[N3] US Changé/Le Mans B : et le réalisme manceau fit la différence

Pour cette deuxième journée de National 3, le groupe post-formation manceau effectue un de ses plus courts déplacements de la saison, chez son voisin mayennais de Changé. Une proximité géographique qui a permis à La Tribune Mancelle de suivre de nouveau les protégés d'Olivier Pignolet.


L'équipe alignée au coup d'envoi [© La Tribune Mancelle]

Surprise au coup d’envoi de cette seconde rencontre de championnat de National 3, avec sur la feuille de match, de nouvelles têtes et pas des moindres par rapport à la semaine dernière. Exit donc momentanément, une partie du groupe retenue par Olivier Pignolet face à Laval et l’intégration d’un certain nombre d’éléments de l’équipe de Cris, en manque de temps de jeu (Donisa, Aiko) ou en reprise après plusieurs semaines de soins (Julien Bègue).


Bien en place et très vite en action, le collectif manceau donna rapidement le tempo de cette rencontre face à de valeureux joueurs changéens, dangereux par intermittence mais bien trop timorés finalement pour inquiéter Mickael Bod, le portier sarthois.


La preuve en est, inquiété seulement à deux reprises en première période, ce dernier passa quarante-cinq premières minutes assez tranquilles hormis aux 7’ et 15’, ou il dû s’employer sur des essais de Thomas Marteau ainsi qu’une belle frappe au ras de son poteau, du remuant avant-centre Maione Mendy, bien esseulé sur le front de l’attaque mayennaise.


Les intentions étaient pourtant bien présentes, d’un côté comme de l’autre, ce qui donna à cette rencontre un rythme agréable, disputé sous un soleil étouffant dont n’ont pas trop souffert les vingt-deux acteurs de cette partie.


Solide défensivement autour de ses deux axiaux, Augustin Pascaud et Djamal Moussadek, impériaux une nouvelle fois tout au long de la rencontre, l’essentiel du jeu se fit sur les ailes où Dorian Chailleux et Makan Aiko firent monstre d’une grosse d