TDF US Créteil-Lusitanos

Club habitué à faire l’ascenseur ces dernières saisons de la Ligue 2 au National 2, l’Union Sportive Créteil a profité du gel des montées et des descentes pour se maintenir malgré sa dix-septième place en mai dernier.

Fondé en 1936, le club de la région parisienne est pourtant l’un des plus jeunes dans ce championnat.

Les Béliers, surnom du club, évolueront dans le stade Dominique-Duvauchelle d’une capacité de 12 150 places.



Un mot sur le coach…

Limogé par le SC Lyon en décembre dernier en étant dernier du championnat, Emmanuel Da Costa est arrivé à Créteil en mars. Il est devenu le quatrième entraineur du club au cours de la saison dernière après notamment le passage d’un certain Richard Déziré, aujourd'hui à Cholet.

Meilleur entraineur de National en 2017 où il a amené Quevilly en Ligue 2, le coach français aura fort à faire pour maintenir le club. Avec sept matchs sur le banc la saison dernière pour une seule victoire (contre Laval), il est clair que les résultats n’ont pas été au rendez-vous pour le jeune coach de 43 ans.


Bilan contre Le Mans FC

Une confrontation qui sent bon la Ligue 2 du début des années 2000 : sept victoires pour Créteil, autant pour les Sang et Or, et trois nuls . C’est un bilan équilibré que nous avons entre les deux formations.

La saison dernière les équipes s’étaient quittées sur un 1-1 au match aller avant que les Manceaux ne s’imposent largement au retour sur le score de 4 à 0.


Les anciens des deux clubs

La distance entre Le Mans et la région parisienne étant proche, ce n’est pas un hasard de voir que pas moins de dix-neuf joueurs ont porté les deux maillots ! Parmi les noms les plus connus nous pouvons citer Jason Buaillon, Stéphane Sessègnon, Thibault Ferrand, Chiguy Lucau


La raison d’y croire

14 départs d’une moyenne d’âge de 28 ans pour 12 arrivées de 23 ans en moyenne, le club a largement renouvelé et rajeuni son effectif cette saison avec des joueurs de Ligue 2 et National. Emmanuel Da Costa a donc pu composer une équipe selon sa volonté ce qui permettra de partir sur une bonne base. De bonne augure pour la saison à venir qui fera peut-être oublier un bilan mitigé depuis son arrivée.


La raison de douter

Deux défaites dont une contre une N2, un nul, une victoire (contre une N2), le bilan actuel de la préparation des Béliers n’est pas forcément positif du point de vue résultat.

Selon l’US Créteil 1936, l’alter égo de la Tribune Mancelle version parisienne, l’équipe se montre friable défensivement et sans vraie animation offensive.

A deux semaines de la reprise, le temps presse pour l’USCL qui a d’ailleurs perdu deux joueurs sur blessures lors du dernier match de préparation.


Le prono de la rédac’

Toute l’équipe de la Tribune Mancelle s’accorde à dire que l’US Créteil jouera une fois de plus le maintien. Avec quatre clubs relégués (normalement) cette saison, les Béliers ont de grandes chances d’en faire partie.

Heureusement pour les supporters ce ne sont que des pronostics et Da Costa a su prouver par le passé qu’il savait obtenir des résultats. Pour sa première saison complète à Créteil, nous verrons bien s’il arrive à inverser la tendance.

66 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout