TDF - US Concarneau

Présent en National 1 depuis 2016, l'US Concerneau n’est pas passé loin la saison dernière avec une belle 5e place juste derrière les manceaux. Le club fondé en 1911 tentera de faire mieux cette saison en visant pourquoi pas une montée en Ligue 2 et ainsi faire chavirer les 5 820 supporters du stade Guy-Piriou.




Un mot sur le coach…

Au club depuis mars 2020, Stéphane Le Mignan connaît bien le National puisqu’il y a été champion en 2008 avec Vannes, club avec lequel il a également atteint la finale de la Coupe de la Ligue en 2009. Il a d’ailleurs marqué l’histoire du Mans FC car il y était toujours en poste lors du fameux 4-3 en 2011.


Adepte du 4-2-3-1 la saison passée, le coach breton a testé un 4-4-2 et un 4-3-3 pendant les matchs de préparation. Pour le moment le bilan est équilibré avec 1 victoire, 1 nul et 1 défaite.


Bilan chiffré

Deux victoires pour Concarneau, seulement une pour les manceaux, deux nuls, 7 buts bretons contre 4 pour les sarthois, voici le bilan des affrontements entre les deux clubs depuis la remontée du Mans FC en National en 2018.


Les anciens des deux clubs

Ali Keita, Maxime Bernauer, Julio Donisa et Vincent Viot sont tous les quatre passés par la formation mancelle et bretonne au cours de leur carrière. Notons, également, Maxime Etuin qui vient d’arriver à l’USC après sa saison au Mans. Nous aurons donc l’occasion de le retrouver au MMArena le 24 septembre prochain.



La raison d’y croire

13e, 11e puis 5e la saison passée, le club breton améliore son classement saison après saison. Est-ce enfin l’année d’un podium ?


Au mercato le club a recruté plusieurs joueurs dont trois qui ont évolué en National 1 la saison passée : Maxime Etuin comme nous l'avons dit plus haut, Corentin Jacob de Rodez mais prêté au SC Lyon, tout comme Landry Nomel.


La raison de douter

Côté départ, Concarneau a perdu deux joueurs majeurs : Yohan Bilingi reparti à Guingmap et Peter Ouaneh parti à Châteauroux. D’autres joueurs importants ou de rotation sont également partis tels que Guillaume Gégousse, Jocelyn Laurent ou encore Richard Sila.


Des joueurs sont également arrivés en provenance de N2 ou N3. Espérons pour eux que ce pari soit une réussite tellement la marche peut être haute entre ces divisions.


Le prono de la rédac’

Tout comme pour Chambly, l’équipe de la Tribune Mancelle voit Concarneau terminer dans la deuxième partie de tableau. Non pas que le club se soit beaucoup affaibli, mais cette saison la concurrence sera rude avec beaucoup de clubs qui se sont très bien renforcés. Ajoutons à cela un seul promu contre quatre habituellement et le niveau global du championnat est à la hausse.

La saison passée le club a su être régulier en restant souvent entre la 5e et la 7e place. Il leur faut maintenant trouver ce petit quelque chose en plus afin d’accrocher le wagon de tête.

52 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout