top of page

GOAL FC, le petit poucet ?

Tout juste promu en National, le Grand Ouest Association Lyonnaise FC (GOAL FC) va vivre sa première saison à un tel niveau. La marche sera-t-elle trop haute ?




Carte d'identité


Année de création : 2020

Stade : Stade Ludovic-Giuly (600 places)

Budget : entre 2,5 et 2,7 millions d'euros

En National depuis 2023

Distance avec Le Mans : 485 kilomètres

Nombre de confrontations avec Le Mans : 0


Le club


Le GOAL FC, fondé en 2020, est la dernière itération d'un club fondé en 2000, le Beaujolais Monts d'Or, lui même issu de la fusion de l'US Anse Ambérieux et de Chasselay Foot. Six années plus tard, avec l'absorption du Club Sportif Chazay-Civrieux, le club devient alors le Monts d'Or Azergues Foot.


En juin 2013, le club recrute l'ancienne gloire de l'Olympique Lyonnais Ludovic Giuly. Lors de cette saison, le club réalise un beau parcours en Coupe de France en éliminant, en 32e de finale, Istres lors de la séance de tirs aux buts. Au tour suivant, l'équipe s'incline 3-0 face à l'AS Monaco de Radamel Falcao.


Pour la saison 2017-2018, le nom de l'équipe change à nouveau pour devenir le Monts d'Or Anse Foot. Trois saisons plus tard, en fusionnant avec le Tassin FC , Champagne Sport et Futsal Saône Mont d'Or ; MDA Foot devient à l'époque le club avec le plus de licenciés de France : le Grand Ouest Association Lyonnaise FC. C'est le futur entraineur du Mans, Cris, qui est nommé à la tête de l'équipe première.


Au terme de la saison 2022-23, le GOAL FC monte enfin à l'étage supérieur et va donc découvrir le 11 août prochain le N1.


La saison 2022/2023


Après trois saisons où le club rate sa montée en N1, le GOAL FC aborde cet exercice dans la peau d'un prétendant à l'accessit, mais se retrouve avec le Vendée Herbiers Foot et Bergerac, autres candidats dangereux.


Le club coaché par Fabien Pujo, arrivé à l'intersaison en lieu et place de Jamal Alioui, voit son effectif grandement modifié, avec 20 départs, dont celui d'Edwin Quarshie au Mans FC, et 16 arrivés comme celle de Florian Raspentino en provenance de Borgo ou de Mohamed Guilavogui qui évoluait la saison précédente à Villefranche.


La saison débute parfaitement avec une victoire 1 à 0 sur la pelouse du Stade Bordelais grâce à Guilavogui. A l'issue de sa deuxième victoire en deux journées, le club se classe à la troisième place ; podium que l'équipe ne quittera pas de la saison.


La première défaite arrive au soir du 26 novembre sur la pelouse du complexe sportif Claude Wolff ; les Chasselois s'inclinant à Chamalières (3-1) mais conservent malgré tout leur première place, deux points devant le promu Saumur et Bergerac. A la mi-saison, après une deuxième défaite, la première à domicile, les partenaires de Mohammed Guilavogui sont leaders, mais l'avance sur les poursuivants est très faible, le podium se tenant en 2 points.


La seconde partie de saison se passe avec un peu plus de difficulté, avec une perte de la 1ere place au soir de la 17e journée. Le club enchaîne 4 défaites à la suite mais parvient au soir de l'avant-dernière journée (en battant 3-1 Les Herbiers au Stade Massiabelle) à récupérer la la tête. A 90 minutes de la fin de la saison, seul le club vendéen peut empêcher les joueurs de Fabien Pujo d'accéder à l'échelon supérieur. A 18h04, le VHF reprend la tête du championnat, mais 6 minutes plus tard, Julien Kouadio délivre Ludovic-Giuly. A la mi-temps des rencontres, le GOAL FC garde son avantage de 2 points, mais un but du Stade Bordelais refait passer Les Herbiers devant (54'). Un peu après l'heure de jeu, Thibaut Lemaître redonne la première place aux Chasselois, qui ne seront plus rejoints. Le GOAL FC s'impose finalement 3-1, s'assurant ainsi la première place.


Une montée historique | © GOAL FC

Le mercato


Du côté des départs, le club voit 8 joueurs quitter le navire et parmis eux Mohamed Guilavogui, auteur de 5 réalisations lors de la saison précédente, en partance pour Le Puy. Adieu aussi aux latéraux titulaires: Nicolas Senzemba actuellement sans club et l'un des héros du match de la montée, et Julien Kouadio, qui pour sa part reste dans la région Auvergne-Rhône-Alpes en rejoignant le FC Villefranche-Beaujolais.



Pour pallier à ces départs sur les côtés, Adrien Julloux arrive des Thoniers pour retrouver une place de titulaire et Mathis Louiserre à gauche. Sur le front de l'attaque, l'ancien Manceau Thibault Rambaud rejoint la banlieue lyonnaise depuis le Canet. Et l'un des adversaires de la réserve mancelle ayant le plus scoré en N3 Pays de la Loire débarque sur les ailes en la personne de Chafik Abbas.


Arrivées : Adrien Julloux (Concarneau), Kassim M'Dahoma (FC Botosani, ROU), Nathan Tanard (Bourgoin-Jallieu), Thibault Rambaud (Canet Roussillon), Chafik Abbas (Vertou), Mathis Louiserre (Louhans-Cuiseaux), Malick Assef (Hyères 83), Romain Caumet (Châteaubriant), Hichem Khoutri (US Feurs)


Départs : Walid Touil (Bourges Foot 18), Mohamed Guilavogui (Le Puy Foot), El Hadj Coly (AS Furiani), Guillaume Odru (La Roche VF), Mohamed Sakkouh (Bourgoin-Jallieu), Julien Kouadio (Villefranche), Nicolas Senzemba (sans club), Abdourahim Moina (sans club)


La pré-saison


Les hommes de Fabien Pujo ont repris le lundi 3 juillet, avec au menu un stage de préparation à l'Alpe d'Huez. S'en est suivi un programme de 5 matchs étalés sur 3 semaines, sans victoire à la clé pour le moment.


Le XI face à Bordeaux | © GOAL FC


19/07/2023 : GOAL FC 0-1 Grenoble Foot 38 (L2)


22/07/2023 : GOAL FC 0-0 Thonon Évian Grand Genève (N2)


26/07/2023 : GOAL FC 0-2 FC Girondins de Bordeaux (L2)


28/07/2023 : GOAL FC 1-1 FC Martigues (N1)

but : Chafik Abbas

04/08/2023 : GOAL FC - Nîmes Olympique (N1)


Le joueur à suivre


Agé de 25 ans, Chafik Abbas s'apprête à redécouvrir l'antichambre du football professionnel. En effet, lors des saisons 2018/19 et 2019/2020, l'ailier franco-marocain avait déjà goûté aux joutes du N1, alors sous les couleurs de Cholet. S'il avait joué 23 matchs (pour 1 but) la première année, il fut moins utilisé la seconde, ne restant que jusqu'à la trêve (7 matchs, 0 but).


Avant Cholet, Chafik fut d'abord formé aux Chamois Niortais, avec qui il a intégré les U19 nationaux. En décembre 2017, âgé alors de 19 ans, il dispute ses premières secondes de Ligue 2 au Havre, sous le maillot niortais. Mais une entorse l'éloigne rapidement du groupe pro et c'est finalement dans les Mauges qu'Abbas se relancera.


Au premier semestre, ce gaucher rebondit à Saint-Malo, en N2. L'histoire démarre bien avec 3 matchs et 2 buts inscrits, mais les championnats s'arrêtent à cause du Covid. Chafik s'engage la saison suivante à Guingamp, pour évoluer avec la réserve. Il y joue 9 matchs (1 but) avant de revenir à Saint-Malo pour retrouver le coach Fabien Pujo. Un deuxième passage assez discret.


Après un premier semestre 2022 blanc, l'ailier recule d'une division et rejoint l'USSA Vertou en N3 Pays de la Loire. Absent lors des premières rencontres, il devient ensuite titulaire indiscutable et laisse exploser ses talents inscrivant 17 réalisations et délivrant 10 passes décisives. Il participe grandement aux 65 buts inscrits par son équipe, qui finit dauphin derrière le favori La Roche Vendée Foot. Des stats qui ne pouvaient que intéresser des clubs plus huppés. Fabien Pujo rappelle donc près de lui un attaquant qui pourrait faire des ravages dans les défenses du National.



L'effectif (au 01/08)


Gardiens : Antoine Philippon, Erwan Drais


Défenseurs : Kassim M'Dahoma, Lucas Camelo, Hichem Khoutri, Oumar Camara, Mathis Louiserre, Nathan Tanard, Adrien Julloux, Tom Meynadier


Milieux : Loïc Dufau, Romain Caumet, Enzo Réale, Thibaut Lemaître, Léo Fichten


Attaquants : Chafik Abbas, Jonathan Mambu, Thibault Rambaud, Malick Assef, Alexis Gonçalves Pereira, Loïc Socka Bongué, Florian Raspentino


Entraineur : Fabien Pujo


Le prono



Avec un remaniement de son effectif ; le GOAL FC peut espérer au début du championnat surfer sur la vague de sa montée. Cependant, l'effectif semble encore un peu juste pour espérer jouer les premiers rôles dans un championnat de plus en plus serré. Le fait de jouer les matchs à domicile hors de Ludovic-Giuly pourrait être un handicap pour le club lyonnais. Le maintien sera clairement l'objectif pour les Chasselois ; mais celui-ci ne sera pas aisé.

132 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page