Mehdi Boudjemaa, un derby sans saveur ?

Mis à jour : mars 27


L’enjeu de ce derby retour est bien différent de la saison 2018-2019 pour les deux clubs, qui se battaient alors pour la 3ème place, synonyme de barrages. Si les restrictions sanitaires n’avaient permis la présence de seulement 5 000 personnes au MMArena, ce derby ne connaîtra pas autant d’ambiance à Le Basser cette saison. Nous vous avions présenté 5 joueurs lors du match aller, cette fois-ci La Tribune Mancelle s’est intéressée à celui qui semble être l’homme fort lavallois de cette deuxième partie de saison.


Petit zoom sur Mehdi Boudjemaa !

(Mehdi Boudjemaa, arrivé cet été en Mayenne

© Stade Lavallois M.F.C.)


Né à Cergy en Avril 1998, Mehdi fêtera ses 23 printemps quelques jours après ce Laval - Le Mans. C’est dans la ville où il a grandi, à Beauvais, qu’il découvre le football et qu’il fait la majorité de ses classes en jeunes jusqu’à la catégorie U17Nat, avec un passage à Strasbourg non concluant en 2013. Enfin, un petit détour dans le club de Saint Quentin où il réalise une belle saison et se fait remarquer par l’EA Guingamp, qu’il rejoint donc en 2015 pour y finir sa formation. Intégré officiellement dans l’équipe réserve en 2017-2018, il avait tout de même pris part à 2 matchs en N3 lors de ses deux premières saisons. C’est donc à 19 ans qu’il réalise sa première saison pleine en National 3 avec 25 matchs et 2 buts, la saison suivante, il prend part une nouvelle fois à plus de 20 matchs en tant que capitaine pour 3 buts alors qu’il s’entraîne déjà avec le groupe professionnel, alors sous les ordres d’Antoine Kombouaré puis Jocelyn Gourvennec.


(Signature de son 1er contrat pro, en 2019, aux côtés de J. Gourvennec et B. Desplat

© Instagram Mehdi Boudjemaa)


Lors de la saison passée, 2019-2020, Mehdi Boudjemaa est intégré à l’effectif professionnel et entrera en jeu durant quelques matchs de Ligue 2 face à Orléans, Auxerre et Le Mans lors de notre défaite 3-0 au Roudourou, il s’était d’ailleurs payé le luxe d’offrir une passe décisive à Yéni N’Gbakoto. Début Janvier 2020, il s’en est allé découvrir la Normandie, et plus précisément à QRM. Alors qu’il s’adapte de très belle manière, 5 titularisations en autant de matchs dont un contre Laval, le COVID passe par là et coupe l’élan du jeune milieu de terrain, qui retourne à Guingamp à la suite de l’annonce de la fin de saison.



Cet été, il semble avoir été la cible n°1 du coach lavallois, Olivier Frapolli qui déclarait d’ailleurs, dans les colonnes du Courrier de la Mayenne, les mots suivants : « Il m’avait fait une forte impression avec QRM. Il a une capacité à donner du sens au jeu et il court beaucoup ». Vite adapté à la ville mayennaise, Boudjemaa est le troisième joueur de champ le plus utilisé après le meilleur buteur Robinet et son compère du milieu Dembélé.


Plusieurs fois utilisé sur le côté droit du milieu, le franco-algérien semble avoir pour position préférentielle l’axe du terrain. Capable de faire les efforts défensifs et de vite se projeter, il a le profil idéal du joueur box-to-box, d’autant plus qu’il dispose d’une qualité technique aisée et d’une hargne faisant de lui un combattant lors de périodes défensives, peut-être trop puisqu’il a déjà reçu 4 cartons jaunes cette saison. La bataille du milieu sera sans doute l’élément clé de ce derby, si de notre côté nous pourrons sans doute compter sur M. Bernauer, M. Etuin et H. Hafidi, il ne faudra pas oublier qu’en face, se dresseront M. Boudjemaa et A. Dembélé… De la fierté, allez Le Mans !



256 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout