LE MANS FC à l'heure brésilienne


© Progrès/Norbert Grisay


Le 17 mai dernier, LE MANS FC annonçait le départ de Didier Ollé-Nicolle à l’issue d’un entretien suite à l’échec de l’objectif “remontée”.

Depuis ce jour, les réseaux sociaux s'affolaient en proposant divers noms d’entraîneurs comme Arnaud Cormier, Vincent Bordot ou encore Stéphane Rossi. Ce dernier était pressenti pour être le nouvel entraîneur du club manceau, celui qui coachait le SO Cholet l’an passé ne rejoindra donc pas la Pincenardière.


En ce dernier jour du mois de mai, le board manceau a annoncé son nouvel entraîneur en la personne de Cristiano Marques Gomes dit “Cris” qui arrive en provenance du GOAL FC.


Un passé de joueur rugissant


Son nom vous dit sans doute quelque chose et pour cause, Cris est un nom très connu dans le milieu du football français puisqu’il fut le capitaine de l’Olympique Lyonnais pendant de nombreuses années (2004-2012). Il fut l’un des artisans des plus belles heures du club rhodanien avec notamment 4 titres de champion de France et une Coupe de France. Les Manceaux se rappelleront sans doute du roc lyonnais par son but assez farfelue face au Mans lors de la saison 2005-2006 suite à un dégagement de Pelé dans le dos de Cris.



En 2012, il quitte le club lyonnais pour tenter une expérience en Turquie, à Galatasaray où il reste seulement 6 mois. Lors du mercato hivernal 2013, il résilie son contrat pour retourner au pays et rejoindre ainsi le Grêmio Porto Alegre. Il finira sa carrière de joueur à l’été 2014 sous les couleurs de Vasco da Gama avec son compère Juninho.


Un entraîneur fraîchement diplômé


La carrière d’entraîneur de Cris débute en 2014 au centre de formation de l’Olympique Lyonnais dans le cadre de son BEF. Il prend en charge les U15 (2014-2016). Après deux saisons, il entraîne les U19 pendant un exercice (2016-2017). Malheureusement, les résultats ne sont pas au rendez-vous avec une 10ème place en championnat et une élimination en Youth League dès la phase de poules. Suite à cette saison, Cris est tout de même promu entraîneur principal de l’équipe réserve de l’OL où les performances ne sont, une fois encore, pas optimales avec une bataille pour le maintien jusqu’à l’ultime journée (10ème place) malgré un effectif de qualité mais encore jeune (Caqueret, Geubbels, Gouiri, Racioppi, …). Malgré un passé glorieux en tant que joueur, son aventure d’entraîneur chez les Olympiens connaît une histoire assez différente.


A la recherche d’un nouveau challenge, en juillet 2019, il rebondit au MDA Chasselay (maintenant GOAL FC) en National 2, avec de grandes ambitions pour ce club dont Anthony Réveillère assure la direction sportive. À l’issue de la saison 2019-2020, le MDA termine à la 4ème place avec un bilan honorable de 11 victoires, 6 nuls et 4 défaites. La montée en National s’envole à 3 points près du FC Annecy.

Pour le 2e exercice, la saison débute plutôt bien puisque le GOAL est positionné à la première place lorsque les championnats amateurs sont arrêtés, et ne reprendront jamais. S’il est certain que le club lyonnais jouera de nouveau le rôle de favori cette saison en N2, ce sera donc sans son coach brésilien.


Alors quel sera le style d'entraîneur de Cris, lui qui a cotoyé dans sa carrière de grands techniciens comme Gérard Houllier, Claude Puel, Vanderlei Luxemburgo ou encore Luiz Felipe Scolari ? Voici comment il se définissait en février 2020: “Je suis d’abord un entraîneur toujours exigeant, la rigueur est importante. Même si j’étais un défenseur, je veux que les joueurs prennent du plaisir avec la responsabilité de jouer ensemble avec ou sans le ballon. Le plaisir est essentiel aujourd’hui pour l’évolution d’un club, la cohésion d’un groupe. (...) Je ne suis pas un entraîneur qui va rester assis. Si je dois me battre pour mon équipe, je vais me battre, on va dire que je suis le 12e joueur sur le terrain, je suis très motivé jusqu’à la fin du match, j’aime entrer dans l’ambiance.[sans-filtre.fr, 13 février 2020]


Nous souhaitons de tout coeur la bienvenue à Cris, 23e entraîneur de l’histoire du club, en espérant que « le policier » fasse rugir nos sang et or pour la saison à venir !

175 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout