, voit sa tentative touchée par le gardien, et malgré les efforts de Larue pour sauver sur la ligne, le ballon rentre dans le but (1-1, 25').


Dix minutes plus tard, le numéro 7 visiteur s'infiltre à son tour derrière la ligne défensive mancelle, mais Louis Mezerette et Soren Larue empêchent les Verts de prendre l'avantage. En fin de première mi-temps, Saïd (39') et Traoré (45') sont proches de redonner l'avantage aux locaux, mais le score reste inchangé. Les Manceaux peuvent regretter leur manque de réalisme au court de ce premier acte, ce qui aurait pu leur permettre d'être devant à la pause.


Aux retours des vestiaires, Rossignol s'avance dans la surface, mais croyant être accompagné, il opte pour une passe plutôt que de frapper. La rencontre s'équilibre de plus en plus. Cependant, suite à une récupération haute, Raghouber, démontrant sa qualité technique tout au long du match, repère le gardien nantais avancé et tente un lob à 40 mètres. Cette inspiration brillante trouve le fond des filets, redonnant l'avantage à son équipe (2-1, 56'). Moins de dix minutes plus tard, le meneur de jeu du Mans trouve le poteau, sauvant ainsi Nantes (68').



À mesure que le temps s'écoule, les Nantais deviennent dangereux. Suite à plusieurs erreurs de l'équipe sarthoise, le ballon atteint le second poteau, mais l'avant-centre visiteur manque le cadre (75'). La tension monte, les supporters du Mans poussent leur équipe à marquer le troisième but, tandis que ceux qui soutiennent les troisièmes du classement espèrent le retour de leur équipe.


Dans le temps additionnel, sur un corner, le gardien nantais monte pour créer du danger et tenter d'égaliser, mais les Manceaux tiennent bon. Alors que Nantes a la possession, Rossignol récupère le ballon et lance Traoré en contre. L'ailier franco-ivoirien bat le gardien, et s'offre un doublé tout en assurant la victoire définitive de son équipe (3-1, 95'). Lors de la célébration, l'arbitre met fin à la rencontre.



L'œil de la TM


On a aimé :

  • L'entame de match : De la première seconde à l'égalisation de la JSC Nantes Bellevue, les Manceaux ont dominé la rencontre, affirmant leur statut de leader au classement. C'est l'un des débuts de première mi-temps les plus solide du Mans cette saison.

  • Ugo Raghouber intéressant : Pour son retour à la compétition, le joueur prêté par Lille était aligné comme titulaire et a montré sa palette technique au milieu de terrain. Il a également permis à ses coéquipiers de reprendre l'avantage au score grâce à son lob de 40 mètres.

  • L'entrée de Mike Bettinger : Rentré à la 72e à la place de Richardson Atchaliso, le latéral (toujours sous contrat professionnel) s'est montré à son aise malgré un passif de blessure assez important. Il aurait pu être impliqué sur un but si le centre de Rossignol avait été repris par un Manceau.



On a moins aimé :

  • Le manque de réalisme offensif : Le coup-franc de Caro (7e), la frappe contrée de Raghouber (8e), la tentative hors cadre de Martin (13e), celle de Traoré sur le gardien (45e) ou encore le poteau de Rossignol (68e) ... Tant d'occasions ne finissant pas au fond qui ont empêchés les Sang et Or d'augmenter leur avance et qui auraient pu éviter de se faire peur à 2-1 quand Nantes Bellevue se procurait des situations dangereuses.


Le Manceau du match : Nohan Traoré

Arrivé cet été, l'ailier gauche de 20 ans s'est montré remuant sur son côté et s'est offert un doublé, en reprenant d'abord le centre de son compère Caro puis en trompant avec Saïd le gardien en toute fin de rencontre. Un troisième but aurait pu être inscrit juste avant la pause, mais malheureusement, le portier s'est interposé. Nohan porte son total à cinq réalisations cette saison, lui qui avait déjà scoré trois fois en coupe des Pays-de-la-Loire.



À suivre...


Champions d'automne, les Manceaux débutent la phase retour avec un point d'avance sur le second, la réserve du SO Cholet, vainqueur 3 à 0 de Saint-Sébastien-sur-Loire. Les Sarthois se déplaceront samedi prochain à Mayenne, contre qui les partenaires de Nathan Tronchet avaient fait 0-0 au match aller après avoir loupé un pénalty.




169 vues0 commentaire
bottom of page