top of page

Le Mans/Vertou : un match au scénario fou !

Alors que la fin de saison commence à se rapprocher tout doucement, la réserve mancelle accueillait Vertou hier soir avec l'objectif de prendre des points. Toujours engluée dans la zone de relégation, la formation d'Olivier Pignolet savait que la tâche allait être dure face à une solide équipe vertavienne, sixième au coup d'envoi.


Les Manceaux regroupés autour du préparateur physique Kévin De Blasiis | © Antoine Fraysse - La Tribune Mancelle


Au sortir de deux matchs nuls consécutifs face à des concurrents directs (0-0 face à l'ESOF, 1-1 à Saint-Philbert), l'équipe N3 payait une fois de plus le match décalé au lundi de l'équipe première. Pour préserver ses joueurs en vu du choc face à Martigues, Réginald Ray avait choisi de ne pas prendre de risque et de garder au chaud son effectif, ne laissant à disposition de la réserve que trois joueurs : Mickaël Bod, Ianis Polla Boyom et Mike Bettinger. Chez les habituels réservistes, aucun absent notable hormis Adam Hammoudi, toujours convalescent et dont le retour ne s'effectuera pas avant deux semaines minimum.


Olivier Pignolet alignait donc l'équipe la plus cohérente sur le papier dans un système en 4-1-4-1, avec le retour dans le onze de Nathan Tronchet, associé à Polla Boyom en défense centrale. Mattéo Morin prenait place en tant que numéro 6, derrière la paire Théo Argoud - Jules Chatagneau. Younes Zennouhi prenait quant à lui la pointe de l'attaque, escortée par Noah Lobe et Sammy Y'Tai sur les ailes. Côté visiteur, Vertou était privé de son meilleur buteur Théophile Verremme, auteur de 9 réalisations mais suspendu pour ce match. L'ancien champion d'Europe U17 Jordan Rambaud était quant à lui titulaire à la pointe de l'attaque.


Jean-Jaurès Kréyé et Jordan Rambaud, deux armes offensives de poids pour Vertou ! | © Antoine Fraysse - La Tribune Mancelle


Dès l'entame de match, les visiteurs tentaient de trouver des espaces sur les côtés et prenaient d'assaut le but manceau, sans pour autant se montrer dangereux. En face, la stratégie était claire : piquer en contre grâce à la vitesse de ses ailiers. Et c'est d'ailleurs Lobe qui s'offrait la première frappe du match, mais le ballon n'attrapait pas le cadre du gardien vertavien.


Alors que Le Mans était dans un gros temps faible, ne parvenant pas à ressortir le ballon proprement, ce même Noah Lobe va débloquer la situation. Profitant de la glissade d'un défenseur, il filait vers le but adverse, bien accompagné par quatre Manceaux. Après avoir fixé son vis-à-vis, il n'avait plus que l'embarras du choix pour offrir le but à l'un de ses partenaires. Et c'était Younes Zennouhi, bien placé devant le but, qui bénéficiait de cette offrande pour ouvrir le score et porter son total à 6 buts cette saison (1-0, 12').


Déjà 6 buts en 6 matchs pour Younes Zennouhi, arrivé à la mi-saison | © Antoine Fraysse - La Tribune Mancelle


Avec ce but presque inespéré au vu du début de match, les Manceaux reprenaient confiance en eux et les débats s'équilibraient. Malgré quelques incursions sur le côté droit de la défense, où Mike Bettinger éprouvait quelques difficultés à contenir l'ailier adverse, c'est bien Le Mans qui se procurait la plupart des situations. Oscar Verneau tentait un centre dangereux, puis Théo Argoud pensait inscrire le but du 2-0 mais une position de hors-jeu était signalé par l'arbitre assistant dans l'incompréhension générale.


Peu sollicité durant le premier acte, Mickaël Bod assurait l'essentiel sur quelques interventions aériennes. Toujours en contre, Lobe et Argoud combinaient à l'entrée de la surface mais cela n'aboutissait pas à une occasion dangereuse. Et alors qu'on se dirigeait vers une fin de première période, un événement va totalement rebattre les cartes. Échappant au tacle de Bettinger, l'ailier gauche vertavien s'ouvrait le chemin du but et forçait Polla Boyom à intervenir irrégulièrement. Problème : le jeune défenseur central avait déjà été averti une dizaine de minutes plus tôt. L'arbitre fertois Thomas Rocaboy lui adressait donc un second avertissement synonyme d'expulsion.


Après une dernière intervention de Bod sur le coup-franc qui suivait, la mi-temps était sifflée. Un constat mitigé pour les Sang et Or qui menaient à la marque mais se retrouvaient en infériorité numérique pendant 45 minutes. Pour retrouver un équilibre défensif, le technicien sarthois décidait de sortir l'ailier Sammy Y'Tai pour faire rentrer Noah Bolivard. Argoud se retrouvait alors dans une position plus libre sur le front de l'attaque.


Sorti à la pause, Sammy Y'Tai avait montré de belles choses durant le premier acte | © Antoine Fraysse - La Tribune Mancelle


Mais une minute après la reprise, Le Mans craquait déjà : un manque de communication au sein de la défense offrait à l'expérimenté Jean-Jaurès Kréyé le but de l'égalisation (1-1, 46'). Les Manceaux ne lâchaient pas pour autant l'affaire. Argoud tentait sa chance de loin sans succès avant que Zennouhi, à la réception d'un centre de Bettinger, ne vienne fracasser la barre transversale. Pas de réussite pour nos jeunes Sang et Or, qui allaient sombrer quelques minutes plus tard…


Pas irréprochable sur le premier but adverse, le portier manceau Bod était cette fois l'auteur d'une sortie moyennement maîtrisée. Un grand carambolage avait lieu dans sa surface, deux Manceaux restaient au sol tandis que Chafik Abbas poussait le ballon dans le but vide (1-2, 55'). Évidemment, tous les Manceaux réclamaient une faute qui paraissait évidente ! Mais après concertation avec son assistant, l'arbitre validait finalement ce but pour Vertou.


Olivier Pignolet sortait alors de ses gonds, d'autant plus que le jeune Nathan Tronchet restait très longuement au sol, visiblement blessé. Alors, erreur d'arbitrage ou pas ? Une chose est sure, le coach sarthois très remonté a promis à l'arbitre de revisionner les images après le match. Ce dernier restait bien évidemment sur sa décision, offrant même un avertissement à "Loulou". Seul point positif, Tronchet se relevait finalement et pouvait tenir se place jusqu'à la fin du match.


Déjà croisé deux fois cette saison, l'arbitre Thomas Rocaboy ne laissera pas un bon souvenir aux Manceaux | © Antoine Fraysse - La Tribune Mancelle


Toujours à dix, les Manceaux se retrouvaient à devoir courir après le score. Une situation très défavorable de laquelle ils allaient parvenir à s'extirper : sur une passe laser d'Argoud, Lobe se retrouvait en un-contre-un avec le gardien et ajustait parfaitement ce dernier d'un tir au raz du sol (2-2, 65'). L'opération commando était lancé, avec pour unique objectif de tenir coûte que coûte ce résultat très favorable au vu du scénario.


En face, Vertou repartait logiquement à l'assaut des buts de Mickaël Bod et passait tout proche du troisième but sur une frappe du gauche de Kréyé, mais le cadre se dérobait d'un rien. Quatre minutes plus tard, ce même Kréyé frappait à l'entrée de surface dans une situation similaire, et cette fois-ci Bod était battu (2-3, 74'). Véritable poison dans la défense sarthoise, l'attaquant ivoirien s'offrait là son premier doublé de la saison avec ses 5 et 6èmes buts en championnat.


