top of page

Avez-vous Vula nouvelle recrue mancelle ?

Annoncée par le club en même temps que celle de Mathis Touho, l'arrivée d'Arnold Vula vient apporter une solution aux carences offensives des Manceaux. On vous présente le nouvel avant-centre Sang et Or !


Un solide avant-centre, formé sur le continent africain, ayant marqué plus de 20 buts en 2022-2023 en National 2... Dame Gueye ? Oui, mais la description correspond tout aussi bien à Arnold Vula ! Né à Kinshasa le 26 mars 1999, Arnold Vula Lamb Luth (de son nom complet) débute le foot en République Démocratique du Congo, où il est formé dans un petit club de quartier, le C.S. Jeunesse Montante. Le jeune avant-centre est rapidement repéré par la sélection nationale, avec qui il connaît quelques capes en U17 et U18.


© Le Mans FC

En 2019, Arnold signe un premier contrat professionnel au RC Kinshasa, club de première division congolaise, mais il est transféré un an plus tard à l'AC Kuya Sport en deuxième division. Après une année passée à l'étage en dessous, l'attaquant va s'envoler pour rejoindre la France, et plus précisément l'US Ivry en National 3. En Île-de-France, Arnold va rapidement démontrer ses capacités en inscrivant un doublé pour son premier match face à Brétigny. Neuf matchs et sept buts plus tard, le voilà déjà sur les tablettes d'autres clubs, et c'est le Racing Club de France qui le fait signer dès janvier 2022...


Toujours dans cette même poule de N3, Arnold Vula se retrouve cette fois à jouer le haut de tableau dans une équipe qui survole le championnat. Neuf matchs encore, et six buts viennent s'ajouter à ses statistiques personnelles, mais c'est surtout l'accession au N2 qui vient marquer sa première saison dans l'Hexagone.


Arnold Vula (à gauche) et le Racing sont champions de National 3 ! | © Racing Club de France

Toujours avec le RC France, l'attaquant congolais découvre le quatrième échelon français dans la peau d'un promu. Mais dans la lignée de leurs performances en 2021-2022, les Racingmen vont batailler toute la saison pour une accession au National, portés par un Vula en feu : 21 buts en 24 matchs pour celui qui ne sera dépassé que par Christopher Ibayi (22 buts) dans cette poule. Et c'est d'ailleurs Rouen qui décrochera la montée, laissant le Racing à la deuxième place.



Évidemment, une telle efficacité ne pouvait pas rester inaperçue. Le 18 août, l'US Orléans annonce l'arrivée d'Arnold pour la saison 2023-2024. Une suite logique pour l'attaquant de 24 ans, désireux de ne pas brûler les étapes. Dans une équipe qui connaît un début de saison agité tant sur le plan sportif (Orléans se retrouve vite relégable) qu'extrasportif (affaire Casoni), Arnold Vula semble faire du bien au club du Loiret. Un doublé pour sa première titularisation, puis deux autres buts et deux passes décisives participent à la remontée au classement de l'USO. Il faut ajouter à cela un beau parcours en Coupe de France, compétition dans laquelle Arnold inscrit un but contre Nîmes, avant de voir son équipe tomber face au PSG à La Source, où il dispute 20 minutes de jeu.



Selon son entraîneur Karim Mokeddem, ce serait des raisons familiales qui auraient poussé Arnold Vula à quitter Orléans cet hiver, moins de cinq mois après son arrivée. Direction Le Mans, où il se sait attendu dans un contexte offensif difficile, marqué par la longue blessure de Dame Gueye et la suspension d'Antoine Rabillard. On lui souhaite de s'imposer au Mans et de confirmer les espoirs placés en lui !



 

Le point de vue d'Arnaud Roszak


Journaliste sportif à France Bleu, il suit de près l'actualité du club de l'US Orléans dont il commente les rencontres . Il nous donne son avis sur la nouvelle recrue mancelle, Arnold Vula.


"Pour être honnête, je l’ai assez peu côtoyé, mais ce que je sais c’est qu’il avait reculé dans la hiérarchie des attaquants depuis l’arrivée de Karim Mokkedem. Vula est un joueur unidimensionnel. C’est-à-dire qu’il est surtout bon dans la surface, c’est vraiment son point fort. Il est souvent très bien placé. Ses buts ne sont pas spectaculaires mais il a ce petit truc en plus. Il peut aussi faire parler son physique pour jouer un peu en pivot à l’occasion. Mais, il y a pas mal d’attaquants à l’USO et Dabasse et Fortuné semblaient être passés devant".

163 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page