Un résultat mi-figue, mi-raisin

Pour le compte de la 29ème journée de National, les Manceaux recevaient le FC Annecy (2e) avec comme objectif de renouer avec la victoire pour ne pas se détacher du peloton de chasse pour le podium. La Tribune Mancelle vous propose un petit débriefing de cette rencontre qui se disputait dans un MMArena bien vide.



© Mickaël Bruneau Photographies


Ce qu'on a aimé :


L'entrée de Donisa a encore une fois été décisive | © Mickaël Bruneau Photographies


Armand Gnanduillet, une nouvelle fois décisif : Auteur de son 5ème but de la saison, le joueur arrivé des Hearts cet hiver a encore une fois pesé sur la défense adverse. Au delà de son but "malicieux" suite à une mésentente de l'arrière-garde savoyarde, Armand Gnanduillet joue énormément de son physique pour détourner le ballon astucieusement de la tête ou de la poitrine en direction de ses compères de l'attaque. Si Armand Gnanduillet serait arrivé dès l'été dernier, nous pensons que les résultats ne seraient pas les mêmes car ce dernier s'invite sur la première place des meilleurs buteurs du club sur cet exercice (en compagnie de Bègue et Macalou). Une prouesse établie en seulement quelques mois. "Gnanduillet dépendance" ? Chacun se fera son avis.


Julio Donisa, "super-sub" ! Entré à la 70ème minute à la place d'un Coulibaly décevant, Julio Donisa a enfilé le costume de "super-sub", il aura fallu à peine 5 minutes pour que l'ancien clermontois arrache une égalisation que les supporters manceaux n'imaginaient pas. Sur un centre d'Hafidi, Julio Donisa reprend en première intention et vient battre le portier annécien impuissant. Il inscrit son cinquième but de la saison (toutes compétitions confondues).



Ce qu'on a moins aimé :



Deux buts évitables : Romain Spano aime bien le MMArena car il a inscrit un second doublé comme en mai 2021. Néanmoins, ces deux buts lui ont été offerts sur un plateau. Le premier est intervenu sur un corner où il est libre de tout marquage au second poteau, oublié par Coulibaly, il a eu le temps d'ajuster Patron d'une tête. Enfin, le second est lié à une mauvaise relance d'Ebene-Talla qui permet à Kyeremeh de lui délivrer un caviar, il vient ouvrir le pied tranquillement face à un Patron impuissant.


Un premier quart d'heure poussif : Si l'ensemble de la rencontre a été plutôt à l'avantage des visiteurs, les Manceaux ont eu beaucoup de mal à rentrer dans la rencontre. En effet, les hommes de Laurent Guyot ont effectué un pressing haut gênant les Sarthois dans la relance et avortant les combinaisons. Remuant sur le côté, Godson Kyeremeh a laissé à plusieurs reprises Alexandre Lauray sur place et l'ouverture du score aurait pu être savoyarde si le réalisme était au rendez-vous.


La prestation de l'adversaire :


En place, les Annéciens étaient clairement venus au MMArena pour prendre une revanche mais également pour laisser définitivement les Manceaux hors de la course à la montée. Comme dit plus haut, Romain Spano ou encore Godson Kyeremeh ont remué la défense inédite mancelle. Nous sentions que cette équipe avait une dynamique et une confiance différente que les locaux. Hier soir, au MMArena, il y avait une équipe qui avait l'ambition et l'envie de monter en Ligue 2.


La prestation de l'arbitre : Romain Delpech



© FFF


L'arbitre du soir a délivré une copie correcte sur l'ensemble de la rencontre. Il a seulement délivré deux cartons jaunes à l'encontre des Manceaux (Avounou 84' et Damour 87'). Peu de fautes de jugement ont été notées sur cette rencontre.


Fiche technique :


Le Mans FC : Patron - Lauray (Avounou 80'), Ebene-Talla, Cissé, Vargas Rios - Damour, Coulibaly (Donisa 70'), Hafidi - Macalou (Bègue 61'), Fadiga, Gnanduillet.


Annecy : Escales - Mendy, Goncalvés, Temanfo, Bastian - Fillon (Ruque 81'), Kashi, El Jaouhari (Rocchi 77')- Testud (Soumaré 81'), Kyeremeh, Spano



52 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout