top of page

Une mi-temps partout et des regrets

Dernière mise à jour : 5 mai 2023

Pour l'avant-dernier match au Stade Marie-Marvingt de le saison 2022-23 ; les Sang et Or recevaient Saint-Brieuc, 15e au coup d'envoi. Les Manceaux pouvaient prendre jusqu'à 5 points d'avance sur la zone rouge en cas de succès et en fonction du résultat de la rencontre entre Nancéen et Avranchinais. Après avoir mené 2-0 ; les partenaires d'Edwin Quarshie ont vu les Griffons renaître de leurs cendres et combler l'écart en 10 minutes. Les hommes de Réginald Ray voient la 13e place revenir à une victoire. Retour sur la rencontre.


Ce qu'on a aimé :


L'engagement montré par les Manceaux en 1ere mi-temps : Au cours des premières minutes de la rencontre, les joueurs alignés par Réginald Ray ont affiché une très grande détermination dans le but d'aller chercher les 3 points et se donner de l'air dans cette course au maintien. Cela s'est concrétisé avec deux buts durant le premier acte ; le premier sur pénalty transformé par Ndri Koffi et le second sur une contre-attaque rondement mené par les ailiers manceaux, Noa Cervantès étant à la conclusion avec un magnifique lob à la suite d'une passe millimétrée de Makan Aïko.


Un très bon Nicolas Kocik : Comme depuis plusieurs rencontres, Nicolas Kocik a été très important au cours du match ; que cela soit dans ses anticipations en première mi-temps ou ses arrêts au cours du second acte comme celui face à Hicham Benkaïd qui avait l'occasion de permettre au Stade Briochin de passer devant au tableau d'affichage. Malheureusement, il a dû aller chercher par deux fois le cuir dans ses cages ; après des buts du Menhir de la défense bretonne (cf la VAR) et le pénalty transformé par le numéro 27 des Jaune et Bleu.

Un Kocik encore une fois très important | © Jordan ORY

Ce que l'on n'a pas aimé :


L'embrouille Koffi - Cervantès : 23e minutes ; Noa Cervantès est fauché à l'extrême limite de la surface de réparation de Bellaarouch. S'en suit une embrouille entre Ndri Koffi et l'ailier algérien. En effet, les deux joueurs prêtés par le Stade de Reims souhaitaient tirer le pénalty. Il a fallu l'intervention d'Edwin Quarshie, capitaine du soir, pour tenter d'apaiser la situation. Après le but, Cervantès n'est pas allé célébrer avec ses coéquipiers ; ce qui a été remarqué par les supporters. Sur le but du 2-0 ; c'est au tour de l'attaquant arrivé au mercato hivernal de prendre son temps pour aller communier avec ses partenaires. Il faut espérer que cela soit passager et que l'ambiance revienne au beau fixe.


La seconde période : 10 minutes en seconde mi-temps auront suffi à Saint-Brieuc pour revenir au score ; et ces-derniers auraient pu passer devant au score tellement les Manceaux n'ont pas été en mesure de rehausser leur niveau et être aussi dominant que lors du premier acte. Il faut espérer que le 10 mai au Stade de la Source, nos joueurs montre un meilleur visage sur l'ensemble de la rencontre.


Fiche technique :


Buts : N. Koffi (24e) et N. Cervantès (33e) pour Le Mans ; C. Kerbrat (57e) et H. Benkaïd (67e) pour Saint Brieuc


Avertissements : L. Njoh (32e); T. Eyoum (45e); R. Ray (45e); I. Mohamed (49e) ; T. Boubaya (53e) pour Le Mans; L. Yobé (37e) pour Saint Brieuc


Le Mans : N. Kocik - P. Nguinda (M. Rossignol 76e) ,T. Eyoum, H. Voyer, L. Njoh - I. Mohamed, T. Boubaya (M. Derrien 87e), E; Quarshie © - N. Cervantès (H. Fadiga 45e), M. Aïko (A. Gnanduillet 76e) - N. Koffi . Entraîneur : R. Ray


Saint Brieuc : A. Bellaarouch - R. Sabry (F. Guirassy 45e), C. Kerbrat (A. Ndiaye 72e), B. Angoua ©, M. Pierre-Jean - M. Remars, G. Beghin, L. Yobé (A. Nouri 78e), J. Benhaïm - A. Gomis, H. Benkaïd . Entraîneur : K. Mokeddem


Arbitres : E. Barenton, Y. Thénard, B. Jourdain

75 vues0 commentaire

Opmerkingen


bottom of page