Le Mans FC bute sur le sanglier

Hier soir, les Manceaux ont été inefficaces face à la défense ardennaise et ont ainsi concédé leur première défaite à domicile. Retour sur ce qui nous a plu, et ce qui nous a moins plu, dans cette rencontre du lundi soir.

Les +


La titularisation de Moussadek : C'était la surprise du groupe annoncé par Cris, Djamal Moussadek a profité des absences de Cissé (suspendu) et Ebene-Talla (blessé) pour se glisser dans le 11 de départ. Malgré quelques imprécisions, le jeune défenseur manceau a rendu une copie plutôt correcte pour sa première dans le grand bain. Soyons indulgents.


(Djamal Moussadek, pour la première sous le feu des projecteur)

© Mickaël Bruneau Photographie


Un milieu de terrain solide : Lancé sur une belle prestation lors de sa dernière sortie, le milieu Loïc Damour a encore livré un très bon match malgré la défaite, Félix Tomi et Hamza Hafidi ont également été bons dans dans cette rencontre perdant peu de ballons.


Une défense malgré tout solide : Certes, les deux buts encaissés sont là mais la défense mancelle a tenu le choc durant toute la rencontre concédant deux buts sur les quelques seules occasions ardennaises.


(Une arrière garde surprise par une efficacité sedanaise)

© Mickaël Bruneau Photographie


Le retour de Julien Bègue : Apprécié des supporters manceaux, Julien Bègue a fait son retour hier soir, sans forcément briller même si son coup-franc qui heurte le poteau aurait pu être le prémice d'une fin de match de folie. Sa grinta et sa vision du jeu seront très importantes cette saison.


Les -


Une attaque fébrile : Efficace depuis le début de la saison, l'attaque mancelle a peiné hier soir en ne marquant aucun but, une première cette saison. Le trident offensif n'a pas su trouver de solution pour venir à bout du bloc sedanais et se débarrasser d'une défense à 3.


(De retour, Julien Bègue n'aura pas su mettre le ballon au fond des filets)

© Mickaël Bruneau Photographie


La tête à Laval ? Le derby est vendredi et on sait que ce match est important pour la communauté mancelle, les joueurs avaient-ils déjà la tête à Le Basser ? La copie rendue est inhabituelle par rapport au rendement affiché depuis le début de l'exercice.


Une sensation de déjà-vu : Sous l'ère Déziré, la tactique en place était de faire tourner le ballon dans les pieds mais sans trouver de brèches offensives ou d'espaces sur les phases d'attaque. C'est ce qu'il s'est passé hier soir...

71 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout