Quatre à la suite !

En se déplaçant au stade René Fenouillère d’Avranches, Le Mans FC s’en allait défier une équipe plutôt solide à domicile. Pour les joueurs de Cris, ce troisième match en huit jours permettait de confirmer les résultats des précédents matchs mais aussi de poursuivre une série de victoires. En avant-match, Cris déclarait d’ailleurs que l’objectif était de recoller à la cinquième place occupée par Bourg-en-Bresse, c’est chose faite après cette victoire 1-0 et La Tribune Mancelle retient ces quelques points !


Buteur de la tête, Armand Gnanduillet confirme les espoirs placés en lui © Mickaël Bruneau Photographie

Ce qu’on a bien aimé


Une entrée de match maîtrisée : Il n’aura même pas fallu une minute de jeu pour qu’Armand Gnanduillet inscrive un but de la tête qui venait déjà enfoncer les locaux. Notre buteur du soir marquait là le cinquième but le plus rapide de l’histoire, Helstad détient le record en 13” contre Laval. C’est une nouvelle fois sur un centre de Hugo Vargas-Rios que la faille a été trouvée, le latéral gauche se montre décisif en 2022 et cela ne nous déplaît pas ! Après cette ouverture du score, l’US Avranches a tout de même cherché à nous bousculer … en vain.


Pierre en patron : Excusez-nous du jeu de mot vu et revu mais Pierre, nous semble-t-il, n’a jamais aussi bien porté son nom qu’en ce début d’année. Les avranchinais ne baissaient pas les armes après l’ouverture du score de notre grand avant-centre et répondaient de suite en attaquant à deux reprises les cages mancelles. Notre portier s’est montré vif sur sa ligne et a su conserver ses cages pour un troisième clean-sheet consécutif. Rassurant avec sa défense, Pierre s’illustre et le travail aux côtés de Jean-Pierre Grandclément, Ewan Hatfout et Mickaël Bod porte ses fruits !


Un hiver 2022 bien au chaud : La série se poursuit et on espère que cela va durer le plus longtemps possible. C’est un mois de janvier parfait pour les joueurs de Cris qui ont gagné les quatre rencontres programmées en ce début d’année 2022. Sur la route des manceaux, l’US Créteil (16), Châteauroux (7), Cholet (8) et Avranches (11) se sont inclinés. À l’aube de février, nous souhaitons autant de réussite pour Cris et ses joueurs qui affronteront Sète (12), Bourg-en-Bresse (5), Sedan (10) et Laval (2). Objectif : se rapprocher du sommet du col !


Après s’être dit les choses, le groupe semble avancer en osmose ! © Mickaël Bruneau Photgrapie

Cris confiant envers ses joueurs : Bien que la succession des matchs explique la fatigue des joueurs et donc les remplacements, le tacticien brésilien prouve à son groupe qu’il compte sur tout son effectif. Il faut dire que ses protégés savent également lui rendre là pareil. De fait, c’est un Armand Gnanduillet qui est sorti “carbo” qui a cédé sa place en fin de match, tandis que Julio Donisa ne fait que presser les porteurs du ballons depuis qu’il a retrouvé sa place sur le terrain. Le groupe semble bien vivre et les résultats partent également de là !


Ce qu’on a moins aimé


Un pénalty refusé : Injuste, c’est le mot qui qualifie la décision prise par l’arbitre du soir. En cause ? Une feinte de tir que Julio Donisa aurait réalisée entre la réception de son saut et son tir. En revoyant les images, on observe que Julio tire dès qu’il atterrit. En bref, la décision paraît autant incompréhensible que le joueur avait marqué de cette même façon par le passé sans que rien ne lui soit reproché. Lequel des deux arbitres doit-il revoir ses fiches ? Le principal reste que les manceaux n’aient pas été rejoints et qu’ils aient pu, malgré tout, ramener 3 points en Sarthe. Apportons notre soutien à Julio qui aurait dû voir son troisième but, en championnat, validé selon nous.


Décontenancé après la décision arbitrale à son encontre, Julio Donisa reverra-t-il sa course d’élan dans le futur ? © Nicolas Gosset

Des jaunes reçus : Cet été, les supporters réclamaient du jaune avant que Le Mans FC ne dévoile les nouvelles tuniques de l’équipe fanion. Ce n’était pas tombé dans les oreilles d’un sourd puisque les arbitres exhausent leurs vœux ! De nombreux joueurs ont été avertis hier soir, successivement, ce sont Fadiga, Cissé, Donisa, Damour et Ebene Talla qui ont reçu la fameuse biscotte.



110 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout