Zone Mixte - À la rencontre d'un binôme castelroussin

Soir de premières, lundi, pour le Mans FC. En effet, il s’agit du premier déplacement de la saison pour nos manceaux, le MMArena ayant accueilli Saint-Brieuc et Créteil pour le compte des journées 1 et 2 du championnat, tandis que l’équipe de Cris sera à l’affiche du programme de la chaîne cryptée, Canal + Sport.



Ce match se jouera donc à l’extérieur, chez un relégué de Ligue 2, puisque les sarthois iront défier les castelroussins dans leur antre. Le stade Gaston Petit peut accueillir jusqu’à 17 072 spectateurs et pourrait voir quelques manceaux débarquer dans le parcage visiteur, bien que l'horaire fixé à 18h45 vienne à en empêcher certains… L’histoire du club, son passé (très) récent en Ligue 2, l’investissement d’un actionnaire étranger et un mercato XXL ont fait de La Berrichonne de Châteauroux un favori ultime de cette édition 2021-2022 du championnat de National.


Après un premier match maîtrisé face au SO Cholet de Richard Déziré, les hommes de Marco Simone restent sur une défaite à Avranches, les normands l’ont emporté 3-1 face à “la Berri” qui a vu 2 joueurs principaux de son collectif exclus au cours de la rencontre, en plus d’un adjoint du coach, soirée noire donc pour le club de l’Indre.


Quelques jours avant la rencontre, il est l’heure pour nous de vous dévoiler la nouvelle rubrique “Zone Mixte” visant à interroger une personnalité du club, un média ou un journaliste du coin afin d’en savoir plus sur notre futur adversaire. Pour cette première, partons à la rencontre de @BerriBreaking, compte twitter s’intéressant aux actualités du club berrichon.


Derrière le compte @BerriBreaking se cachent Manon et Sébastien dont l’histoire est peu commune. Le nom, en référence à Breaking Bad revient aussi parce que “breaking” renvoie aux breaking news, être au cœur de l'information même s’ils concèdent vouloir faire quelque chose de moins conventionnel que les autres comptes d'info de la Berri. Concernant Manon, son père lui a transmis l’amour de la Berri et elle nous confiait être une mordue du club, ne manquant peu de choses concernant le club de Châteauroux. Sébastien, suiveur de la série Breaking Bad et supporter lensois, est tombé amoureux du club de l’Indre, mais pas seulement. En effet, un soir de 8 Avril 2019, Châteauroux reçoit le RC Lens et …

Manon raconte :


“Ce soir-là, je suis allée au stade, c'était match de gala mais ça s’est terminé par un 0-0 pourri, pire match de la saison. En rentrant, j'ai vu Châteauroux en top tweet, le match avait été diffusé sur Canal et beaucoup de lensois se moquaient de notre ambiance au stade parce qu’il y avait une petite fanfare qu'on voyait à l’écran, c'était ridicule pour eux. À ce moment, j'ai vu un tweet d'un mec avec une photo de profil de Lens, une bannière de Bollaert, qui l’avait épinglé alors je me suis dit "tiens on va lui répondre, ça doit être un vainqueur celui-là". Finalement, on a parlé, parlé et encore parlé… Je l'ai invité à voir un match à Châteauroux en août et il n’est plus jamais reparti ! ”

Que vous inspire le mercato effectué par le club en cette intersaison, si mouvementée pour vous ... ?


"Notre mercato est plein de promesses, il ne reste qu’à voir si ça se concrétise ! C'est une bouffée d'air frais après cette saison cauchemardesque. La cohérence semble enfin être de retour avec l'arrivée de Julien Cordonnier, capitaine emblématique du club il y a 10 ans et ancien membre de la cellule de recrutement de l'ASSE.

On a des grand