Ligue 1 : sept ex-Manceaux au départ

La Ligue des Talents est de retour ce vendredi! Et parmi eux, on suivra de plus près les performances des anciens joueurs passés par l’équipe première du Mans FC. Au nombre de 8 en 2020/2021, ils n’étaient que 5 la saison passée. A l’heure de démarrer cette 85e édition du championnat, on dénombre cette fois-ci 7 représentants Sang & Or, mais pas avec les mêmes ambitions. Tour d’horizon




Honneur au seul titré de la saison dernière : Sébastien Corchia sera encore nantais cette saison, normalement. Le latéral, qui devrait passer le cap des 300 matchs de Ligue 1 prochainement (il en est 297) a joué une douzaine minutes lors du Trophée des Champions perdu face au PSG (0-4). Titularisé à 13 reprises la saison dernière, il ne semble toutefois pas faire partie du XI titulaire traditionnel de Kombouaré, notamment en cas de défense à 3, où Marcus Coco serait sans doute une option préférentielle comme piston.


Toujours du côté de la Jonelière, la situation de Kader Bamba n’est pas éclaircie à ce stade. Revenu de prêt d’Amiens, l’ailier n’entre pas dans les plans du coach canari. Toutefois, présent avec le groupe au stage d’avant-saison à La Baule, il peut s’avérer être une solution utile en cas de besoin offensif. Le plus probable serait toutefois de voir le natif de Sarcelles repartir en prêt sous peu, voire être transféré, lui dont le contrat s’achève en 2024.


Autre club comptant à ce jour deux anciens Sarthois dans l’effectif : le promu AC Ajaccio. A 36 ans, Mathieu Coutadeur va donc retrouver la Ligue 1, lui dont le dernier match à ce niveau remontait à… décembre 2014, avec Lorient. Son nom a circulé pour un retour en Sarthe au début de l’été, information confirmée récemment par Cris, mais difficile de refuser le challenge corse, même si une place de titulaire semble peu probable de manière durable.




A ses côtés il pourra compter sur Bevic Moussiti-Oko. L’international congolais va découvrir le premier niveau national. Après une saison dernière gâchée par les blessures (seulement 13 matchs disputés pour 2 buts), il aura une belle carte à jouer avec cette nouvelle exposition. Là encore, les places seront toutefois très chères devant avec la concurrence de Courtet, Hamouma ou El Idrissy.


Les autres ex-Sang & Or de la Ligue 1 seront, a priori, plutôt amenés à connaitre le banc plutôt que la pelouse, en tout cas en début de match. Ce sera sans doute le cas de Billal Brahimi. L’ailier de l’OGC Nice, qui a encore fait étalage de son talent en match amical contre l'AS Roma, doit pourtant faire face à une énorme concurrence au sein de l’effectif de Lucien Favre. Toutefois, le technicien suisse semble avoir apprécié les prestations du néo-international algérien, alors même que son nom avait pourtant circulé pour quitter le Gym, d’autant plus qu’il était marqué comme recrutement du directeur sportif Julien Fournier, qui a quitté son poste il y a peu. S’il reste bel et bien, il pourrait cette saison franchir le cap que la plupart des suiveurs savent qu’il peut passer, et devenir l’une des étoiles de ce championnat.



Quand on parle de talent offensif, difficile de ne pas faire la transition vers Stéphane Diarra. Après deux saisons ruinées par les multiples pépins physiques (28 apparitions seulement pour 7 titularisations sur les 2 exercices), la saison qui s’annonce pourrait enfin être la sienne. Après une préparation estivale complète et optimale, le Lorientais figure parmi les révélations que l’on attend en 2022/2023, et ce ne serait pas usurpé.



Reste enfin le cas Logan Costa. Après sa belle saison mancelle il y a deux ans, le défenseur central avait été transféré par Reims au Toulouse FC. Si d’un point de vue collectif l’issue fut heureuse avec une montée à la clé, force est de reconnaitre que d’un point de vue individuel il n’entra jamais dans les plans de Philippe Montanier (1 seule titularisation en championnat). Difficile dès lors de l’imaginer s’installer chez les Violets en Ligue 1. Même si le départ de Diakité pourrait lui offrir du temps de jeu, et dès lors pourquoi pas s’imposer par la grâce de belles prestations. Cela reste une grosse cote tout de même.


Notons enfin, pour être exhaustif, qu'un 8e homme pourrait être intégré à cette liste: Ibrahim Cissé est en effet actuellement toujours sous contrat avec l'OGC Nice, qui l'avait prêté au Mans l'an passé. Mais l'Ivoirien ne faisait pas partie du groupe Ligue 1 qui a effectué la préparation d'avant-saison, ce qui indique alors soit un départ prochain (en prêt de nouveau ou via un transfert) ou une saison avec la réserve qui évolue en National 3.


Tour terminé. Contrairement à la Ligue 2, impossible de faire un onze type donc avec les Anciens Sang & Or. Sur le papier, la saison risque même d’être compliquée pour la plupart, mais rien n’est jamais écrit et qui sait si de belles surprises n'interviendrons pas d’ici là ?


110 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout