Tactic'Mans : La première de Moussadek !

Dernière mise à jour : 18 sept. 2021

Élu homme du match contre Sedan pour sa première apparition et première titularisation dans le groupe pro Manceau, Djamal Moussadek fait forte impression pour ses débuts ! Et si l'on se refaisait son match ?


Placé en tant que défenseur central droit dans un 4-3-3, aux côtés de Derrien, Vargas-Rios et Lauray, le but de Moussadek sur ce match est de tenir la baraque, et c'est ce qu'il a fait !


Avec une première mi-temps relativement calme, il ne se fait pas surprendre et est sérieux tout du long. Aucune erreur, pas de gestes maladroits, un jeu simple : ce qu'il faut pour réussir une mi-temps. Avec un positionnement correct tout du long, il arrive notamment à couper une solution de passe qui aurait pu filer au but, bloquant par la même occasion le joueur à l'attaque. Prêt à jaillir pour bloquer avec son corps l'angle de but, mais aussi la possible passe en retrait :

Djamal Moussadek à la défense sur Geran [© Canal +]

Reprise du jeu avec la seconde mi-temps, les acteurs reviennent sur la pelouse et Moussadek également. Il s'illustre dès le départ en attirant son adversaire aux abords du terrain afin de ralentir suffisamment le jeu et ainsi de laisser le temps à ses coéquipiers de remonter, cela permet de récupérer le ballon grâce au retour d'Hafidi. Très malheureusement, il n'y peut rien sur les deux buts encaissés et se retrouve impuissant, spectateur des offensives sedanaises.


Au niveau plan de jeu, pas vraiment de quoi affoler les tableaux. Comme dit plus haut, un jeu simple, cependant efficace. Lors de ce match, les seules choses notables sont les passes qu'il effectue: les 3/4 sont en direction de son collègue latéral droit, Lauray. Ce dernier détourne le ballon dans l'axe pour un partenaire qui dézone et le latéral se propose par la suite en allant dédoubler dans le dos de l'ailier manceau.


Moussadek-Lauray, déjà de bons repères [© Mickaël Bruneau Photographie]

Quelque chose peut cependant lui prêter préjudice, ce serait bien évidemment son manque d'expérience, hésitant sur les ballons aériens qu'il ne joue pas de la tête, mais également brouillon lors du contrôle de ces derniers. Mais peut-on réellement le reprocher à un jeune joueur de 19 ans, surtout quand on voit l'intégralité de son match ?


Très solide avec une force d'impact sans crainte, il utilise bien son corps pour sortir sur les joueurs adverses qui se retrouvent seuls dans le milieu de terrain. Rigoureux sur son placement défensif par rapport à la ligne du hors-jeu et doté d'un calme olympien durant ces 90 minutes, ce jeune garçon a énormément de capacité qu'il sera plaisant de suivre s'il enchaîne les performances de la sorte. Une lumière dans le résultat sombre qu'était la défaite de lundi.


Djamal Moussadek, s'il parvient à confirmer -il faudra commencer par Laval ce soir- deviendra un grand, et c'est tout le pire qu'on lui souhaite !


Un nom floqué ne devrait plus tarder... [© Mickaël Bruneau Photographie]

58 vues1 commentaire

Posts similaires

Voir tout