top of page

Villefranche, un bon cru de ce championnat

En National depuis 2018, Villefranche-Beaujolais fait partie des meubles dans ce championnat au même titre que Cholet ou Avranches. Arriveront-ils à maintenir ce cap ?





Carte d'identité


Année de création : 1927

Stade : Stade Armand-Chouffet (3500 places)

Budget : non connu

En National depuis 2018

Distance avec Le Mans : 469 kilomètres

Nombre de confrontations avec Le Mans : 8 (4V, 1N, 3D)


Le club


C'est en 1919 que le football apparaît à Villefranche-sur-Saône sous l'entité CS Villefranche avant de prendre l'entité FC Villefranche en 1927. Sportivement, l'équipe caladoise est méconnue du grand public et vacille entre les divisions Promotion d'Honneur, Honneur et CFA.


Au début du XXIème siècle, Jean Gachon, président, entrevoit l'idée de stabiliser le club au niveau national. Après quelques saisons de CFA2, le club monte en CFA en 2008. L'année de l'accession en CFA aurait pu tourner au rêve puisque le FCVB échoue à la 3ème place juste derrière Fréjus qui obtient son ticket pour le National. Patient, Villefranche décroche finalement cette montée au printemps 2018, arrachée lors de l'ultime rencontre de la saison. Alain Pochat et ses joueurs arrivent à se maintenir la saison suivante avec une honorable 12ème place et surtout un historique huitième-de-finale de Coupe de France contre le PSG emmené par Mbappé et consorts (défaite 0-3) au Groupama Stadium.



Après une saison quasi blanche (2019-2020) suite au Covid, les Tigres repartent plutôt mal dans l'exercice 2020-2021 et flirte avec la zone de relégation. Trois ans après son arrivée en Calade, Alain Pochat est démis de ses fonctions à l'automne et Hervé Della Maggiore prend les rênes d'une équipe en plein doute à la sortie de l'hiver 2021. Les Caladois réalisent alors l'impensable en faisant un parcours quasi parfait et enchaînant 5 victoires de suite dans le sprint final. Au bout un ticket historique pour les barrages d'accession, chipé au détriment des Manceaux (4e). Mais, vainqueurs à l'aller à domicile face à Niort (3-1), les Tigres échouent au retour (défaite 0-2).


Fort d'une dynamique positive, le FCVB réitère cet exploit lors de la saison suivante en accrochant une nouvelle fois cette 3ème place. Ils butent cette fois-ci sur QRM. Les espoirs sont vite atténuées avec une double défaite (1-3 et 0-2).


La saison 2022-2023 ressemble à un long chemin de croix pour le FCVB et est loin d'être aussi glorieuse que les deux dernières écoulées. Commencée virtuellement en Ligue 2 (le FCVB y était repêché jusqu'au sauvetage très tardif de Bordeaux), les Caladois ont du mal à trouver un nouveau souffle en N1, flirtant ainsi avec la zone rouge pendant quelques semaines entre décembre et début mai. Une série de 5 matchs sans défaite leur permettent d'obtenir le maintien et surtout leur meilleure place au classement (6ème).


A l'aube du chapitre 2023-2024, le FC Villefranche-Beaujolais s'apprête à écrire une nouvelle page de son histoire avec un nouvel entraîneur : Romain Revelli. L'ancien coach de Cholet et Dunkerque aura la lourde tâche de poursuivre la belle histoire du club en National.


La saison 2022/2023



Idrissa Ba, l'artificier du FCVB avec 13 buts | © FCVB

Fort de deux belles saisons, le FCVB voit quelques cadres quitter le navire comme Pagerie et Dabasse qui rejoignent Orléans. Néanmoins, le club se renforce avec les arrivées du Bressan, Maxime Blanc, du défenseur valenciennois, Laurent Dos Santos ou encore de l'ancien Manceau Santy Ngom.


La première victoire de Villefranche intervient au soir de la troisième journée à domicile contre le promu, Paris 13 Atletico (2-0). Ba et Sergio sont les buteurs caladois. Malheureusement, l'euphorie sera de courte durée après une défaite contre Avranches (1-2) début septembre. Derrière, le FCVB stagne entre la zone rouge et la zone de survie. Ce championnat ne permet pas le moindre coup de moins bien. Preuve en est, au début de l'automne, les Tigres s'enlisent dans la zone de relégation après deux défaites contre Dunkerque (0-2) et Concarneau (1-4).


Même si en championnat tout ne se passe pas comme prévu, les Rhodaniens peuvent s'appuyer sur la Coupe de France pour se rebooster. Les deux tours contre Rhône Vallée (3-2) et l'ES Tarentaise (5-0) leur permettent de remobiliser les troupes. Suite à cette double qualification, s'en suit une série de deux victoires contre Nancy (2-0) et Borgo (3-2).


Malheureusement, la bonne période s'achève et le FCVB accumule les mauvaises performances et surtout les matchs nuls. Entre le 19 novembre et le 21 avril, les partenaires de Santy Ngom proposent un bilan médiocre de 3 victoires, 9 nuls et 7 défaites (dont une élimination en Coupe de France contre Grenoble (L2)).


En fin de saison, l'espoir du maintien s'entrouvre au lendemain d'une victoire importante contre Châteauroux (5-1) qui lutte lui aussi pour sa survie. Rémi Sergio et Idrissa Ba sont les artificiers de cette fin de saison en fanfare. Les Tigres enfoncent le Stade Briochin (5-1) vers la N2 et plongent les Manceaux dans un profond doute (1-0). Enfin, Nirlo, Emmanuelli et Ba sont les ultimes buteurs du dernier match contre Sedan (3-0). Le maintien est acquis pour les Caladois qui bondissent à une sixième place inespérée.


Le mercato



L'ancien manceau, Djamal Moussadek débarque à Villefranche en prêt | © FCVB


Côté départs, le FCVB voit quelques "historiques" partir. La paire défensive Renaut (32 ans) et Flégeau (37 ans) rejoignent respectivement Grasse (N2) et Vannes (N3). L'expérimenté Jimmy Nirlo (34 ans) rallie Bourgoin-Jallieu (N3). Son compère au milieu de terrain, Timothée Taufflieb met les voiles vers le club présidé par la famille Griezmann, l'UF Mâcon (N2) en compagnie du gardien remplaçant Lucas Caruso (24 ans). Gêné par plusieurs blessures, Santy Ngom quitte le navire après une saison en Calade, direction le Stade Beaucairois (N3). Inclus dans la rotation, Sofiane Bourouis Belle (592 minutes jouées), Kamil Manseri (279) et Erwan Norde (56) rejoignent les divisions inférieures respectivement à Cannes (N2), Bourges Foot 18 (N2) et Ain Sud (N3). Le vétéran, Jean-Christophe Bouet (ex-Laval et Amiens, 37 ans) quitte le club en fin de contrat. Même sort pour l'ancien bressan, Quentin Martin (27 ans), embêté par une blessure au tendon d'Achille. Enfin, Sidney Obissa, l'une des révélations de ce championnat retourne du côté de l'AC Ajaccio son club d'origine.


Pour pallier à cette vague de départs, le FCVB enregistre l'arrivée de Nathan Dekoke, relégué avec Bourg-Peronnas. Valeur sûre du championnat à son poste, l'ancien joueur de QRM vient renforcer le flanc gauche de la défense. Il aura pour doublure, le jeune franco-algérien, Fahem Benaissa-Yahia qui arrive de Lyon-Duchère. Sur le côté droit, les Caladois mettent la main sur Julien Kouadio, auteur d'une belle saison avec GOAL FC. Juste devant lui, on note les arrivées de Mourad Louzif (Paris 13 Atletico) et Dassiemou Mai (Chamalières). Louzif est rejoint par son coéquipier, Oumar Sidibé. A 30 ans, le milieu, Sofiane Bendaoud arrive en Calade après une saison passée du côté de la Duchère en N2.


Enfin, Romain Revelli pourra compter sur des joueurs issus de club professionnels comme Abou Ba (FC Nantes, 43 matchs de Serie B, 42 matchs de L2), Sullivan Péan (SM Caen) et l'ancien Manceau Djamal Moussadek (prêt du Havre).


Arrivées : Abou Ba (Nantes B), Sullivan Péan (SM Caen), Julien Kouadio (GOAL FC), Nathan Dekoke (Bourg-Peronnas), Mourad Louzif (Paris 13 Atletico), Oumar Sidibé (Paris 13 Atletico), Sofiane Bendaoud (Lyon-Duchère), Fahem Benaissa-Yahia (Lyon-Duchère), Dassiemou Mai (Chamalières), Djamal Moussadek (Le Havre, prêt), Eddy Ehlinger (Lorient)


Départs : Timothée Taufflieb (Mâcon), Kévin Renaut (RC Grasse), Jimmy Nirlo (Bourgoin-Jallieu), Santy Ngom (Stade Beaucairois), Nicolas Flégeau (Vannes), Lucas Caruso (Mâcon), Sofiane Bourouis Belle (Cannes), Kamil Manseri (Bourges Foot 18), Erwan Norde (Ain Sud), Ousmane Badji (libre), Jean-Christophe Bouet (libre), Quentin Martin (libre), Sidney Obissa (AC Ajaccio, retour de prêt).


La pré-saison


Afin de préparer au mieux ce nouvel exercice, le nouvel entraîneur, Romain Revelli a concocté un programme de matchs amicaux. Avec une reprise d'entraînement fixée le 2 juillet, le FCVB a enchaîné le 11 juillet avec une grosse opposition face à l'AJ Auxerre, relégué en Ligue 2 BKT. Une défaite mais une prestation loin d'être ridicule (2-3). Cet échec reste anecdotique au vu des semaines suivantes où les Caladois vont enchaîner les succès notamment face à des équipes de National 2.



11/07/2023 : FCVB 2-3 AJ Auxerre (L2)

buts : Claude Mbuyi (x2)


14/07/2023 : FCVB 2-1 Marignane-Gignac Côte Bleue (N1)

buts : Josselin Gromat et Claude Mbuyi


21/07/2023 : FCVB 2-1 Le Puy Foot (N2)

buts : Idrissa Ba (x2)


25/07/2023 : FCVB 3-1 Andrézieux-Bouthéon (N2)

buts : Fahem Benaissa-Yahia, Claude Mbuyi, Tristan Bichet


28/07/2023 : FCVB 3-0 Mâcon (N2)

buts : Nathan Dekoke, Idrissa Ba, Rémi Sergio

04/08/2023 : FCVB - Thonon Evian (N2)


Le joueur à suivre



Claudy Mbuyi, un avant-centre à surveiller | © FCVB


Âgé de 24 ans, Claudy Mbuyi est sans doute l'un des joueurs à suivre cette saison du côté de Villefranche. Arrivé l'été dernier de Jura Sud où il avait réalisé une très belle saison avec 13 buts en 26 rencontres, l'attaquant a tranquillement gravi les échelons du côté du Beaujolais. Masqué par son compère, Idrissa Ba qui empile les buts, l'ancien joueur formé au Stade Lavallois trace sa route. Devenu un élément important de la formation caladoise, le natif de Kinshasa voit le FC Lorient pointer le bout de son nez au mercato hivernal.


Décidé à poursuivre du côté du Rhône, le joueur va connaître une seconde partie de saison plus compliquée avec seulement 6 matchs disputés dus notamment à une suspension de 4 rencontres en fin de saison.


Déterminé, Claudy Mbuyi pourrait profiter de cette nouvelle saison pour montrer ses capacités de buteur, talent qu'il a montré lors la préparation avec déjà 4 buts inscrits. Et si c'était le grand cru de Mbuyi ?


L'effectif (au 31/07)


Gardiens : Sullivan Péan, Eddy Ehlinger


Défenseurs : Djamal Moussadek, Nathan Dekoke, Fahem Benaissa-Yahia, Laurent Dos Santos, Davis Abanda Mfomo, Rémi Bonenfant, Julien Kouadio


Milieux : Abou Ba, Rémi Sergio, Clidis da Silva, Naïm Dhib, Maxime Blanc, Sofiane Bendaoud, Mourad Louzif, Oumar Sidibé


Attaquants : Dassiemou Mai, Idrissa Ba, Claudy Mbuyi, Josselin Gromat


Entraineur : Romain Revelli


Le prono


Auteur d'une très belle préparation, le FC Villefranche-Beaujolais est une équipe à prendre en considération. Néanmoins, un bon été ne présage pas du haut du classement au printemps prochain. Avec le départ de quelques joueurs cadres, la saison pourrait être mouvementée du côté de la Calade. Les automatismes commencent à se trouver lors des matchs amicaux mais avec un enjeu et une intensité différente comparée au championnat. Néanmoins, Romain Revelli pourra s'appuyer sur des joueurs comme Idrissa Ba ou encore Rémi Sergio qui ont mené à bien la conquête vers le maintien la saison passée. On mise sur une place dans le ventre mou pour le FCVB.

136 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page