Saint-Brieuc, la saison du changement de cap ?




Le club


Troisième saison de rang pour les Briochins dans ce championnat. Les adversaires de Saint-Brieuc vous diront que cette équipe peut vous jouer de mauvais tours. En effet, lors du dernier exercice, les Bretons ont réalisé une seconde partie de saison quasiment parfaite avec seulement trois défaites au compteur et une valeureuse 7ème place accrochée en fin d’exercice. Comme lors de la saison 2020/2021, le Stade Briochin a embêté pas mal d’équipes et a joué les trouble-fêtes. Annoncé comme étant une équipe jouant le maintien à cause de ses finances, le club entraîné par Didier Santini a surpris son monde.

A l’approche de la nouvelle saison, les Briochins oseront-ils titiller les gros de ce championnat et pourquoi pas rêver plus haut ? Réponse dans quelques mois.


La saison 2021/2022





La saison de Saint-Brieuc fut étonnante notamment en seconde partie de saison où les Briochins tirent le deuxième meilleur bilan derrière Laval avec 32 points. Emmenés par un bon trio d’attaquants (Lavigne, Allée et l’ancien manceau Gomis-Maillard), les Griffons ont inquiété de nombreuses équipes, s’offrant même le luxe d’accrocher plusieurs grosses écuries comme Annecy, Bourg, Villefranche ou encore Châteauroux.

Constant, le Stade Briochin peut être un sérieux outsider aux premières places après sa dernière 7e place obtenue.


Le mercato





Durant ce mercato, les Griffons ont perdu quelques éléments phares de leur équipe comme Ahmad Allée qui a rejoint Orléans, Valentin Lavigne qui a rallié Fleury en National 2 ou encore Maxime Pattier qui s’est envolé à Concarneau. A noter également que Walid Nassi a tapé dans le viseur d’une équipe professionnelle celle de Dijon en Ligue 2 où il s’est engagé.

Des départs notables qui ont été compensés par des renforts connaissant le championnat comme Guillaume Beghin qui arrive de Boulogne sur Mer et Jordan Pierre-Charles de Chambly.

Après une expérience en Bulgarie (Cherno More), l’ailier Fodé Guirassy arrive à Saint-Brieuc dans un championnat qui ne lui est pas inconnu puisqu’il a disputé 16 matchs avec Laval (4 matchs en 2018/2019) et Orléans (12 rencontres en 2020/2021).

Enfin, quelques jeunes du niveau inférieur sont venus renforcer l’équipe briochine avec Yobé (Vannes), Bellaarouche (réserve de Strasbourg) et Sabry (réserve de Nantes).



Arrivées : Guillaume Beghin (Boulogne-sur-Mer, National 2), Jordan Pierre-Charles (Chambly, National 2), Ansou Sow (Chambly, National 2), Fodé Guirassy (Canet-Roussillon, National 2), Léo Yobé (Vannes, National 2), Darell Tokpa (prêt d’Amiens, Ligue 2), Alaa Bellaarouch (prêt de Strasbourg B, National 3), Ryan Sabry (prêt de Nantes B, National 2).


Départs : Ahmad Allée (Orléans, National), Zana Allée (Rouen, National 2), Valentin Lavigne (Fleury, National 2), Maxime Pattier (Concarneau, National), Théo Bloudeau (Fleury, National 2), Thibault Bouedec (Vannes, National 2), Walid Nassi (Dijon, Ligue 2), Devon Romil (libre), Amadou Sagna (retour de prêt, Club Bruges), Adam Oudjani (retour de prêt à Lens, Ligue 1), Franck Rivolier (retour de prêt à Rennes, Ligue 1).


La pré-saison


Les joueurs de Didier Santini ont repris le chemin de l’entraînement le lundi 4 juillet et ont débuté leur tournée de matchs amicaux 9 jours plus tard face à Laval en terre mayennaise (à Château-Gontier) avec une défaite 4-2 face au champion en titre de National. Ensuite, les Briochins ont concédé un nouveau revers face à Avranches (0-1). Didier Santini déclarait au Télégramme “Pour le moment, on n’est pas une équipe. On joue les uns après les autres, pas ensemble” à la suite de cette seconde défaite. La deuxième quinzaine de juillet n'est guère mieux avec une défaite face à un autre pensionnaire de National, Concarneau (1-2), une victoire poussive face à Vannes (2-1) et enfin ils n'ont pas trouvé la faille face à Châteaubriant (0-0). Les Bretons termineront leur tournée estivale ce vendredi face à Rouen (N2) et ils tenteront de se rassurer avant la première de la saison face au Red Star, le 12 août.


13 juillet : Stade Briochin - Stade Lavallois (L2) : 2-4

16 juillet : Stade Briochin - Avranches (N) : 0-1

22 juillet : Stade Briochin - US Concarneau (N) : 1-2

27 juillet : Stade Briochin - Vannes OC (N2) : 2-1

30 juillet : Stade Briochin - Châteaubriant (N2) : 0-0

05 août : Stade Briochin - FC Rouen (N2)


Le joueur à suivre




Formé au Mans, Aimeric Gomis sera sans doute le joueur briochin le plus suivi par les supporters manceaux. Au-delà de l’aspect sentimental, l’attaquant de () ans a commencé à se révéler aux yeux du grand public en seconde partie de saison. Pourtant la saison de Gomis aurait pu tourner court, suite à une nouvelle blessure (déchirure des ischios-jambiers) qui l’ont éloigné plusieurs mois des terrains. Embêté par les blessures depuis de nombreuses années, la carrière du buteur briochin aurait pu être davantage valorisée puisqu’il a passé un essai à Lens avant de rebondir au Mans où il a tenté de jouer sa carte mais les pépins physiques l’ont ralenti dans sa progression.

Néanmoins, en janvier dernier, Aimeric Gomis a retrouvé les terrains sous la tunique briochine et il a pu prendre du plaisir sur le premier semestre 2022 avec un total de 7 buts en 15 rencontres. L’étiquette du malchanceux a peut-être disparu au profit de celle du redoutable buteur à surveiller ? Nul doute qu’il faudra être attentif à la progression de l’ancien attaquant du Mans FC et nous lui souhaitons le meilleur pour la saison à venir.


L’effectif


Gardiens : Alaa Bellaarouch, Cheick N’Diaye, Kévin Le Corvaisier.


Défenseurs : Hugo Boudin, Christophe Kerbrat, Benjamin Angoua, Kévin Simon, Morgan Jean-Pierre, Jordan Pierre-Charles, James Le Marer, Ryan Sabry, Jules Daniel.


Milieux : Guillaume Beghin, Maël Illien, Julien Benhaim, Léo Yobé, Mathéo Remars, Raziz Harakaté.


Attaquants : Fodé Guirassy, Aimeric Gomis, Darell Tokpa, Stan Janno, Ansou Sow.


Le prono


Statut envisagé: maintien assuré Classement estimé: 12e


Séduisant la saison passée, mais dont l’effectif a été durement entamé à l’intersaison, le destin de Saint-Brieuc ne semble pas appeler à l’optimisme du côté de nos experts de la Tribune Mancelle. Au mieux, deux des sept votants voient les Griffons jouer un rôle d’outsider. Mais pour les autres, la lutte pour le maintien semble inévitable et trois d’entre eux misent même sur le fait que le SB29 décrochera l’un des 6 tickets maudits vers le N2.

86 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout