Zone Mixte - À la rencontre d'un journaliste bressan

Deuxième déplacement de la saison, ce vendredi, pour les protégés de Cris et un match plus qu’alléchant. Les deux premières équipes du championnat se retrouveront sur la pelouse du stade Marcel Verchère, à Bourg-en-Bresse, pour ce match à double enjeu côté sarthois : obtenir la première victoire à l’extérieur de la saison et consolider la 1ère place en battant notre dauphin. Seulement, ce ne sera pas si simple, surtout face à une équipe très efficace devant le but (2,5 buts/match en moyenne depuis le début de saison). Ce match opposera, par ailleurs, les 2 meilleures attaques du championnat après 4 journées.



Équipe dont l’ambition affichée est claire : retrouver la Ligue 2, le FBBP 01 n’a pas lésiné sur les moyens durant l’été. Fort d’un recrutement XXL qu’on pourrait même qualifier de luxueux, le club de l’Ain a su bâtir un collectif très intéressant, et ce, sur tous les plans. Alliant expérience en défense, jeunesse sur les côtés, fiabilité au milieu et efficacité en attaque, l’équipe bressane est tout simplement incroyable sur le papier.


Poussive en début de saison, l’équipe d’Alain Pochat avait commencé par 2 matchs nuls (Villefranche, Bastia-Borgo) avant de gagner aisément contre Cholet (4-0) et Avranches (3-0). Quatre buteurs différents, Eickmayer (3), El Ouazzani (3), Quarshie (3) et Garita (1) pour un total de 10 buts et une présence aux avant-postes en ce tout début de saison.


Partons à la rencontre de Clément, journaliste au Progrès qui suit le FBBP 01 pour la troisième saison consécutive. Avant cela, Clément nous confiait travailler temporairement sur le club de l’Ain, également pour le Progrès. Son intérêt et sa connaissance sur le club remontent déjà à quelques temps puisqu’il a connu la saison de la montée en L2 ainsi qu’une saison au deuxième échelon du football français.


Comment David Venditelli est-il perçu par les supporters ? Est-il accepté de ces derniers ?


"L’arrivée de David Venditelli a marqué une vraie nouvelle ère pour le club. Les supporters ont d’abord eu peur que le club ne perde quelque peu son identité, crainte toujours présente à l’intersaison avec les départs d’acteurs historiques, qu’ils soient joueurs (Nirlo, Perradin, Dunand…) ou dans le staff (Goyon). Le recrutement effectué et le début de saison ont, aux yeux de la plupart, donné raison au nouveau président, ou en tout cas lui ont assuré une légitimité. La peur de voir « un club jouet » pour les nouveaux actionnaires s’estompe."


La rivalité régionale avec le FC Villefranche-Beaujolais existe-t-elle réellement ?


La rivalité avec Villefranche a été exacerbée avec certains mouvements récents : Alain Pochat, coach de Villefranche engagé avec le FBBP 01 en cours de saison dernière et Hervé Della Magiorre, coach historique ayant emmené le club de CFA 2 à L2, arrivé à Villefranche pour remplacer Pochat en Calade. Certains joueurs ont aussi réalisé ce chemin (Nirlo, Khous, Romany se sont engagés à Villefranche ; Agounon, Blanc, Fleurier et Garita à Bourg). Cette rivalité n’est pas historique pour autant.


(Loïc Damour retrouvera le FBBP 01, dont il a porté la tunique de 2015 à 2017)

© Mickaël Bruneau Photographie


Que t’inspire le mercato effectué par le club cet été ?


Le club a effectué un mercato très impressionnant en allant chercher deux joueurs capitaines en L2 la saison dernière (Scaramozzino à Pau, Jaques à Chambly) en plus d’un très bon élément de ce même championnat (Eickmayer). Le reste des arrivées est dans cette même veine avec des joueurs de ballon : Blanc, Ezikian, une grosse force offensive (Garita) et de très bons éléments défensifs (Soubervie, Jaques et Scara donc) en plus des pistons, très utiles dans le dispositif d’Alain Pochat (Fleurier, Fisher).


Toutes les planètes sont-elles alignées pour monter en Ligue 2 à l’issue de la saison ?


Il est encore tôt pour savoir si les planètes sont alignées, mais pour le moment, tout se passe bien et le club a l’effectif pour jouer les premiers rôles, c’est certain.


L’idée du coach Pochat de n’inscrire qu’un gardien sur la feuille de match te paraît-elle dangereuse ?


Son idée n’est pas dangereuse, le coach explique que son évaluation de la balance bénéfices/risques le pousse à ne mettre qu’un gardien sur la feuille. Il le faisait déjà à Villefranche, alors avec cette nouvelle règle (incompréhensible par ailleurs), d’autoriser cinq changements avec cinq joueurs sur le banc, l’y pousse encore plus. Alain Pochat est conscient qu’il pourrait être critiqué si Anthony Maisonnial venait à se blesser ou à prendre un rouge en cours de rencontre, mais cela fait partie de son évaluation, il préfère privilégier l’apport de ses joueurs entrants, surtout avec la profondeur de banc qui est la sienne cette saison.


Quelle idée se fait-on du Mans FC dans l’Ain ?


Le Mans est perçu comme une valeur sûre du National et un candidat à la montée un plus d’être un club important du paysage footballistique français.


Ce duel pourrait-il, selon toi, être le prémice d’une lutte à distance acharnée entre Le Mans FC et le FBBP 01 pendant toute la saison ?


Il est tôt pour parler de duel acharné. Châteauroux va être candidat, Laval aussi à mon sens. Il n’y aura pas de duel comme ça a pu être le cas la saison dernière pour moi, mais nous aurons un championnat de National conforme à ses habitudes : le club qui effectuera une série de victoires sera propulsé aux avants postes même si ces quatre clubs semblent partir avec une longueur d’avance, par rapport à la qualité et la profondeur de leurs effectifs. Sans compter certains outsiders qui n’auront rien à perdre comme Avranches ou Annecy qui surfent sur une très bonne dynamique.


(Julien Bègue, qui a défendu 3 saisons [2015-2018] les couleurs de

Bourg-en-Bresse, jouera-t-il ses premières minutes de la saison ?)

© P_Ch Graph'


De qui le danger pourrait-il provenir ce vendredi soir ?


L’une des forces du FBBP 01 cette saison est que le danger peut venir de partout. Amine El Ouazzani explose cette saison, il est encore plus complet et fait preuve d’une intelligence impressionnante vu son âge, que ce soit devant le but ou dans la construction. Jeffrey Quarshie marque aussi beaucoup en ce début de saison, sans compter l’arrivée en forme de Garita, titulaire pour la première fois vendredi dernier. Mais les attaquants ne sont pas les seuls : Joachim Eickmayer, milieu défensif qui a déjà inscrit trois buts. Le club peut aussi compter sur d’excellent frappeurs de coups de pied arrêtés (Ezikian, Blanc, Scaramozzino, Soubervie…).


Comment imagines-tu la physionomie du match ? Quel pronostic ferais-tu ?


Les deux équipes sont joueuses, Bourg aime tenir le ballon et le terrain sera excellent. Ça promet un beau match de football. Pour le pronostic, je n’ai pas assez vu jouer Le Mans, mais les deux équipes sont sur des belles dynamiques, il faudra voir quelle défense tiendra le mieux. Petit avantage à Bourg qui, à mon sens, a un milieu de terrain plus solide et une assurance tout risque avec Jaques dans l’axe de sa défense à trois.

155 vues0 commentaire