Pierre Ruffaut, milieu solide comme un roc au SOC




Ce mardi soir, les Manceaux vont emprunter les travées du MMArena pour la dernière fois de l'année avec une opposition spéciale face au voisin choletais (8ème). Pour cette ultime sortie de l'année, les Sang et Or auront fort à faire face aux hommes de Richard Déziré. Un derby qui sera l'occasion de retrouver Vincent Créhin, Nicolas Kocik ou encore Richard Déziré, les hommes forts de la conquête mancelle vers le professionnalisme. Néanmoins, la VAR a décidé de se concentrer sur l'un des joueurs les plus âgés de ce championnat, Pierre Ruffaut, 34 ans et solide comme un roc au sein du milieu choletais.


Originaire de Vichy où il fera ses classes, Pierre Ruffaut débute sa carrière senior en 2004/2005, dans la périphérie clermontoise, à Cournon, plus précisément, en Division d'Honneur. Il y passera quelques années avant de retourner aux sources à Vichy, également en Division d'Honneur (2008-2010).


A seulement 23 ans, Pierre Ruffaut est repéré par Moulins, non loin de Vichy (50 minutes de route). Les Moulinois, pensionnaires de CFA offrent à l'auvergnant l'occasion de se montrer pour pouvoir viser plus haut. Rapidement, le milieu récupérateur s'impose à Moulins grâce notamment à sa vision du jeu et à sa disponibilité sur le terrain. Formé au poste d'ailier à Vichy, Pierre Ruffaut s'est adapté et a vite trouvé ses marques en numéro 6.


© Instagram du joueur


Son intelligence et ses qualités techniques lui permettront en 2016/2017 de rebondir à Rodez sous la houlette de Laurent Peyrelade où il va s'imposer dès la première saison (28 matchs disputés). En 2017/2018, il est le milieu de terrain ruthénois le plus utilisé avec 2312 minutes au compteur. Considéré comme un des hommes forts du RAF, il est l'un des artisans de la montée du club ruthénois en Ligue 2.


A 32 ans, il découvre le monde professionnel sous les couleurs ruthénoises où il va disputer plus de 50 matchs dans l'antichambre de l'élite du football français.


L'été dernier et après 5 saisons effectuées dans l'Aveyron, Pierre Ruffaut décide alors de découvrir un nouveau challenge à Cholet dans le Maine-et-Loire, terre totalement inconnue pour lui. Avec Richard Déziré sous ses ordres, il dispute 13 rencontres de National pour deux buts inscrits. Il est à l'image de sa carrière, un joueur important du dispositif Déziré.


A l'approche du dernier match de l'année, le board manceau devra se méfier de l'expérimenté Pierre Ruffaut qui n'a pas eu une grande carrière professionnelle mais qui est réputé pour ses qualités techniques et sa vision de jeu.


28 vues0 commentaire