TDF - La Berrichonne de Châteauroux

Club phare du département de l’Indre, la Berrichonne de Châteauroux fait office de favori cette saison, tant ses moyens financiers ne ressemblent à aucun autre dans cette division…


Relégué de L2 en mai dernier, son rachat par le prince saoudien Abdullah bin Mosaad avait défrayé la chronique au printemps 2021, devenant ainsi le premier club français de ce richissime homme d'affaires, déjà propriétaire du club anglais de Sheffield en première League tout comme Anvers en Belgique.



Un mot sur le coach…


Une vieille connaissance de notre championnat de France ! Pour celles et ceux qui suivent assidûment la L1, l’ancien buteur Marco Simone ne doit pas vous laisser indifférent ! Ex-icône du Parc des Princes et de la Principauté dans les années 90, l’ancien milanais et international azzuri aura marqué son époque en tant que joueur, c’est certain.


Pour ce qui est de celle d'entraîneur, c’est une toute autre histoire et si l’Italien a pu prendre ses marques au cours du dernier exercice, sans faire de miracle, la "Berri" étant quasi condamnée à sa prise de fonction (le 9 mars 2021), le président Michel Denisot, attendra de son ex-protégé (ils se sont connus au PSG) des résultats et une accession en Ligue 2, dès la fin de cet exercice…


En échec lors de ses précédentes missions (relégation du Stade Lavallois en National 2016/17) et des expériences mitigées à l’étranger dans des championnats mineurs, Marco Simone n’aura donc pas le droit à l’erreur cette fois-ci.



Quelques chiffres !


Vous connaissez l’expression « jamais deux sans trois » ? Et bien celle-ci colle parfaitement au destin, liant désormais les destinées à nouveau réunies de Michel Denisot et son club de cœur, qu’il fréquente ainsi pour la troisième fois au poste de président depuis ses débuts à la tête des Rouge et Bleu, en 1989 puis en 2002.


Quant à l’historique qui unit nos deux clubs, on peut dire qu’il est bien chargé. Châteauroux est en effet, derrière Laval, le deuxième club de la division le plus souvent affronté par les Sarthois en match officiel: 29 fois! Avec, de plus, un bilan assez équilibré de 11 victoires mancelles, 8 nuls et 10 succès berrichons.



Quelques Manceaux et Castelroussins…


Une petite particularité ! Ils sont deux techniciens à être passés sur les bancs des deux formations avec plus ou moins de succès, d’un côté comme de l’autre ! Thierry Froger et Didier Ollé-Nicole, partagent en effet cette expérience commune d’avoir fréquenté les deux bancs, il y a maintenant plusieurs années.


Si notre Sarthois d’origine s’en sortira plutôt avec les honneurs lors de son passage (1999-2003), Châteauroux disputant un ¼ finale de Coupe de la Ligue tout en terminant à chaque fois dans