L'aval pour battre Laval ? On approuve !



Contexte


Après un déplacement à La Roche-sur-Yon, qui s’est soldé sur une victoire 4 à 1 grâce au premier quadruplé en carrière d’Issouf Macalou, Le Mans débarque en terre mayennaise avec l’envie de voir plus loin. Malgré le fait que le dernier déplacement au stade Francis Le Basser soit plutôt à oublier, le groupe manceau va devoir déployer ses meilleures armes pour espérer atteindre les 32ème de finale. Cris va devoir trouver les bonnes combinaisons afin que ses hommes effacent leur dernière sortie, face à Villefranche, vendredi dernier.


Laval, le club de tous les possibles


Jouer contre Laval, c’est un peu comme jouer à la roulette au casino, on ne sait pas sur quoi on va tomber ! Soit le club vit un moment compliqué, comme ce fût le cas en début de saison, soit le Stade Lavallois est en forme et enchaîne plusieurs victoires, ce qu’il a su faire à deux reprises en championnat. Donc, la question que nous nous posons tous est : à quoi doit s’attendre Le Mans cet après-midi ? Au vu des derniers résultats Lavallois, de l'efficacité du groupe ces dernières semaines, Le Mans doit se méfier et ne pas prendre ce match à la légère, sous peine de se retrouver avec une nouvelle défaite à ajouter au derby et une élimination en Coupe de France.


Il ne fera sans doute pas si beau cet après-midi, mais Le Mans FC va tenter d'embellir sa sortie en terres rivales après sa récente défaite, ici même ! © La Tribune Mancelle

Les points forts


Le Mans : La polyvalence du groupe, qui en coupe de France est capable de tout ! Notamment Issouf Macalou, légèrement en retrait en championnat avec 3 buts mais qui a su se révéler en Coupe de France par son quadruplé.


Laval : Une attaque bien rodée, qui sait marquer, et qui compte dans ses rangs le sérial buteur Geoffray Durbant. L’attaquant guadeloupéen a marqué 9 buts depuis le début de la saison en National. Un attaquant, comme on les aime, qui sait trouver les espaces et se montrer efficace face au but.


Les points faibles


Le Mans : L'irrégularité des résultats est le gros point noir des sarthois. Le Mans est capable du pire comme du meilleur. Après avoir très bien démarré la saison, les choses se sont compliquées et lorsque l’on va voir jouer Le Mans FC, on ne sait pas si on va avoir le droit à un super match ou à une confusion technique. Aujourd'hui, ce qui primera, ce sera la qualification !


Laval : À Le Basser, Laval ne gagne pas plus ! En effet, sur les 7 derniers matchs à domicile, le Stade Lavallois n'a su gagner qu’à deux reprises. On en déduit donc que la tactique utilisée par le staff mayennais correspond davantage à une équipe qui se déplace chez l’adversaire. Le jeu proposé par les tangos à domicile leur permettra-t-il à nouveau de battre leur rival ?


Les groupes


Alors que les entraîneurs sont limités à un groupe de 16 joueurs en championnat, à ce stade de la Coupe de France, il leur est possible de convoquer deux joueurs supplémentaires. Ce n’est peut-être qu’un détail puisque les deux effectifs possèdent de fortes individualités mais cela s’avère bien plus cohérent, surtout lorsque cinq changements peuvent être effectués, en trois temps, et qu’un gardien est souvent sur le banc en National.




Des deux côtés, l’objectif est la qualification. À l’image des joueurs retenus, Olivier Frapolli et Cris veulent se donner les moyens d’affronter une équipe de Ligue 1 au prochain tour. Les staffs ont donc retenu les éléments disponibles, suspension et blessure obligent, les plus en vue et en ne laissant que très peu de place à la rotation et à l’intégration des jeunes.

41 vues0 commentaire