top of page

Le Mans/Carquefou : une victoire convaincante, les barrages en ligne de mire !

La réserve du Mans FC accueillait ce samedi l'USJA Carquefou, une équipe en lutte pour sa survie en Régional 1. Grâce à son efficacité collective, l'équipe d'Olivier Pignolet s'est imposée avec autorité et reste en tête du groupe à trois journées de la fin. Retour en détails sur cette rencontre !



L'avant-match


Le dernier résumé que la Tribune Mancelle vous avait proposé remonte au mois dernier, avec une victoire (comme souvent) contre la réserve de La Roche VF (2-0). Entre temps, les Manceaux sont allés s'imposer à Coulaines dans le derby sarthois (0-4) avant de battre Saint-Sébastien-sur-Loire (2-0) puis d'éliminer la réserve du Poiré-sur-Vie (2-2, 3-2 t.a.b) en quarts de finale de coupe des Pays-de-la-Loire. La semaine dernière, c'est sur le terrain d'Orvault que les Sang et Or ont remporté leur vingtième victoire de la saison (0-1).


En face, Carquefou se présente avec un bilan encourageant : quatre succès sur ses six dernières sorties, un rythme qui permet aux Ligériens de mieux respirer dans la lutte pour le maintien. Présent dans les rangs de l'USJA, l'ancien de la maison Sébastien Le Paih (milieu de terrain, une saison en D2 au MUC en 1996-1997) en qualité d'entraîneur adjoint.



Toujours privé de son maître à jouer Khaled Mesbah (pubalgie), Olivier Pignolet faisait confiance à Alexandre Vincent au poste de numéro 10, lui qui enchaîne les matchs avec la réserve ces dernières semaines. Dans une forme olympique (6 buts sur ses 6 derniers matchs), Nohan Traoré était titularisé sur l'aile droite.


  • La compo' : Delbecque - Boissé, Tronchet (c), Gallice, Matumona - Liri, Bekhti - Traoré, Vincent, Saïd - A.Hammoudi

Remplaçants : Martin, I.Hammoudi, Caro


Les vingt-deux acteurs, sous un grand soleil à la Pincenardière | © Antoine Fraysse


Le résumé


Malgré l'étiquette de favori, Le Mans est cueilli à froid. Les Carquefoliens inscrivent dès la deuxième minute un superbe but signé Robin Ferrand qui loge le ballon dans la lucarne gauche d'un Delbecque impuissant (0-1, 2'). Les Manceaux ne paniquent pas et suivent le plan de jeu habituel, cherchant la brèche sans se précipiter. Avec un avantage acquis très tôt, les visiteurs procèdent en contre et se créent quelques situations, comme cette frappe dans le petit filet qui aurait pu faire mouche (8').


Les premières salves mancelles sont signées Hammoudi (12') et Vincent (16'), suivis par Saïd (18') positionné sur l'aile gauche comme souvent depuis quelques semaines. Mais c'est du côté droit que la différence va être faite : l'apport offensif du latéral Boissé permet à Vincent d'être trouvé dans la surface, ce dernier sert l'inévitable Traoré qui égalise et inscrit son septième but en autant de matchs (1-1, 21'). Le Mans est bien de retour dans la partie.


Carquefou avait ouvert le score, mais les Manceaux ont vite réagit | © Antoine Fraysse

Après quelques minutes sans action notable, les Carquefoliens vont profiter d'une erreur d'appréciation de Gallice pour se retrouver en situation de but, mais la frappe croisée de l'attaquant frôle le montant (32'). Deux minutes plus tard, nouvelle énorme occasion pour les Verts avec un ballon piqué au-dessus de Delbecque, qui a hésité à sortir, le ballon finit sa course sur le poteau et revient dans les mains du gardien manceau, pas malheureux sur ce coup (34').


Carquefou semble avoir laissé par sa chance, surtout que Yakine Saïd obtient un penalty, certes très généreux, dans la foulée. L'attaquant manceau s'en charge lui-même et trompe le gardien adverse, même si ce dernier touche le ballon du bout des gants (2-1, 37'). Sonnés, les visiteurs passent tout près de sombrer définitivement sur une tentative puissante de Vincent, qui fuit le cadre d'un rien (39'). Matis Bekhti tente à son tour de loin, mais c'est trop écrasé (41').


Huitième but en R1 pour Yakine Saïd | © Antoine Fraysse

La dernière occasion du premier acte sera pour Carquefou, avec une nouvelle erreur de Quentin Gallice qui offre un un contre un à l'attaquant, mais Augustin Delbecque remporte son duel avec autorité (43'). À la pause, les Manceaux sont devant mais devront faire mieux pour s'éviter une deuxième mi-temps tendue. De son côté, le coach ligérien lance deux nouveaux joueurs dès l'entame de la seconde période pour tenter de recoller au score.


Les Manceaux poursuivent leur domination territoriale et ne relâchent aucunement leur pression sur l'adversaire. Sur coup-franc, Vincent trouve Gallice mais c'est dégagé par la défense (49'). Carquefou est acculé et ne fait que subir. De mieux en mieux physiquement, Adam Hammoudi est à l'origine d'un corner rapidement joué à deux avec Noa Boissé ; le très bon centre du jeune latéral est repris de la tête par le capitaine Nathan Tronchet, esseulé en plein cœur de la surface (3-1, 59').


