Red Star vs Le Mans FC : Le Labo

Après un intermède Coupe de France, et avant d'enchainer trois jours plus tard sur une nouvelle journée de championnat, les Manceaux se déplacent au Red Star pour tenter d'aligner une nouvelle victoire. Quelques chiffres pour présenter cette rencontre...


La série à poursuivre

Le Mans vient d’enchainer 3 rencontres consécutives sans encaisser de but (Boulogne, Chambly, La Chapelle-sur-Erdre). Une série pas si anodine car on sait que les Sarthois ont quelques problèmes défensifs ces derniers mois. C’est ainsi qu’il faut remonter à près de deux ans pour retrouver trace de 3 clean sheets de suite. En novembre 2019, les Manceaux s’étaient imposés à Clermont (1-0), avaient fait match nul contre Grenoble (0-0) en Ligue 2, avant de se qualifier face à Gennevilliers (0-2) en Coupe de France.

En conservant sa cage inviolée au Red Star, Pierre Patron pourrait donc permettre aux Sang & Or d’aligner un 4e clean sheet de rang, une première depuis octobre 2018. Du reste, ce n’est arrivé que 15 fois dans l’histoire du club.


La défense mancelle (ici Lauray et Derrien) à la manœuvre pour un 4e clean sheet de suite (© Mickaël Bruneau Phorographie)

Le record, toutes compétitions confondues, se monte même à 7 rencontres de suite sans prendre de but : entre août et octobre 2016, les Manceaux avaient enchainé 4 journées de CFA2 et 3 matchs de Coupe de France sans rien encaisser. Le record de minutes d’invincibilité date évidemment de cette période : 667 !


 

Les face-à-face

23e confrontation officielle entre Manceaux et Audoniens. Le Red Star, vieux compagnon de route, passera ainsi au 12e rang des clubs les plus affrontés par les Sarthois, rejoignant le Stade Rennais à cette place.

Les Franciliens n’ont jamais été des adversaires faciles pour les Sarthois. Sur le bilan global, ils mènent ainsi 8 victoires à 6. Et les Sang et Or ont toujours éprouvé toutes les peines du monde à l’extérieur : seulement 2 victoires en 11 matchs disputés.

Pire, pour trouver trace des derniers et seuls succès manceaux en terres audoniennes, il faut remonter à 1992 ! Cette année-là, les Manceaux s’étaient imposés en championnat en février (1-2, buts de Ben Salah et Joël Bossis) puis en décembre en Coupe de France (1-3, buts de Ben Salah, Garrault et csc de David Fanzel).


Dernière victoire mancelle au Red Star (© Ouest-France du 21 décembre 1992)


 


La question : Jouer le lundi c'est mieux?

C’est le sujet qui fâche les supporters manceaux ces dernières semaines… Voir leur équipe jouer le lundi, pour cause de retransmission télévisée. Si cela peut représenter un handicap non négligeable pour venir soutenir son équipe sur place, est-ce que statistiquement jouer le premier jour de la semaine est une bonne ou une mauvaise chose?

Ce Red Star vs Le Mans sera le 30ème match de l’histoire du club à se dérouler le lundi, pratique inaugurée un soir de janvier 1998 pour un match de Coupe de la Ligue contre Lille (remporté 1-0). Le bilan des Sarthois penche du côté positif, avec 14 victoires contre 11 défaites.



Notons toutefois que sur ses 29 précédents, plus du tiers s’est déroulé ces deux dernières saisons. Les Manceaux ont en effet joué 7 fois le lundi lors de l'exercice 2020/2021, alors que ce sera déjà leur 4e fois depuis le mois d'août. Impossible en revanche d’affirmer qu’il s’agit d’une bonne ou mauvais chose d’un point de vue comptable : les mucistes se sont imposés autant de fois qu’ils se sont inclinés (4).


 

L'entraineur adverse

Intérimaire sur le banc du Red Star depuis l’éviction du manceau Vincent Bordot, Habib Beye va étrenner pour la première fois de manière officielle son costume d’entraineur face aux Manceaux. L’occasion de rappeler aux plus jeunes que le natif de Suresnes fut également un bon joueur de Ligue 1 il y quelques années de cela, avant de se faire reconnaitre comme un grand consultant télé.

Beye a déjà croisé la route des Sarthois à 7 reprises en tant que joueur. La toute première fois lorsqu’il portait le maillot de son premier club professionnel, Strasbourg. Les deux équipes évoluaient alors en Division 2, et les Mucistes s’étaient imposés (1-0) en mars 2002.

Toutes ses autres apparitions face aux Sarthois se feront sous la tunique de l’Olympique de Marseille, entre 2004 et 2007. Avec plus ou moins de succès. Il était ainsi présent dans le onze olympien pour les 2 seules victoires face à l'OM à Bollée dans l'histoire du club : en novembre 2005 (3-0) et janvier 2007 (2-0). A contrario, il était aussi présent pour le succès phocéen au Vélodrome en août 2006 (2-0), un match qui conserve encore aujourd’hui le record d’affluence pour un match avec le club sarthois (52 672 spectateurs).


 

L’arbitre : Antoine Valnet

4 - le nombre de matchs du Mans arbitré par M. Valnet. Les Manceaux sont invaincus sous sa direction :

  • 2 novembre 2018 : Drancy 1-1 Le Mans

  • 18 janvier 2019 : Le Mans 1-1 Dunkerque

  • 23 février 2021 : Le Mans 3-0 Boulogne

  • 15 mai 2021 : Le Mans 3-2 Annecy

0 - aucune expulsion ni de penalty sifflé lors de ces 4 matchs

4,5 - la moyenne de cartons jaunes distribués (18 au total, dont la moitié aux Manceaux)

2 - le nombre de fois où il a arbitré le Red Star (à QRM et contre Bourg la saison passée : 2 nuls)


© FFF






49 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout