top of page

Antoine Rabillard, un coup en finesse du Mans FC !

Tout juste sacré champion de National avec Concarneau, Antoine Rabillard s'apprête à découvrir un nouveau challenge en signant au Mans FC. Successeur d'Armand Gnanduillet à la pointe de l'attaque du club "Sang & Or", le joueur de 27 ans se sait attendu.


Rabillard buteur sur penalty contre Cholet en septembre dernier | © Instants Photoballistiques


Antoine Rabillard est né le 22 septembre 1995 à Rodez. Mais c'est à Montpellier qu'a grandit le néo-Manceau. Dans le club de quartier de l'AS Saint-Martin Gazéléc, Antoine commence le football dès l'âge de 4 ans. Très soutenu par ses parents, en particulier son père qui l'entraîne et lui apprend les bases, le jeune garçon passe dix ans dans ce petit club avant de rejoindre Castelnau-le-Crès FC, toujours dans le Hérault (34).


Dans ce club réputé "formateur", l'attaquant passe deux saisons intéressantes qui lui permettent de se rapprocher du monde pro. En effet, dès son arrivée au lycée, il décide de rejoindre la section sportive de Béziers, une première étape vers son objectif. À l'ASB, il explose véritablement avec plus de 90 buts en deux saisons chez les jeunes ! L'entraîneur de l'équipe première (alors en CFA) Xavier Collin, lui propose d'intégrer le groupe à seulement 17 ans.


Mais en 2014, Antoine Rabillard va changer de dimension. Il est repéré par les recruteurs de l'Olympique de Marseille et s'engage alors avec les U19 Nationaux ! Fan de l'OM depuis tout petit, le jeune homme vit un rêve éveillé qui durera trois saisons. Le temps pour lui de signer ses premières apparitions en Ligue 1, avec notamment un but au Vélodrome contre le LOSC. Mais surtout, Antoine décroche son premier contrat professionnel en 2016, une récompense au vu de son travail acharné.



Non conservé à l'issue de la saison 2016-2017, le natif de Rodez décide de redescendre de deux étages et atterrit en National, où il retrouve son ancien club de l'AS Béziers. Pour sa première saison au troisième échelon français, Rabillard inscrit 7 buts en 27 matchs, et contribue à la belle deuxième place de son équipe, synonyme de montée en Ligue 2. Une première dans l'histoire du club biterrois.


La saison suivante ne sera malheureusement pas aussi réussie. Très rarement titularisé, plombé par quelques blessures, le temps de jeu de Rabillard baisse considérablement et il ne peut empêcher la relégation de son équipe malgré ses deux buts. Il choisit alors de changer d'air et de se lancer dans une première expérience à l'étranger, après un stage avec les "chomeurs" de l'UNFP. C'est en deuxième division néerlandaise, à Deventer, que s'engage Antoine Rabillard.


En rejoignant l'équipe locale, Go Ahead Eagles, l'attaquant découvre un autre football et réalise une première saison correcte avec 9 buts en 24 matchs, puis une seconde moins prolifique avec 6 buts en 29 matchs malgré la montée arrachée à la dernière journée. Un retour en France pour se relancer semble alors être la meilleure solution.


Antoine Rabillard a déjà porté les couleurs Sang et Or… | © Go Ahead Eagles


C'est à Concarneau, en Bretagne, que l'ancien marseillais fait son come-back. En 2021-2022, alors que l'USC joue les premiers rôles, Rabillard prend progressivement ses marques au sein de l'équipe. Mais quelques jours après avoir inscrit son troisième but de la saison, une sérieuse blessure à l'épaule va le priver de toute compétition jusqu'à la fin de la saison. Concarneau ne parvient pas à accrocher le podium et termine quatrième.


La saison 2022-2023 sera celle de la revanche pour lui, et marquera son véritable retour en forme. Malgré une concurrence difficile au sein de l'attaque concarnoise, avec notamment Boutrah, Gboho puis El Khoumisti, l'avant-centre réalise une superbe saison avec 12 buts et 7 passes décisives. Directement impliqué dans un tiers des buts de son équipe, Rabillard décroche aussi une seconde montée en Ligue 2 après celle connue sous les couleurs de Béziers. Il s'agit de son premier titre de champion dans le monde sénior.



Le Mans FC met donc la main sur un attaquant confirmé du National, dont les qualités de finisseurs et la combativité devraient faire beaucoup de bien à l'équipe. On a déjà hâte de le voir fouler le billard du stade Marie-Marvingt…


Bienvenue Antoine !

209 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page