top of page

Martigues, le plus dur commence

Nouvelle étape dans notre tour de France, vers la destination la plus éloignée du Mans cette saison, afin d’y (re)découvrir le FC Martigues, équipe révélation du dernier championnat mais qui a vu son rêve stoppé à quelques mètres de la ligne d’arrivée.



Carte d’identité


Année de création : 1921

Stade : Francis-Turcan (8289 places)

Budget : environ 3 M€

En National depuis 2022

Distance avec Le Mans : 867 km

Nombre de confrontations avec Le Mans : 12 (2V ; 8N ; 2D)


Le club


Revenu en National la saison passée, le FC Martigues retrouvait le 3e échelon national après 10 années passées en CFA puis National 2. Cette résurrection du club des Bouches-du-Rhône, fondé en 1921, était à mettre au crédit notamment du président Alain Nersessian, mais surtout du coach Grégory Poirier. Arrivé l’été précédent pour remplacer Eric Chelle, l’ancien entraîneur d’Endoume, Sedan et Saint-Malo a su imposer sa patte et réussir à faire ce que ses prédécesseurs n’avaient pu conclure.


Martigues et ses 50 000 habitants n’aspire plus désormais qu’à retrouver le lustre de son passé, qui l’emmena jusqu’à la Ligue 1, le temps de trois saisons entre 1993 et 1996. Une nouvelle étape a été franchie en ce sens cet été. Menacé un temps de ne pas passer le cap DNCG, le FCM a finalement reçu le feu vert du gendarme financier, après que le club provençal ait annoncé sa transformation en société par actions simplifiée (SAS), avec l'arrivée d'un fonds d'investissement américain (Rob Roskopp) ayant (comme souvent) de grandes ambitions pour le club.


La saison 2022/2023


Quel paradoxe que la saison 2022/2023 du FC Martigues. Nul doute que les joueurs ou supporters du promu auraient signé de suite en début d'exercice pour une 4e place, mais pourtant un goût amer restera au final, celui d'avoir raté de peu un objectif inavouable alors, la montée en L2.


Battu d'entré de jeu par Versailles (2-1), la saison ne démarrait pas forcément bien. Et pourtant, les hommes de Grégory Poirier ne connaitront plus la défaite après cette entame jusqu'au... 27 janvier 2023 (à Cholet)! Une série impressionnante de 16 matchs sans défaite (8 victoires, 8 nuls) qui place Martigues en tête du championnat à mi-parcours. Si les Provençaux chutent une troisième fois face au Red Star en mars (0-2), ils continuent de performer au fil des semaines, alliant souvent résultat et beau jeu, à l'image de la nette victoire face au Mans (3-1) le 27 mars, la première dans l'histoire des confrontations entre les deux équipes en championnat.


Freiné par quelques matchs nuls, le FCM est surtout mis sous pression par ses concurrents directs qui ne faiblissent pas. A deux journées de la fin, les Sang & Or ont les cartes en main puisque placés dans le duo de tête et devant jouer chez le dernier et déjà relégué Borgo. Pourtant, les Sudistes passent complètement au travers de ce match crucial (3-0). Ce ne sera que la 4e et dernière défaite de la saison mais elle est fatale car Concarneau et Dunkerque en profitent aller chercher leur ticket pour la L2.



Côtés individualités, les joueurs d'expérience auront largement été au rendez-vous, à commencer par les anciens Manceaux Jérémy Aymes (8 clean sheets) et Romain Montiel (9 buts), mais aussi Foued Kadir du haut de ses 38 ans. D'autres se seront révélés aux yeux de tous: le défenseur Akim Djaha et les offensifs Karim Tlili et Zakaria Fdaouch.


Le mercato


Ne comptez pas sur le FC Martigues pour animer le mercato. Le club provençal a été plutôt discret, misant en priorité sur la reconduction d'un effectif qui a fait ses preuves la saison passée. Si la perte de Diakhaby a été rapidement compensée par l'arrivée de Burgien Morante, la véritable anicroche dans cet été a été le départ du joyau Fdaouch, qui plus est chez un concurrent direct (Dijon). Pour compenser cette rude perte, ce sera au Caennais Ilyes Najim de se révéler cette saison.


Gaëtan Missi Mezu, nouveau Martégal | © FC Martigues

Arrivées : Leandro Morante (Bourg) ; Ylan Gomes (Le Havre) ; Belkacem Dali Amar (Aubagne) ; Gaëtan Missi Mezu (Borgo), Yazid Aït Moujane (Paris 13), Ilyes Najim (Caen, prêt)


Départs : Lassana Diakhaby (Versailles) ; Lucas Toussaint (sans club) ; Harouna Abou Demba (sans club) ; Mohamed Mara (sans club) ; Anfane Ahamada (Paris SG, retour de prêt) ; Zakaria Fdaouch (Dijon)


La pré-saison


Les protégés de Grégory Poirier ont repris l'entrainement depuis le 3 juillet, sous les yeux des investisseurs américains qui avaient fait le déplacement à l'occasion. Après avoir démarré en fanfare avec un succès face à une formation de Ligue 2, les Provençaux ont chuté plus récemment face à Alès, pensionnaire de N2.


ACA vs FCM | © AC Ajaccio

15 juillet : Martigues 1-0 AC Ajaccio (L2)

but: Oumar Gonzalez (csc)


19 juillet : Martigues 2-2 Rodez (L2)

buts: Samir Belloumou, Amine Hemia


22 juillet : Martigues 2-4 Alès (N2)

buts: Romain Montiel, Gaëtan Missi Mezu


28 juillet : Martigues 1-1 GOAL FC (N1)

but: Yanis Hadjem


3 août : Martigues vs Béziers (N2)

4 août : Martigues vs Hyères (N2), à Martigues


L’homme à suivre


Dans une attaque orpheline de Fdaouch, le jeune Ylan Gomes aura vraisemblablement une belle carte à jouer. A tout juste 21 ans, celui qui peut jouer ailier gauche ou en pointe arrive tout droit du Havre, où il était en fin de contrat. Jamais il n'aura vraiment eu l'opportunité de s'installer dans l'équipe première normande, cumulant 18 apparitions sur les trois dernières saisons de Ligue 2 (sans marquer).


© FC Martigues

Le natif de Gauville-la-Campagne (Eure), avait rejoint les Ciels et Marines en 2016 après avoir fait ses premières armes à Evreux. En U17, il connait deux sélections avec l'équipe de France de sa catégorie, face à l'Espagne en septembre 2018. Fidèle au HAC, il poursuit en U19 puis avec la réserve, avec qui il réalise sa meilleure saison en 2021/2022 lorsqu'il marque 9 buts en 15 matchs de N3.


Bloqué chez les A, il connait une première expérience en National au mois de janvier dernier, prêté au Paris 13 Atletico. Malgré 2 buts en 10 apparitions, il ne peut empêcher la descente du club parisien. Le petit frère de Claudio Gomes (passé par les jeunes du PSG et Man City, aujourd'hui à Palerme) est donc déjà de retour au 3e niveau national et va avoir l'occasion de démontrer tout le talent entrevu depuis ses plus jeunes années.



L’effectif (au 28/07)


Gardiens : Jérémy Aymes ; Romain Cagnon


Défenseurs : Léandro Morante ; Ahmed Soilihi ; Yanis Zouaoui ; Akim Djaha ; Yanis Hadjem ; Yazid Aït Moujane ; Victor Joaquim


Milieux : Raphaël Calvet ; Amine Hemia ; Francis Kembolo ; Oualid Orinel ; Samir Belloumou ; Foued Kadir ; Ilyes Najim


Attaquants : Ylan Gomes ; Belkacem Dali Amar ; Karim Tlili ; Romain Montiel ; Gaëtan Missi Mezu ; Abdoul Diawara


Entraîneur : Grégory Poirier


Le prono


Après avoir vécu une saison quasi-parfaite, le plus dur commence pour Martigues qui va devoir enchainer, sans bénéficier de l'effet de surprise qui a pu l'accompagner l'an passé. Pour cela, le choix de la continuité a été fait, ne voulant pas déstructurer un effectif qui a fait ses preuves. Sera-ce suffisant cette fois-ci pour décrocher un des deux billets gagnants? Au jeu des comparaisons avec les autres écuries, on peut penser que le club provençal est taillé pour s'éviter de jouer avec le feu des 6 descentes. Si on ne peut lui attribuer le statut de favori cependant, un rôle d'outsider ambitieux, prêt à prendre la bonne échappée si l'occasion se présente, semble lui convenir tout à fait pour ce championnat à venir.



133 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page