Sanson blessé, Boissier retrouve le sourire...

Dernière mise à jour : 26 déc. 2020



La Tribune des Anciens est une rubrique qui vous propose de jeter un œil sur les performances de la semaine écoulée des ex-joueurs du Mans FC.

Ligue 1 : Morgan Sanson blessé

Si les Marseillais enchainent les victoires en championnat, la soirée de Morgan Sanson était pourtant beaucoup moins heureuse. Sorti dès la 24ème minute du match face à Monaco (2-1), l’ancien muciste souffre d’une blessure aux ischios-jambiers. Dans l’attente d’examens approfondis, son absence est évaluée à deux semaines minimum. Sébastien Corchia est le seul ancien manceau à avoir joué les 90 minutes. Toujours très actif dans son apport offensif, il a été un peu moins en évidence pour contenir les assauts adverses sur son côté. Les Nantais ont été tenu en échec par Dijon (1-1). Le nouvel entraineur Patrick Collot avait décidé de ne pas aligner Kader Bamba d’entrée de jeu. L’attaquant est finalement apparu pour la dernière demi-heure, sans succès. Youssef Maziz est le seul messin à être entré en jeu à Strasbourg (2-2), mais l’histoire de quelques minutes seulement. Ludovic Baal a enchainé un 7ème match consécutif sur le banc brestois. Enfin, Stéphane Diarra, encore trop juste à la suite d’une entorse du genou, n’était pas sur la feuille de match lorientaise contre Nîmes (3-0).

Ligue 2 : Rémy Boissier retrouve le chemin des filets

Auteur d’un doublé en tout début de saison à Sochaux, Rémy Boissier n’avait plus gouter à la joie du buteur depuis. C’est désormais chose faite depuis la 3e minute du match au PFC, grâce à un coup franc pleine lucarne comme il en a le secret. Le gardien battu est aussi un ancien manceau, Vincent Demarconnay, qui fêtait sa 271e cape parisienne faisant de lui le joueur le plus capé de l’histoire du club (un joli trophée moulé à sa main lui a été remis à cette occasion). A noter à Rodez la nouvelle titularisation d’Amiran Sanaia en défense. Les rouges et jaunes obtiennent un bon nul (1-1) face à des Parisiens qui s’éloignent de leur place de leader si longtemps occupée. La joie de Boissier a contrasté avec la plupart des autres mucistes. A commencer par Thibaut Vialla, le Dunkerquois entré en fin de match pour constater la supériorité de Grenoble (4-0). Yanis Merdji n’a pas non plus trouvé la clef à domicile et s’incline lourdement contre Toulouse (0-3), défaite entrainant la mise à l’écart de son coach Nicolas Usaï. De quoi remettre en question son statut de leader de l’attaque castelroussine, à peine arrivé ? Bevic Moussiti-Oko et Mathieu Coutadeur sont toujours aussi à la recherche d’une victoire qui les fuit depuis 5 matchs. C’est Niort cette fois-ci qui a joué le rôle du bourreau, mais Joseph Mendes est resté sur le banc pour apprécier le succès 2-0. Pas de vainqueur entre Valenciennes et Guingamp (1-1). Alors que Joffrey Cuffaut a sa place assurée dans la défense valenciennoise, en face Guessouma Fofana n’est pas entré sur la pelouse du Hainaut. Même constat entre Le Havre et Clermont (0-0), avec