Nicolas Kocik, le retour d'un héros !

Après le départ de Pierre Patron, Le Mans FC avait deux possibilités : promouvoir Ewan Hatfout au rang de numéro 1 pour la prochaine saison ou recruter un gardien afin de remplacer l’ancien titulaire. Le board manceau a décidé d’opter pour la seconde option avec l’arrivée, ou plutôt le retour, d’un nom bien connu en Sarthe, Nicolas Kocik, qui arrive de Valenciennes.





Été 2018, Le Mans FC et Richard Déziré, coach manceau du moment, annoncent l’arrivée en prêt d’un jeune gardien qui sort du centre de formation de Valenciennes, Nicolas Kocik. L’ancien international U19 débarque en Sarthe en même temps qu’un certain Jérémy Aymes qui arrive de Granville (National 2) et croise Cédric Mensah, artisan de la montée en National qui quitte la Pincenardière.





À cet instant précis, nous ne savons qui de Kocik ou Aymes allait commencer la saison dans les buts manceaux. C’est bien le second cité qui va être le numéro 1 pendant une bonne partie de la saison, Nicolas Kocik se contentant seulement d’un rôle de doublure partagé avec Thibault Ferrand et de quelques passages avec la réserve en National 3.


Seulement, le destin du champion d’Europe U17 bascule à la mi-avril 2019 quand Jérémy Aymes se blesse au poignet, l’éloignant des terrains jusqu’à la fin de saison. Un scénario qui n’est pas sans rappeler l’intronisation de Pierre Patron en numéro 1.


Le Nordiste saisit sa chance, après l’intermède de Ferrand lors du derby, et dispute les 7 derniers matchs de la saison avec en point d’orgue ce barrage victorieux dont il aura marqué les esprits.

En effet, sans son arrêt sur le penalty de Jobello à la 92ème minute, le film de cet exploit ne serait plus le même. Soro étant souvent élevé au grade de héros de ce barrage, on oublie souvent Kocik qui a provoqué ce scénario digne d’un film hollywoodien.


Une aventure en Sarthe ponctuée par une très belle montée en Ligue 2, le natif de Maubeuge retourne à Valenciennes, son club formateur, en espérant passer un cap.



Nicolas Kocik lors de son passage au MMArena avec Cholet | © Mickaël Bruneau Photographies


Néanmoins, son retour dans le Hainaut ne rime pas avec évolution puisque Nicolas Kocik se contente seulement d’un match en Coupe de la Ligue le 13 août 2019 face à l’AC Ajaccio (défaite 4-1), 49 ans après le dernier match de son grand-père Bolec.

Sa première apparition en Ligue 2 intervient seulement le 4 février 2020 face à Guingamp suite à une blessure du portier titulaire, Jérôme Prior. Il effectuera ensuite un second match quelques jours plus tard à Clermont. Ensuite, ses statistiques en Ligue 2 resteront figées.


Soucieux de vouloir évoluer en tant que titulaire, le franco-polonais décide alors de rejoindre son ancien entraîneur, Richard Déziré à Cholet dans le Maine-et-Loire. Après avoir disputé quelques rencontres à ce niveau avec Le Mans, Nicolas Kocik avait l’objectif d’être numéro 1 sous le maillot du SOC.

Il dispute 26 des 34 matchs de championnat et encaisse 50 buts soit 1,92 par rencontre. Une stat qui peut paraître élevée mais qui n’affecte en rien la confiance qu’on lui accorde.


A nouveau revenu au VAFC, et malgré le changement de direction sportive, l’avenir semble toujours bouché pour Nicolas dans les cages nordistes. Le choix de mettre fin à son contrat se précise, quand dans le même temps une opportunité s’ouvre en Sarthe. Le choix est donc fait de revenir dans des locaux bien connus, où le public sera sans nul doute ravi d’ovationner son héros dans quelques semaines/


Bienvenue Nicolas !

80 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout