Richard Déziré de retour sur un banc

Le 23 février dernier, deux jours après une défaite à Ajaccio (2-0), la 16e de la saison en Ligue 2, Richard Déziré était démis de ses fonctions d'entraineur du Mans FC. La fin d'une magnifique aventure démarrée plus de quatre ans auparavant, en juin 2015, quand l'ex-coach d'Avranches relevait le pari de prendre en charge le club sarthois, alors en CFA2. La suite, on la connait. Trois montées successives, des émotions à la pelle comme en Coupe de France contre Lille, un barrage épique contre le Gazélec pour monter en Ligue 2, un parcours en Coupe de la Ligue face à Nice et au PSG... Mais, face à la menace de relégation en National, le président Gomez tentait de redonner un nouveau souffle en changeant le chef. Si la décision fut difficile à avaler pour le normand de naissance, il n'aura que rarement exprimé sa frustration dans les medias depuis.


Depuis, son nom était régulièrement évoqué dès qu'un poste se libérait. On parla beaucoup de lui à Toulon au mois de juin. Plus récemment, c'est vers Châteauroux ou Annecy que la presse l'envoyait. Mais finalement, le départ de Carlos Secretario pour raisons de santé à Créteil allait être la bonne opportunité pour lui.

Ironie de l'histoire, Déziré débarque en National, dans un club concurrent direct avec les Manceaux dans l'optique d'une possible montée en Ligue 2. Bien évidemment, on scrutera avec attention son retour au MMArena, prévu le 2 avril prochain. L'occasion pour les supporters sarthois, s'ils sont autorisés à retourner dans les stades à ce moment, de lui réserver le plus bel accueil possible. Car, avec 170 matchs disputés sur le banc des Sang et Or, soit le deuxième plus haut total de l'histoire du club (derrière les 184 matchs de Christian Létard), nul doute que Richard Déziré fait partie de l'Histoire avec un grand H du club manceau.


Crédits photo: Jean-François Monier/AFP

42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout