Kader N'Chobi, N'Chobi N'Chobi N'Choba


Si pendant la dernière trêve estivale le SO Cholet avait changé la quasi-totalité de son effectif (17 arrivées), il faut visiblement croire que les idées de Stéphane Rossi ont vite été comprises par les néo-choletais. Ainsi, l’équipe voisine du Maine-et-Loire a su créer un groupe et les résultats prouvent que ça fonctionne. De quoi satisfaire aux ambitions du président Benjamin Erisoglu ? 3ème meilleure attaque du championnat, le SOC peut compter sur son attaquant phare, Kader Yapo N’Chobi, pour espérer grimper au classement, lui qui se trouve 4ème au classement.

Intéressons-nous à Kader N’Chobi

Kader N’Chobi est né en Novembre 1995 à Bingerville en Côte d’Ivoire. Il se penche rapidement vers le foot et est repéré en 2007 par le PSG, qu’il rejoindra en U14. Il évoluera notamment aux côtés de Presnel Kimpembe, Adrien Rabiot, Kingsley Coman ou encore Hervin Ongenda. Son aventure s’arrête et il va connaître plusieurs clubs durant son adolescence. Il passe par Boulogne-Bilancourt, Valenciennes, le Red Star puis le FC Nantes où son concurrent n’était d’autre que Georges-Kévin NKoudou.


Malheureusement, il n’est pas conservé à Nantes, et après ce nouvel échec N’Chobi, comme nombreux espoirs, se met à douter. Il confie à Anthony Brulez, dans l’émission Une Semaine en Ballon (F3 PDL),


« J’ai pensé à arrêter […] j’ai coupé 1 an, j’ai commencé à travailler gauche, à droite et je me suis rendu compte que le foot ça manquait ».


Finalement, il rebondit à ses 20 ans, à Oissel en N3 où il évoluera une saison, avant de rejoindre le FC Mantois, pensionnaire de N2. Ici, il ne jouera que 9 matchs, sans trouver le chemin des filets. Frustrant pour un avant-centre revanchard.

Nouvelle désillusion, il s’en va à Maromme qui évolue en R1, 6ème division, où