top of page

Terminus pour Réginald Ray !

Hier matin, vers 11h, le club a communiqué la "mise à pied" de l'entraîneur Réginald Ray. Cette nouvelle intervient quelques jours après un nouveau revers contre Orléans (0-1) et une première place de relégable. Retour sur le parcours de Réginald au Mans.



© Jordan Ory - La Tribune Mancelle

Figure connue des supporters manceaux grâce notamment à son passé de buteur avec le MUC 72, Réginald Ray débarque sur le banc le 16 novembre 2022 en lieu et place de Cris. En difficulté en championnat, avec une pauvre 12ème place, Réginald retrouve la Sarthe avec la mission de maintenir le club à ce niveau.


Les débuts sont assez prometteurs, le groupe adhère rapidement à la philosophie du coach, les premiers résultats tombent. Jusqu'ici muets hors de leurs bases, les Manceaux obtiennent leur premier succès de la saison à l'extérieur sur la pelouse de Châteauroux (3-0). S'en suit une série de 4 matchs sans défaite : 3 nuls et une victoire pour clôturer l'année 2023 contre Orléans (2-0).


Malheureusement, les vieux démons vont rattraper le groupe manceau avec une période très compliquée sur le plan sportif. Aucune victoire entre le 10 février et le 27 mars, le maintien devient de plus en plus une réalité. Les prémices d'une fin de saison compliquée se profilent au lendemain d'une lourde défaite contre Avranches (4-0). Le président Gomez tire la sonnette d'alarme avec une communiqué et mentionne une équipe sans vie. Les supporters montent au créneau et une réunion est organisée. L'âme d'un club historique de Ligue 2 se perd et la peur de vivre un second cauchemar est impensable pour les supporters.


Malgré tout, Réginald Ray est maintenu et tente de trouver les solutions, alternant entre un 4-3-3, un 4-4-2 ou encore un 4-2-3-1, c'est finalement la dernière tactique qui sera mis à l'épreuve sur le reste de la saison. Un soir de 26 mai face à Dunkerque qui tente la montée, la tension est palpable dans les tribunes, Le Mans FC joue son avenir sportif (voire plus) et obtient son maintien au terme d'une soirée complètement folle et irrespirable.


Mathieu Coutadeur, tête d'affiche du dernier mercato estival | © MickaBrn_Pix

Nouvelle saison, nouvelles ambitions pour le club et les supporters. Ces derniers ne veulent pas revivre un exercice compliqué et entrevoit enfin d'avoir une équipe compétitive. Les moyens sont mis pour que Ray dispose d'un effectif de qualité. Tête de proue du mercato, Mathieu Coutadeur arrive avec toute son expérience de la Ligue 1 et Ligue 2. Yoann Le Méhauté débarque de Cholet avec des qualités bien connus dans ce championnat. Courtisé par des équipes de Ligue 2, Mehdi Boussaïd rejoint le club en provenance d'Avranches. On pourrait également citer Gueye avec son statut de meilleur buteur de N2, Ribelin et son expérience du National ou encore Rabillard qui a fait monter Concarneau en Ligue 2.


Il est clair qu'à la veille du début du championnat, Le Mans FC est catégorisé comme l'un des outsiders pour cette saison. Ce statut, le club va l'assumer lors des premières semaines avec une seule défaite en 8 rencontres (4 victoires, 3 nuls et 1 défaite). Malheureusement, la réalité rattrape rapidement les Sarthois. Comme face à Avranches la saison passée, Le Mans FC se fait gifler sur le terrain de Martigues (4-0) puis sombre face à Rouen (0-1). À première vue, ces deux revers apparaissent comme des accidents de parcours mais il en est tout autre.


La réception d'Orléans fut la dernière sortie de Ray sur le banc du Mans FC | © MickaBrn_Pix

Face à Épinal, Alexandre Vincent permet à ses partenaires d'arracher un timide succès sur la pelouse de la lanterne rouge. À domicile, les Sarthois n'y arrivent plus. Avranches, Nancy, Niort et dernièrement Orléans viendront triompher au Stade Marie-Marvingt. Le constat est accablant, séduisants la saison passée dans son antre, décevants cette fois-ci. La machine s'enraye petit à petit, les Manceaux obtiennent une victoire fin 2023 sur la pelouse de Cholet grâce à un pénalty. La colère commence à monter et l'impatience prend de plus en plus de place.


Le fantôme d'une saison galère ressurgit dans les travées du stade, de la Pincenardière et même sur les réseaux sociaux. Au fil des semaines, Réginald Ray semble ne plus avoir la solution pour redonner le goût du succès à son équipe. Entre choix discutables et résultats décevants, l'histoire entre Ray et Le Mans FC prend fin ce lundi à quelques jours d'un déplacement crucial du côté du Red Star. Déjà sur le banc la saison dernière face au Puy (victoire 5-1), c'est l'adjoint Yohann Feurprier qui aura la lourde tâche d'assurer l'intérim alors qu'une période de trois matchs en une semaine se profile. Souhaitons lui la même réussite !

129 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page