Le défenseur Nathan Tronchet ouvre son compteur but cette saison | © Antoine Fraysse

L'heure de jeu rime avec les premiers changements opérés par coach Loulou, qui lance Lucas Martin et Titouan Caro à la place de Matis Bekhti et Yakine Saïd. Malgré cette avance plus confortable, il faut rester vigilant côté sarthois. Heureusement, Augustin Delbecque réalise un double arrêt de grande classe pour préserver les deux buts d'avance (63'). Au tour d'Izhak Hammoudi d'entrer en jeu, pour la sortie de Kilian Liri (68').


Deux minutes plus tard, c'est son grand frère Adam qui va tuer le suspense d'un subtil lob à l'entrée de la surface après un appel en profondeur (4-1, 70'). On sent les joueurs de Carquefou en manque de ressources, attendant le coup de sifflet final libérateur. Les Manceaux continuent à exploiter les espaces, et obtiennent un second penalty grâce au virevoltant Titouan Caro déséquilibré dans la surface. C'est Alexandre Vincent qui prend ses responsabilités, mais sa tentative passe au dessus de la barre : on en reste à 4-1 (73').


Les pauses fraîcheurs sont de retour | © Antoine Fraysse

Un autre entrant, Lucas Martin, se met en lumière avec une frappe lointaine audacieuse mais le ballon fuit le cadre (85'). Dans le temps additionnel, Caro place une dernière accélération et est à nouveau accroché dans les 16 mètres, c'est (encore) un penalty pour Le Mans ! Troisième tireur différent, et cette fois Adam Hammoudi ne manque pas de sang-froid pour inscrire un doublé malgré la bonne anticipation du gardien (5-1, 90+3'). L'arbitre siffle la fin de la rencontre dans la foulée, sur cette victoire nette et sans bavure des Sang et Or.



L'œil de la TM


On a aimé :

  • Le rouleau-compresseur manceau : on commence à s'y habituer mais il faut le dire, Le Mans FC ne laisse pratiquement pas respirer ses adversaires. La moindre erreur est quasi-systématiquement sanctionné d'un but, et le score peut vite devenir lourd comme ce fut le cas samedi.

  • L'apport des entrants : le groupe manceau commence à se stabiliser ces dernières semaines, et tout le monde est concerné. Martin et I.Hammoudi, titulaires au milieu la semaine passée à la place de Bekhti et Liri, ont cette fois parfaitement joué leur rôle de supersub. Quant à Caro, son entrée sur l'aile a été décisive puisqu'il obtient deux penalties.


Liri, Bekhti, Martin, I.Hammoudi : une rotation à quatre au milieu qui fonctionne bien | © Antoine Fraysse

  • Doublé pour Adam Hammoudi : l'attaquant manceau poursuit sa montée en puissance depuis son retour de blessure et a inscrit son premier doublé de la saison. Quatre buts au total, en sept matchs disputés (incluant la première journée à Pouzauges juste avant sa rechute). On espère que ce n'est que le début !


On a moins aimé :

  • Les approximations défensives : en première mi-temps, Le Mans a parfois joué avec le feu et s'est mis en difficulté tout seul. Si cela peut paraître anecdotique au vu du score, le scénario aurait pu être différent avec un peu moins de réussite.


Le Manceau du match : Noa Boissé

Impliqué sur le premier but manceau, puis passeur décisif sur le troisième, le latéral droit a livré un très bon match en se montrant décisif. Il a également bien travaillé défensivement et n'a pas hésité à prendre parfois des initiatives, souvent bien senties. Avec Jérémie Matumona, la paire de latéraux "U18" est désormais une valeur sûre en réserve, si bien qu'une reprise avec les pros la saison prochaine est envisagée...


Noa Boissé (ici à Coulaines) enchaîne les titularisations en R1 | © Antoine Fraysse


À suivre...


Avec la défaite de Cholet B la semaine dernière sur le terrain de Nantes Bellevue, les Manceaux avaient pris trois points d'avance, qu'ils conservent donc à l'issue de cette dix-neuvième journée. Dans l'autre groupe, c'est l'ESOF Vendée La Roche qui reprend la tête devant l'US Changéenne. Deux adversaires que Le Mans avait croisé la saison passée, et qu'il pourrait retrouver dans le cadre des barrages d'accession au National 3.



Du côté du calendrier, la fin de saison se précise. Il faudra d'abord bien négocier la fin avril, avec un déplacement chez l'US La Baule - Le Pouliguen le week-end prochain avant d'accueillir Saint-Julien Divatte en demi-finale de coupe régionale. Les deux dernières journées de championnat seront ensuite à disputer, à Nantes Bellevue le 4 mai puis à domicile face à Pouzauges Bocage le 18. Restera ensuite les potentiels barrages de montée, ainsi qu'une finale de coupe en cas de qualification dans deux semaines ! La fin de saison s'annonce passionnante.

175 vues0 commentaire

Comments


bottom of page