Quatre minutes de Bauer !


© Mickaël Bruneau Photographie

En clôture de la 11ème journée, Le Mans FC se déplaçait en terre francilienne sur la pelouse du Red Star. Retour sur cette rencontre du lundi soir.


Les +


Julio Donisa, le retour gagnant ! [© Mickaël Bruneau Photographie]

Un début de match d'anthologie : En lisant ce paragraphe, cela risque de vous rappeler le match contre Sète où les Manceaux avaient marqué trois buts dans le premier quart d'heure. Cette fois-ci, les partenaires de Pierre Patron ont donné rapidement le tempo avec une ouverture du score du revenant Donisa (12') puis un but à la Robben de Macalou (14'). Décidément, il ne faut pas être en retard quand on est supporter du Mans.


Le retour gagnant de Julio Donisa : Très peu utilisé cette saison, Julio Donisa effectuait son retour après 6 matchs en dehors du groupe de Cris en championnat. Un retour gagnant pour l'ancien Clermontois qui a été le premier buteur de la soirée sur un contre rondement mené. Il n'avait plus marqué en National depuis le 2 octobre 2020 contre Villefranche (1-0).


Une première victoire à l'extérieur : Après une série de deux nuls et deux défaites, les partenaires de Julien Bègue ont obtenu leur premier succès en dehors du MMArena. La dernière victoire à l'extérieur remonte au 7 mai dernier (victoire 3-1 à Orléans). En plus de cette victoire, les Sarthois enchaînent une deuxième victoire qui leur permet ainsi de revenir à 3 points du 3ème.


Une confiance accordée aux jeunes : Si les discours penchent souvent pour dire que les jeunes joueurs seront utilisés, il est rare d'en voir réellement le visage sur le terrain. Ce soir, Cris a continué dans la lignée de ce qu'il avait proposé lors du match de Coupe de France en titularisant deux jeunes, Aïko et Ebene Talla, tout en faisant entrer en jeu Gouletquer et Lehoux en seconde mi-temps.


Les -


Pierre Patron, précieux dans ce match [© Mickaël Bruneau Photographie]


La réduction du score du Red Star : Après un début de match de folie, les Manceaux ont baissé les armes à la 24ème minute concédant un but de renard des surfaces de Damien Durand, seul au second poteau qui, avec une tête astucieuse réduit la marque côté audonien. A noter sur ce but, le joli travail de l'ancien manceau, Thibault Vialla qui a déposé Hugo Vargas-Rios sur son côté.


Une seconde période trop timide : Après une première période de haute intensité du côté manceau, la seconde période a délivré un autre visage où les Manceaux ont davantage subi laissant des espaces aux Audoniens et provoquant des sueurs froides aux supporters sarthois.


Des cartons avec des conséquences : Tôt dans la partie les Manceaux ont été averti, à deux reprises, au niveau de la ligne du milieu (Coulibaly et Damour). Des faits de jeu qui ont pu handicaper l'entrejeu sarthois pour la suite du match lors des interventions à faire. Damour, plus nerveux qu'à l'habitude, a d'ailleurs frôlé l'expulsion lors de la seconde mi-temps. Il sera de plus suspendu prochainement pour accumulation d'avertissement, tout comme Issouf Macalou.

55 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout