FBBP01 vs Le Mans FC : Le Labo

C'est en leader que les Sarthois entament ce 4ème journée, face à son dauphin... Gros choc en vue. Voici quelques chiffres pour remettre le match en perspective.


1

1er… c’est le classement des Manceaux avant ce match. Anecdotique certes après 4 journées, mais symbolique tout de même car être leader n’est plus quelque chose d’habituel en Sarthe. Avant d’être en pôle lors de la 2e journée de ce championnat, il fallait remonter au 23 novembre 2018, après un succès à Lyon-Duchère lors de la 14e journée de National, pour retrouver les Sang et Or dans cette position. Tenu en échec par Cholet le match suivant, cette place de leader n’aura tenu le temps que d’une journée.

Le défi de demain soir serait donc d’arriver à passer une seconde journée consécutive en tête du championnat, ce qui n’est plus arrivé depuis les deux dernières levées de National 2 en mai 2018.


 

9

9 points engrangés en 4 journées, le rythme des Manceaux est pour le moment ultra-positif. Pour preuve, ils sont largement en avance sur les temps de passage par rapport à leur deux précédents exercices de National. Sous Didier Ollé-Nicolle, seuls 3 points avaient été récoltés à ce moment-là de la saison, alors que pour la saison 2018-2019, les hommes de Richard Déziré ne comptaient "que" 6 points à ce stade.

Attention toutefois à ne pas s’enflammer. La saison passée, une équipe avait démarré de manière aussi réussie que les Sarthois : le Stade Lavallois. Leader avec 3 victoires et 1 défaite, cela n’avait pas empêché les Tangos de rentrer petit à petit dans le rang pour finir à la 12ème place. A contrario, Bastia (7 points) et surtout QRM (4 points) avaient démarré le championnat de manière plus discrète, avec le résultat que l'on connaît.


 

5

5ème confrontation officielle entre Bourg et Le Mans. Et à chaque fois pas de cadeau, les deux clubs se sont imposés lors de chacune de leur réception. C’est donc un vrai terrain hostile qui attend les mucistes à Marcel-Verchère, où ils n’ont jamais pris de point ni même marqué le moindre but.

En mars 2019, un cinglant 3-0 était venu sonner des Sarthois, dans le dur à ce moment-là de la saison. Un doublé de Banfa Diakité (sans club depuis un an désormais), qui suivait un but de Jordan Pierre-Charles (aujourd'hui à Chambly), avaient conclu une partie où Tom Duponchelle avait été expulsé côté visiteur.



Deux ans plus tard, c’est dans un contexte quasi-similaire que les Sang et Or s’inclinaient sans contestation possible (2-0), trahis, notamment, par un ancien de la maison (Franck Julienne). Déjà, Anthony Ustaritz était au sifflet pour cette rencontre (comme ce soir).

La différence cette saison est que nos joueurs arrivent pleins de confiance… mais ce sera également le cas des Burgiens. A voir vers qui tournera le destin…


 

19


© Mickael Bruneau Photographie

Pierre Patron a gardé ses cages inviolées pour la deuxième fois de la saison face à Sète. Ce qui porte son total sous les couleurs mancelles à 19 clean sheets réalisés ! L’objectif va donc être dès ce vendredi d’atteindre la barre des 20, ce qui serait d'abord une bonne nouvelle pour l'équipe car signifiant un bon résultat, mais qui lui permettrait également à titre individuel d'entrer un peu plus dans la légende du club et de devenir ainsi le 7e gardien de l’histoire sang et or à passer cette barre.



79 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout