Romain Spano interdit de marquer





Le FC Annecy a décroché dernièrement son maintien après une probante victoire obtenue face à Boulogne-sur-Mer (4-0). Un succès construit notamment par un triplé de Romain Spano, le buteur savoyard qui forme avec Migouel Alfarela et Omar Wade, la triplette offensive du FC Annecy. Pour cette dernière VAR de la saison, nous allons nous intéresser à Romain Spano, l’un des artisans du maintien du FCA.



© FC Annecy


Né un soir d’Halloween 1994 à Aubagne, Romain Spano est le frère jumeau du défenseur de Valenciennes, Maxime Spano-Rahou qui est devenu assez rapidement professionnel. Cependant, Romain n’a pas pu s’installer durablement dans le monde professionnel à l’inverse de son frère jumeau.


Le buteur d’Annecy commence sa formation dans l’Isère à Grenoble mais malheureusement le dépôt de bilan du GF38 en 2011 est le premier accroc de la carrière de Romain Spano. Il rebondit ainsi à l’AS Saint-Etienne où il évolue pendant 4 saisons en contrat stagiaire. Lors des deux premières saisons, il joue avec les U19 où il marque 10 buts en 30 rencontres, puis le staff des Verts lui donne sa chance avec l’équipe réserve sans pour autant frapper à la porte des pros. Après une première saison difficile où il trouve le chemin des filets seulement 3 fois en 18 rencontres, Romain Spano explose lors de l’exercice suivant en finissant meilleur buteur de CFA avec 13 buts en 20 matchs et un titre de champion à la sortie de la saison 2013-2014. Il quitte le Forez à l’été 2014 pour le RC Lens mais il reste cantonné à l’équipe réserve. Une expérience peu réussie pour le natif d’Aubagne (5 buts en 28 rencontres).



En janvier 2016, il décide de rejoindre Andrézieux, pensionnaire de CFA 2 avec l’objectif de donner un nouvel élan à sa carrière. Dans le club de la banlieue de Saint-Etienne, Romain Spano tarde à s’imposer mais il est l’un des joueurs qui fera monter Andrézieux en National 2. Lors de la première saison à cet échelon, le joueur formé à Grenoble retrouve de sa splendeur avec 8 buts inscrits lors de la saison 2016-2017. Cependant, c’est lors de la saison suivante que Romain Spano attire les projecteurs avec une magnifique saison conclue par 10 buts au compteur en 13 rencontres. En janvier 2017, un club de Ligue 2 s’intéresse à son profil, Clermont Foot, qui lui fait signer son premier contrat professionnel.



© Instagram - FC Annecy


Cependant, à Clermont, l’aventure tourne court puisqu’avec seulement 4 rencontres disputées, Romain Spano n’est pas comblé par le monde professionnel. Le Clermont Foot le prête à Bourg-en-Bresse, pensionnaire de National, pour tenter de faire éclore son potentiel. Désireux de grapiller du temps de jeu, l’arrivée de Spano à Bourg tombe à pic puisque le club burgien est une équipe professionnelle qui ambitionne de remonter en Ligue 2. Seulement, Romain Spano a du mal à exploser et inscrit seulement 3 buts en 20 rencontres. Bourg-Peronnas ne remontera pas en Ligue 2. L’aventure s’arrête ici. Il décide alors de rétrograder et de rejoindre ainsi le FC Annecy en National 2 avec un projet ambitieux. En Savoie, l’ancien joueur de l’ASSE ambitionne de s’imposer enfin dans un club et de confirmer à un niveau où son nom est bien connu. Il sera l’un des acteurs de la montée du FC Annecy en National la saison dernière avec 6 buts.



Aujourd’hui, Romain Spano semble avoir trouvé son bonheur à Annecy où il est le meilleur buteur avec Alfarela (8 buts) et un des artisans du maintien du club savoyard. Même si on ne sait pas de quoi sera fait l’avenir, Romain Spano sera l’un des éléments à suivre la saison prochaine en National.

Adroit devant le but à l’image de sa dernière sortie, le natif d’Aubagne sera un joueur à surveiller demain lors de la der’ de la saison. Il pourrait poser des problèmes à la défense mancelle. Rendez-vous donc demain à 18h00 !

34 vues0 commentaire