Le Mans était alors obligé de se découvrir pour forcer le destin et tenter d'égaliser. Izhak Hammoudi rentrait en jeu à la place du capitaine Morin pour les dix dernières minutes. À deux minutes du terme, Argoud était à la réception d'un corner mais sa tête s'envolait au dessus des cages de Barret. Dans le temps additionnel, c'était de nouveau Argoud qui provoquait côté droit pour obtenir un ultime corner. Tout le monde montait dans la surface ligérienne, y compris Mickaël Bod, mais finalement la défense de Vertou s'en sortait !


Entré en jeu en fin de match, Izhak Hammoudi n'a pas pu arracher l'égalisation | © Antoine Fraysse - La Tribune Mancelle


Score final : 3 buts à 2 en faveur de l'USSA Vertou, qui conforte son avance sur les équipes relégables. Le Mans peut s'en mordre les doigts, car les faits de jeu n'ont pas tourné en sa faveur. Chez les concurrents direct au maintien, Beaucouzé s'est imposé face à Pouzauges-Bocage dans le match de la peur et Saint-Philbert a été battu à la surprise générale sur la pelouse de Changé, la lanterne rouge. Au classement, les Manceaux restent donc à quatre points des deux équipes qui les précèdent (Saint-Philbert et Beaucouzé). Il faudra à tout prix les dépasser pour sortir de la zone rouge !



Fiche technique :


LE MANS FC - USSA VERTOU : 2-3 (1-0)


Buts : Le Mans : Younes Zennouhi (12'), Noah Lobe (65'). Jean-Jaurès Kréyé (46', 74'), Chafik Abbas (55')


Le Mans FC : Mickaël Bod - Mike Bettinger, Ianis Polla Boyom, Nathan Tronchet, Oscar Verneau - Mattéo Morin (puis Izhak Hammoudi, 80') - Sammy Y'Tai (puis Noah Bolivard, 45'), Jules Chatagneau, Théo Argoud, Noah Lobe - Younes Zennouhi

Non entrés en jeu : Thibault Gaignard, Brianson Dabele, Sami Laabiss.


USSA Vertou : Louis Cédric Barret - Redha Fresneau, Pierre Lebrun, Thomas Boucard, Constant Guégnard - Lucas Rouland (puis Abdoulahi Diaby, 82'), Enzo Ménard - Jean-Jaurès Kréyé, Nicolas Martins (puis Kylian Baudry, 90'), Chafik Abbas - Jordan Rambaud (puis Malcolm Quarteron, 77')

Non entré en jeu : Hugo Bretaigne.


 

Echos de la Pincenardière


C'était à priori le dernier match disputé dans la pénombre ! Avec le changement d'heure, les prochaines rencontres de la réserve pourront bénéficier la lumière naturelle jusqu'au coup de sifflet final. Mais même dans le noir, beaucoup de monde était présent, notamment quelques supporters visiteurs abordant fièrement leurs écharpes aux couleurs rouges et blanches de Vertou.


Les Manceaux n'étaient pas en reste avec de nombreux habitués, à commencer par Réginald Ray et son staff, mais aussi des joueurs comme Nicolas Kocik, Ewan Hatfout, Hugo Vargas-Rios, Théo Eyoum, Alexandre Vincent et Lamine Koné. Quelques jeunes ainsi que des joueuses de l'équipe féminine ont également été aperçus à la Pince'. Enfin, le gardien Evan Brochet, absent du groupe, était venu voir jouer ses coéquipiers tout comme Adam Hammoudi, qui était lui blessé (comme dit précédemment).


La suite ? Un déplacement samedi prochain du côté du FC Challans, dauphin du leader La Roche-sur-Yon VF. Et avant de recevoir Beaucouzé le 15 avril dans un choc crucial en vu du maintien, nos Manceaux disputeront leur 8e de finale de Coupe des Pays-de-la-Loire à Mûrs-Erigné (R1), qui avait déjà croisé la route de l'équipe première en octobre dernier en Coupe de France !

95 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page