top of page

Marignane-Gignac Côte Bleue, un promu prêt à se stabiliser ?

Promu cette saison, Marignane-Gignac Côte Bleue n'est pas un inconnu de ce championnat pour avoir y avoir déjà effectué une saison en 2018-2019. 5 ans après, les Aviateurs arriveront-ils à se stabiliser?





Carte d'identité


Années de création : 2022 (fusion du Marignane-Gignac FC et le FC Côte Bleue) - 1924 (fondation de l'US Marignane)

Stade : Stade Saint-Exupéry (1500 places)

Budget : environ 3,5 millions d'euros

En National depuis 2023

Distance avec Le Mans : 779 kilomètres

Nombre de confrontations avec Le Mans : 2 (2D)


Le club


L'histoire du club sous l'entité actuelle (Marignane-Gignac-Côte Bleue FC) est toute récente puisqu'en 2022, le club fusionne pour la deuxième fois de son histoire.


Historiquement, il faut remonter quasiment 100 ans en arrière pour retrouver la genèse de ce club. Le 6 juin 1924, l'Union Sportive de Marignane est fondé par l'intermédiaire de Monsieur Tardieu, les joueurs sont alors surnommés les Aviateurs. Au fil des années, le club des Bouches-du-Rhône gravit les échelons à un niveau départemental puis régional.

Lors de la saison 1965-1966, les Marignanais connaissent un tournant dans leur histoire puisque l'USM parvient à monter en Division 2 et ainsi acquérir le statut professionnel. La raison de cette montée est étonnante puisque la Ligue de Football considère que l'USM est le seul club amateur du Sud-Est à disposer d'installations permettant de disputer des matchs en nocturne. Malheureusement, le rêve tourne court puisque la saison est un calvaire (dernière place). La seule satisfaction est la découverte des 32èmes de finale de la Coupe de France face à Cannes (D1).


A la suite de cette saison, Marignane retourne au niveau amateur et alternera entre les niveaux départementaux et régionaux jusqu'au début du 21ème siècle. Stabilisé à un niveau national depuis 2004, l'USM réalise l'exploit de sortir l'AC Ajaccio lors du 8ème tour de la Coupe de France (2006-2007) avant de tomber contre l'AC Arles dans un derby face au pensionnaire de National. Entre 2007 et 2017, le club sudiste stagne en CFA et connaît une nouveau virage dans son histoire.


En effet, en 2016, l'US Marignane fusionne avec l'AS Gignac pour devenir le Marignane Gignac FC. Ainsi, le MGFC devient l'un des clubs amateurs les plus importants de la Ligue de Méditerranée avec plus de 50 équipes et 800 licenciés. Lors de la saison 2017-2018, Marignane Gignac FC termine à la première place du groupe A de National 2 devant le voisin du SC Toulon, à la différence de buts particulière. Le club effectue son retour au troisième niveau national en même temps que les Manceaux. Malheureusement, l'été suivant, le club retourne en National 2.


En 2022, le MGFC fusionne une nouvelle fois, cette fois-ci avec le FC Côte Bleue et devient donc Marignane-Gignac Côte Bleue FC. Une saison fleurissante sous cette nouvelle entité puisque le MGCB FC obtient l'accession en National devant Jura Sud et Grasse.


La saison 2022/2023


Avec un nouvel entraîneur sur le banc (Brahim Hemdani), le MGCB FC reste un outsider dans cette poule de National 2 avec des formations expérimentées comme Lyon-Duchère ou encore Sète, qui cherchent à remonter en National, Hyères et son projet ambitieux ou encore les réserves d'Auxerre et de Lyon qui peuvent jouer les troubles-fêtes.


Néanmoins, les Sudistes vont débuter parfaitement leur saison avec une série de 4 matchs sans défaite (3 victoires et un nul). A domicile, le MGCB est quasiment intouchable avec seulement deux revers sur l'ensemble de la saison (contre Lyon et Toulon).


Arrivé à l'hiver 2023 de Lyon-Duchère, l'attaquant Karim Bouhmidi est l'un des artisans de la montée du club avec 11 buts en 13 rencontres ! On notera aussi les présences des expérimentés Guillaume Bosca (33 ans), l'ancien Manceau Ali Bamba (32 ans) ou encore le portier Paul Cattier (37 ans).


Malgré une saison avec très peu d'accrocs, les Phoenix vont avoir du mal à valider rapidement leur ticket pour le National. C'est seulement au coup de sifflet final de l'avant-dernière journée que les Provençaux sont assurés de montée. La faute à des clubs comme Grasse ou Lyon-Duchère qui ont tout tenté jusqu'à la fin. A l'heure des comptes officiels, le MGCB FC est sacré champion de National 2 devant Epinal, Rouen et Goal FC.


Le mercato



Randi Goteni, renfort d'expérience pour le promu | © USL Dunkerque


Champion de National 2, on pouvait s'attendre à une razzia des autres clubs concernant les joueurs de Marignane-Gignac Côte Bleue. Cependant, le board provençal a tenu à garder la majorité des acteurs ayant grandement contribué à la montée en National. Seul départ important pour le promu, celui de l'ancien joueur du Red Star, Pytocles Bazolo (29 matchs joués) qui rejoint l'AS Biesheim en National 2. Inscrit davantage dans la rotation, Kenny Herbin (7 titularisations) retourne du côté de Valence. Peu utilisés, Niang et Gibert ont rejoint Arles et Louhans-Cuiseaux. Enfin, l'ancien messin Mehmet Arslan et Dani Djouhri se retrouvent sans club.


Côté arrivées, Randi Goteni arrive de Paris 13 Atletico et vient apporter toute son expérience du National. Passé par Laval, Dunkerque ou encore Béziers, le défenseur central congolais est un renfort de qualité pour le promu. Enfin, le second renfort arrive de Savoie, il s'agit de l'attaquant Bissourou Touré (Thonon Evian) qui va découvrir le troisième échelon national. Il sort d'une saison intéressante avec 6 buts et 3 passes décisives en National 2. Il vient pallier le départ de Pytocles Bazolo.


Arrivées : Randi Goteni (Paris 13 Atlético), Bissourou Touré (Thonon Evian)


Départs : Pythocles Bazolo (Biesheim), Kenny Herbin (Valence), El Hadji Malik Niang (AC Arles), Alban Gibert (Louhans-Cuiseaux), Mehmet Arslan (libre), Dani Djouhri (libre).


La pré-saison



© MGCB FC - Football Gard Lozère


Pour son retour en National, Marignane-Gignac Côte Bleue a dévoilé un programme de 6 matchs amicaux. Les débuts sont compliqués avec une courte défaite face aux Caladois (1-2). Néanmoins, le nul encourageant face à Nîmes, fraîchement relégué en National et une victoire face à Wasquehal remettent les Phoenix dans le bon sens. Une défaite face à la réserve marseillaise vient entacher cette préparation. Le MGCB FC terminera sa salve d'amicaux contre Grasse (N2) et Rousset Sainte-Victoire (N3).


14/07/2023 : MGCB FC 1-2 FC Villefranche-Beaujolais (N1)

but : Loni Quenabio


22/07/2023 : MGCB FC 0-0 Nîmes (N1)


25/07/2023 : MGCB FC 2-0 Wasquehal (N2)

buts : Diawoye Diarra,Tidiane Deh


26/07/2023 : MGCB FC 1-3 Olympique de Marseille B (N3)

but : Malick Thiaw


29/07/2023 : MGCB FC 1-1 RC Grasse (N2)

but: Karim Bouhmidi


05/08/2023 : MGCB FC - FC Rousset Sainte Victoire (N3)


Le joueur à suivre



Karim Bouhmidi sous les couleurs de Lyon la Duchère | © Lyon-Duchère


Âgé de 25 ans, Karim Bouhmidi arrive à l'hiver dernier dans les Bouches-du-Rhône en provenance de Lyon-Duchère où il a déjà inscrit 4 buts en 12 rencontres. Sous la houlette de Brahim Hemdani, l'attaquant algérien va affoler les compteurs en totalisant 11 buts en 13 rencontres. Avec 15 buts en 25 matchs, le joueur natif d'Oran est un joueur à scruter pour cette prochaine saison. Car l'ancien joueur de Sedan a un profil atypique à son âge.


Après avoir effectué ses débuts en seniors avec Sedan en National 2, Karim Bouhmidi retourne en région parisienne à Créteil. Il y dispute 9 matchs en National et 12 avec la réserve en N3. Il décide alors de rejoindre le Sud de la France et le Canet-Roussillon en National 2. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu (6 matchs disputés).


Après une pige du côté de Saint-Quentin, il s'exile en Bulgarie au Lokomotiv Sofia en Efbet Liga (1ère division) mais a du mal à s'imposer (12 rencontres disputées).

L'Hexagone lui manque, il décide de retourner en France à l'hiver 2022 du côté de Lyon-Duchère en National 2. Il devient alors un élément important du club rhodanien puisqu'il inscrit 9 buts et 3 passes décisives en 13 rencontres. Bon joueur de National 2, Marignane-Gignac Côte Bleue le repère et décide de le recruter pour la seconde partie de saison. Conscient qu'il peut jouer un rôle dans la montée du club en National, l'attaquant inscrit 11 buts en 13 rencontres et devient un artisan de cette accession en National. Jugé comme étant rapide, il peut être très dangereux dans les espaces.


L'effectif (au 28/07)


Gardiens : Cyril Boukhit, Anthony Herbin, Léo Colin


Défenseurs : Randi Goteni, Emile Haegeli, Osée Diampo Sengele, Houssen Abderrahmane, Ali Bamba, Abdelkrim Khechmar, Kassim Abdallah, Diaby Doucouré, Loni Quenabio


Milieux : Salim Mramboini, Charif Benhamza, Youness Diatta, Joris Mallet, Diawoye Diarra


Attaquants : Guillaume Bosca, Mehdi Nagui, Karim Bouhmidi, Bissourou Touré, Malick Thiaw


Le prono


Avec une étiquette de promu, la saison risque d'être compliquée pour les Sudistes. Néanmoins, il faudra surveiller cette équipe qui pourra jouer des tours dans son antre. Si la trajectoire peut faire penser à celle du Paris 13 Atletico dans son recrutement et son effectif, le club des Bouches-du-Rhône pourra compter sur des joueurs d'expérience comme Bosca, Bamba ou encore Abdallah. Enterrer cette équipe serait trop prétentieux car il faut se rappeler que les promus peuvent jouer les trouble-fêtes comme Martigues la saison passée. Du côté manceau, il faudra se méfier de ce déplacement en Provence car on le sait, les Sarthois se cassent trop souvent les dents chez les promus (O victoire la saison dernière...)


142 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Commentaires


bottom of page