top of page

Laurent Pruneta "Le Paris 13 Atlético a besoin d'une victoire pour y croire"

Cette semaine, la Tribune Mancelle est allé une nouvelle fois à la rencontre du journaliste, Laurent Pruneta qui couvre le football parisien. Après avoir joué le jeu avec Versailles en début de saison, il se livre sur l'un des plus petits budgets de National : Le Paris 13 Atlético qui vit une saison galère.





Bonjour Laurent, on ne vous présente plus, vous êtes un fidèle de la Zone Mixte, en étant journaliste pour le Parisien, vous brassez l'ensemble des clubs franciliens évoluant en National (Red Star, Versailles et Paris 13), quelle(s) différence(s) notez-vous entre ces trois équipes ?


Bonjour à tous, c'est toujours un plaisir de répondre à vos questions. J'en profite aussi pour vous rappeler qu'on a lancé un site avec quelques collègues, consacré essentiellement au foot amateur, avec des longs formats qu'on ne lit pas ailleurs: @13HeuresFoot.

Cette semaine, on a consacré par exemple un long format à l'ex-Manceau, Vincent Créhin. J'invite donc tous vos lecteurs à venir suivre @13HeuresFoot sur nos différents réseaux sociaux.





Pour revenir votre question initiale, ce qui différencie les trois clubs franciliens, c'est d'abord le passé historique et le budget. Le Red Star est un club historique du foot français. Il est doté d'un budget confortable et il y a une énorme passion populaire autour de ce club. A Versailles, le groupe City (immobilier) a mis de gros moyens avec des gros salaires. Mais tout cela est un peu artificiel pour le moment. Au stade Jean Bouin, celui des rugbymens du Stade Français, ils ne jouent que devant quelques centaines de spectateurs... Enfin, le Paris 13 Atletico n'a pas une grande histoire, il est monté 7 fois en dix saisons pour se retrouver en National et pas beaucoup de moyens. Avec 1,6 millions d'euros de budget, c'est l'avant-dernier du National juste devant Borgo. En revanche, c'est le club français qui a le plus de licenciés (1600). Ils effectuent un gros travail social dans le XIIIe arrondissement de Paris.


Justement, Paris 13 Atlético connaît une semaine mouvementée avec le report du match face au Red Star à cause d'un problème de pelouse et dernièrement le départ de l'entraîneur Vincent Bordot qu'est ce qui n'a pas fonctionné entre l'ancien coach du Red Star et les Gobelins ?


Pour les matchs de gala et à risques, le Paris 13 Atletico doit utiliser le stade Charléty, celui du Paris FC (L2). Pour la venue du Red Star, le match été reporté à cause de l'état de la pelouse.


Contre le Mans, le Paris 13 Atletico n'a pas pu utiliser le stade Charléty car il y a Paris FC - Niort en L2, samedi. La FFF ne les a pas autorisés à jouer dans leur stade habituel, Boutroux, car de nombreux supporters du Mans sont attendus. Visiblement, il y en aura moins que prévu...

C'est pour cette raison que le match a été délocalisé à Bondoufle (Essonne). Quant à Vincent Bordot, il avait effectué des bons débuts avec une victoire et 3 nuls lors de ses quatre premiers matchs. Mais le début 2023 a été compliqué avec trois défaites en quatre matchs. Le club a effectué un gros bouleversement lors du mercato de janvier avec 8 arrivées, dont cinq prêts de L1 et L2. Le président a voulu créer un autre électrochoc en changeant pour la 2e fois d'entraineur cette saison. Je pense qu'il n'était plus forcément sur la même longueur d'onde que Vincent Bordot.


Quand on regarde de plus près le club parisien, on remarque une équipe à consonnance portugaise avec des transferts en provenance du Portugal, le nouvel entraîneur, Filipe Moreira arrive également du Portugal, pouvez-vous nous expliquer cette raison pour ceux qui ne la connaisse pas ?





Le président Frédéric Pereira est d'origine portugaise. C'est le PDG de l'équipementier Skita et il équipe aussi des clubs au Portugal comme Arouca (1ère division). Chaque année, le Paris 13 Atletico part en stage au Portugal. Frédéric Pereira a des liens forts avec ce pays et aussi un gros réseau (recruteurs, agents...) là-bas. C'est par le biais de connaissances communes que le contact a pu être établi avec Filipe Moreira qui a une belle réputation au Portugal. En terme de joueurs, le recrutement a été moins convaincant puisque le défenseur Joao Paulo et le milieu Nuno Valente, arrivés cet été, sont repartis en décembre. Il ne reste plus que Tiago Castro, qui était, lui, arrivé en 2021 et qui a été l'un des artisans de la montée en National.


Sportivement, les résultats sont décevants pour les Gobelins, malgré tout, quel joueur sera à surveiller ?


C'est difficile de sortir un nom. Mais parmi les recrues de janvier, il y a le milieu Mario-Jason Kikonda, qui a une belle expérience de la L2 (Paris FC, Dunkerque) et quelques joueurs offensifs de qualité comme Mohamed Achi, international U20, prêté par Nantes. Après, le Paris 13 Atletico, malgré ses résultats, reste assez solide en défense avec un gardien Germain Sanou, qui a souvent été décisif, même s'il vient de se rater à Sedan.


A domicile, Paris 13 a perdu deux fois et a accroché le nul 6 fois, selon vous, quel sera le score final ?


Le Paris 13 Atletico a besoin d'une victoire pour continuer à y croire. Mais compte-tenu de mes liens amicaux avec Réginald Ray, je ne me hasarderais pas à essayer de faire un pronostic...







116 vues0 commentaire

Комментарии


bottom of page