top of page

Le Mans FC / OGC Nice : Le Mans sera en Seconde Ligue en 2024/2025 !

Classées onzièmes au début du match, les Sangs et Or devaient gagner et compter sur un échec d'Albi, en visite à Nantes, ou de Metz, hôtes de Montauban, pour échapper à la zone de relégation. Retour sur cette confrontation.


Après une défaite contre Strasbourg il y a deux semaines, Le Mans a réussi à obtenir un point dans le Tarn contre une équipe d'Albi réduite à dix. Parallèlement, Metz a concédé un match nul face à Rodez, tandis que Thonon Évian a sécurisé son maintien en s'imposant contre Montauban.


Trois équipes allaient donc lutter pour leur maintien. Cependant, vendredi soir, une nouvelle choquante a été annoncée : l'équipe féminine de l'US Orléans, bien que maintenue, serait rétrogradée par la nouvelle direction du club. Selon cette dernière, "les exigences du cahier des charges prévisionnel de la future Licence Club féminine ne sont pas compatibles avec le budget d'un club de National tel que l'US Orléans."


En attendant la décision de la FFF concernant la rétrogradation des Orléanaises, il était nécessaire de finir au moins 10e pour assurer le maintien sur le terrain. Pour se hisser dans le top 10 du championnat, Le Mans devait battre l'OGC Nice et compter sur un faux pas d'Albi ou de Metz. Lors de cette dernière journée, les Tarnaises affrontaient Nantes, qui devait gagner pour accéder à la future Arkéma Première Ligue. Quant aux Messines, elles avaient Montauban au programme, une équipe déjà reléguée en D3.


Bouron et Siluvangi débutent le match en tant que titulaires, tout comme Bouzid qui fait son retour après une suspension. Sur le banc, Henry, Philippe et Chabourine sont prêtes à prendre la relève de leurs coéquipières si nécessaire.

Seulement vingt-deux secondes après le début du match, les locales gagnent un premier corner grâce à un centre de Vagre. Gasnier s'en charge et, après un second coup de tête, Giffaut fait trembler les filets. À peine une minute s'est écoulée que Le Mans sort déjà virtuellement de la zone de relégation ! Cinq minutes plus tard, à La Chapelle-sur-Erdre, Sylia Koui marque pour les Jaunes et Vertes, propulsant les Sang et Or à la neuvième place !

Les Mancelles mettent la pression, mais le deuxième but se fait attendre. Juste avant la vingtième minute, Oliveira Bras marque à Saint-Symphorien, sortant ainsi les Lorraines de la zone de relégation et y précipitant les Albigeoises. La première tentative du Gym survient seulement à la demi-heure de jeu, mais Dumas saisit la frappe sans difficulté. Neuf minutes plus tard, la gardienne repousse de ses deux poings un coup franc lointain, et sur la tentative suivante, elle attrape le ballon.


À la 41e minute, un penalty pour une main dans la surface aurait pu être accordé coéquipières de Roger, mais Madame Presichetti ne réagit pas. Un dernier corner est obtenu pendant la minute de temps additionnel, cependant le score reste inchangé.


À la mi-temps, Le Mans n'est plus en position de relégation, mais avec Albi mené seulement 1-0, un but des Niçoises ou des Tarnaises ferait passer les joueuses entraînées par Damien Bollini à la 11e place.


Dès la reprise, Nice obtient un corner qui ne perturbe pas les Sarthoises. Les Aiglonnes intensifient leur pression pour égaliser, cependant, Dumas et sa défense résistent. Au Stade Buisson de la Grolle, le score change à la 63e minute … en faveur du FC Nantes ! Sur un coup franc, "Sysy" surprend Froger, ne pouvant intervenir et inscrit donc un doublé !



Presque simultanément, Lamine s'élance vers le but, exécute un crochet à l'entrée de la surface et dépasse Saint Léger ; Le Mans mène maintenant 2-0 et il reste seulement 27 minutes de jeu ! Cinq minutes après, Bouron est tout proche d'aggraver le score à 3-0.


À quinze minutes de la fin, Gasnier exécute un corner, mais le ballon est d'abord repoussé. Bouzid adresse alors un centre, et Palène reprend de volée mais heurte la gardienne niçoise dans l'action. Pour cette faute, elle reçoit un carton rouge, réduisant son équipe à dix pour le reste du match. Néanmoins, les Aiglonnes ne parviennent pas à en profiter pour réduire l'écart au score.


Le Mans l'emporte donc sur le score de 2-0 et le public attend avec impatience l'annonce du résultat d'Albi ... Cyril Yvon, notre speaker préféré, fait vibrer le stade en proclamant : "Cher public, chers supporters ! Officiellement, Le Mans FC... se maintient en Deuxième Division Féminine !" Ainsi, Le Mans termine à la 10e place, juste au-dessus de la zone de relégation, avec un point d'avance.


Bravo aux filles pour cette victoire, un grand merci aux Canaries et en particulier à "Sysy" pour avoir vaincu les Tarnoises, et félicitations pour cette ascension historique vers l'élite du football féminin français.


Fiche technique :


Le Mans FC - OGC Nice : 2-0 (1-0)


Buts : Émilie Giffaut (1e) et Mana Lamine (63e) pour Le Mans FC

Avertissements : Wissem Bouzid (40e), Anaïs Gasnier (60e) pour Le Mans FC ; Clara Galli (43e) pour l'OGC Nice


Exclusion : Marie-Laure Palène (75e) pour Le Mans FC


Le Mans FC : Jade Dumas - Valentine Roger, Émilie Giffaut, Chloé Bourdoiseau - Zoé Bouron, Wissem Bouzid (Chloé Philippe, 81e), Anaïs Gasnier (c.), Esther Siluvangi, Marie-Laure Palène ; Mana Lamine, Naomie Vagre


Non entrées en jeu : Madison Henry, Chloé Oger, Julie Ranoul, Jalia Chabourine


Les échos de la Calif' :


En raison de l'importance de cet événement et du fait que l'entrée était gratuite, près de 500 personnes se sont rassemblées pour encourager l'équipe des Sang et Or. Parmi elles, il y avait des groupes de supporters, des spectateurs d'autres sections du Stade Marie-Marvingt, ainsi que des joueuses d'une autre équipe féminine du club.


La veille, à Montreuil-Juigné, l'équipe U18F dirigée par Anaïs Gasnier a affronté La Roche ESOF en finale de la Coupe Pays de la Loire de leur catégorie d'âge. Malgré un premier but des Yonnaises, les jeunes Sarthoises ont triomphé grâce à un penalty de Benmakhad et un doublé de Tourneboeuf. Félicitations aux U18F !


Alors que la D2F luttait pour son maintien à la Calif, les U19F se mesuraient au Paris FC pour assurer le leur. Malgré une défaite de 2-0, grâce à la victoire du Havre sur La Roche ESOF, l'équipe d'Hugo Juhel conserve sa place en U19 Nationales pour la saison 2024-25.

92 vues0 commentaire

Comments


bottom of page