Sedan vs Le Mans : Le Labo

Après la grosse désillusion connue face à Bourg la semaine passée (1-2), Le Mans enchaine face à un autre adversaire direct, le CSSA, classé juste 1 point derrière. Autant dire que seule une victoire est envisageable pour rester accroché au groupe des poursuivants.


Face-à-face

Le Mans/Sedan : Acte 22 ! Les deux équipes se sont en effet déjà affrontées à 21 reprises en match officiel dans leur histoire. Et ce dans 5 compétitions différentes (Ligue 1, Ligue 2, National, Coupe de France, Coupe de la Ligue).


Malgré la défaite à l’aller, le bilan des Sarthois reste positif avec 10 victoires contre 7 échecs. Intéressant d’ailleurs de noter qu’à l’extérieur, les Sang et Or se sont déjà imposés à 4 reprises, soit autant que les Ardennais.


Longtemps séparées, les deux équipes se retrouvent pour la première fois au stade Louis-Dugauguez depuis le 8 mars 2013. A l’époque, ce sont les Sangliers qui s’étaient imposés (2-1), avec une équipe qui comptait entre autres Florentin Pogba, Mickaël Le Bihan ou encore Naïm Sliti, le tout sous la direction de Laurent Guyot. Côté muciste, ce match avait marqué la toute première apparition de Loïc Baal ainsi que le dernier but de Fadil Sido.



Il faut, enfin, remonter un an supplémentaire pour trouver trace de la dernière victoire sarthoise à Sedan : le 18 janvier 2012 (0-2, doublé d’Idrissa Sylla)


 

L’arbitre

C’est Anthony Ustaritz qui sera au sifflet pour ce match. Les Manceaux le retrouvent pour la deuxième fois de la saison, après le déplacement à Bourg en septembre dernier (1-1). Lors de cette rencontre, l’homme en noir s’était illustré en expulsant Ibrahim Cissé alors que les Manceaux menaient au score. Il n’avait en revanche pas broncher sur l’intervention de Félix Tomi lors des ultimes secondes, qui aurait pu valoir un penalty aux Burgiens.


M. Ustaritz a également arbitré 2 fois Le Mans FC la saison passée, lors de la victoire à Saint-Brieuc le 26 avril (0-1) et la défaite à Bourg le 27 février (2-0). A noter que ce sera la première fois qu’il croise Sedan.


© FFF

 

Dynamique

Contrairement aux Manceaux, les Sangliers sont sur une belle dynamique en ce mois de février. Après avoir connu un petit creux en début d'année avec deux défaites à Bastia-Borgo (3-1) et à Orléans (4-2), les Ardennais ont clairement remonté la pente en enchainant deux belles victoires contre Cholet (3-1) et à Avranches (0-3).


Pilier de la défense, Diaranké Fofana sera à nouveau difficile à franchir ce vendredi | © Mickaël Bruneau Photographie

A Dugauguez, le CSSA a déjà chuté deux fois, face à Laval (0-1) en octobre puis face au Red Star avant Noël (1-3). Un bon bilan néanmoins qui fait de l'équipe la 4e au classement à domicile. Le Mans possédant le 7e rang à l'extérieur, cela promet donc une belle bataille.

 

Armada offensive?

En inscrivant, de la tête, le but égalisateur face à Bourg, Durel Avounou a ouvert son compteur cette saison. Il devient du coup le 11e joueur du club à marquer en 2021/2022. Ses prédécesseurs: Amadou Dia N'Diaye, Boubakar Camara, Victor Glaentzlin, Issouf Macalou, Julien Bègue, Paul Lehoux, Alexis Gouletquer, Julio Donisa, Maxence Derrien et Armand Gnanduillet.


Un chiffre assez important, mais à relativiser quand on sait qu'aucun ne dépasse la barre des 5 buts en championnat (7 pour Macalou en comptant la Coupe de France). A titre de comparaison, dans l'histoire du club, il y a en moyenne 12 buteurs différents chaque saison. Le chiffre a évolué entre 8 (à 3 reprises, la dernière en 2008-2009) et 16 scoreurs, pour le record partagé lors des saisons 2010-2011 et 2011-2012. L'an passé, le groupe de Didier Ollé-Nicolle avait connu 14 réalisateurs différents.


Avec encore une douzaine de rencontres à disputer, et quelques Sarthois qui n'ont pas toujours pas fait parler la poudre (Aiko, Damour, Fadiga, Hafidi ou encore Tomi parmi d'autres), il est fort possible de connaitre une saison avec un chiffre assez élevé. Vous pariez sur combien?



49 vues0 commentaire