Paul-Arnold Garita, et le FCVB, pour nous mettre dans le rouge ?


Après une semaine intense et riche en émotions, les Manceaux recevront le FC Villefranche-Beaujolais ce vendredi 5 Mars. Alors que cet adversaire est classé 10ème, il est celui qui marque le moins de but mais aussi celui qui en encaisse le moins. Quelle est la philosophie du nouveau coach, Hervé Della Maggiore, qui succède à Alain Pochat ? Arrêtons-nous un peu plus sur l’athlétique buteur Paul-Arnold Garita.

Paul-Arnold Garita est né en Juin 1995 à Douala, au Cameroun. Aujourd’hui âgé de 25 ans, il a déjà connu quelques clubs et enchaîne, pour la troisième fois consécutive, une saison en National. Il arrive en France et rejoint le centre de formation de la Berrichonne. À Châteauroux, il progresse rapidement à tel point qu’il empile les buts en réserve à seulement 17 ans. Se faisant remarquer, il est appelé en Ligue 2 par Didier Tholot, l’entraîneur du moment, en Novembre 2012 face à l’AJ Auxerre. Il figure sur le banc, à la 80ème minute, il supplée Clément Tainmont, à la 85ème les castelroussins sont réduits à dix, puis l’éclaircie provient de Garita avec ce but égalisateur inscrit à la dernière minute. Il apparaît, dans l’équipe première, à 29 reprises en 4 saisons (de 2012 à 2016) pendant lesquelles il marque 6 buts.

L’aventure castelroussine prend fin en Janvier 2016, le natif de Douala opte pour le Championship durant le mercato hivernal, il s’envole en direction de Bristol City. L’adaptation en Angleterre est difficile, l’attaquant l’avoue encore aujourd’hui, il était sans doute trop tôt pour celui qui n’était peut-être pas assez préparé à ce championnat où les matchs s'enchaînent d’une forte intensité. Un passage à Plymouth le remet légèrement sur les bons rails, il joue 14 matchs pour 2 buts. En 2018, l’aventure outre-manche s’arrête.


(Le puissant attaquant sous les couleurs de Plymouth, face à Liverpool

© Instagram Paul-Arnold Garita)


Désireux de se rapprocher des siens, il signe au RSC Charleroi. Anecdote méritant d’être soulignée, Garita est sous contrat avec le club belge depuis Août 2018 mais n’y a pourtant jamais mis les pieds. Rapidement prêté, c’est du côté de Dunkerque qu’il va essayer, à 23 ans, de relancer sa jeune carrière. C’est d’ailleurs pendant cette saison que nous, supporters manceaux, découvrirons cet athlétique avant-centre. Avec 9 buts et 3 passes décisives, Garita permet à l’USLD de se maintenir lors de la saison 2018-2019.



En quête d’un projet un peu plus ambitieux, il est prêté à Boulogne à l'été 2019. En raison du COVID et d'une blessure, il joue moins de matchs mais marque toutefois 4 buts sous les couleurs de l’USBCO, pas suffisant pour permettre une promotion en Ligue 2 au club nordiste. Cet été, il a rejoint l’équipe du FCVB, alors dirigée par Alain Pochat, dans le but de suppléer Thomas Robinet, parti à Laval. Non rétabli d’une blessure au genou, les débuts de Garita à Villefranche ont été poussifs. Néanmoins, à chacune de ses apparitions, il a su s’illustrer toujours un peu plus aux yeux de son coach. Sa saison a réellement démarré en décembre dernier, depuis il a trouvé le chemin des filets à 4 reprises et a constamment été titularisé, sauf lors du dernier match face à Boulogne.


(Paul-Arnold Garita, caladois depuis cet été !

© FCVB)


En bref, Garita est un joueur très puissant, son physique l’atteste puisqu’il donne l’image d’une « boule de muscles ». Capable de garder le ballon ou de se projeter vers l’avant, il est tout aussi à l’aise avec son pied droit qu’avec sa tête. S’il venait la bonne idée, à certains caladois, de lui distiller le maximum de ballons, les défenseurs manceaux se devront d’être à l’affût pour éviter de mal débuter la rencontre…



32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout