Les joueurs manceaux et la Coupe du Monde

Ce 20 novembre s’ouvre, au Qatar, la 22e Coupe du Monde de football, organisée par la FIFA. La compétition ultime, a priori bien loin des considérations quotidiennes pour un club comme Le Mans FC. Cette année, un ancien joueur de l’effectif sera concerné directement (Enzo Ebosse), et cela fut régulièrement le cas par le passé. On revient pour vous en chiffres sur l’histoire des joueurs passés par la Sarthe avec la Coupe du Monde.



8

Comme le nombre d’éditions de Coupe du Monde à avoir compté au moins un joueur passé par Le Mans (avant, pendant ou après). Entre 1990 et 2014, il y eut toujours au minimum un représentant. Le dernier opus en Russie, vierge de tout Sang & Or, était donc une première depuis 1986, quand le club sarthois n’avait qu’un an.



4

Avec 4 participations à son actif, Jacques Songo’o est le recordman sur ce créneau. Passé dans les cages mancelles lors de la saison 1992/1993, il avait déjà à son actif une présence à l’édition italienne de 1990, même s’il était resté sur le banc lors de la belle aventure du Cameroun (quart-finaliste).

Après son passage à Léon-Bollée, Songo’o sera de nouveau sélectionné en 1994 aux USA, où il effectuera son premier match lors d’une triste défaite face à la Russie (1-6). Titulaire lors de tous les matchs de la Coupe du Monde 1998, il sera de nouveau rappelé en 2002 en qualité de doublure. Au total, il aura donc joué 4 matchs pour 10 bancs, et encaissé un total de 11 buts.



8

Il est le recordman du nombre de matchs de Coupe du Monde disputés pour un ancien Manceau, avec 8 unités. Lui, c’est bien évidemment Didier Drogba. Présent lors des éditions 2006, 2010 et 2014, il joue son premier match face à l’Argentine le 10 juin 2006 avec un but à la clé. Il récidivera contre le Brésil en 2010 mais restera muet lors de l’édition brésilienne, n’apparaissant qu’une fois comme titulaire. Malgré ces états de service, il sera à chaque fois sorti au 1er tour.



1

Un seul joueur a participé à la Coupe du Monde alors qu’il portait encore le maillot manceau. Il s’agit de l’Ivoirien Romaric en 2006. Il foulera une seule fois la pelouse, lors d’un match face aux Pays-Bas le 16 juin, unique rencontre de Coupe du Monde avec un joueur du Mans sur le terrain donc. De retour en 2010, alors qu’il a quitté la Sarthe deux ans auparavant, il aura le bonheur cette fois-ci d’y inscrire un but face à la Corée du Nord.



6

C’est le nombre de buts inscrits par les anciens Manceaux en Coupe du Monde. Ils sont l’œuvre de quatre hommes seulement. Aux deux de Drogba et à celui de Romaric, il convient également d’ajouter les deux buts marqués par Gervinho, le seul à l’avoir fait sur une même phase finale, en l’occurrence en 2014 contre le Japon puis la Colombie. Le dernier scoreur, et premier chronologiquement, se nomme Dan Eggen. Le Norvégien, bien avant de venir faire une pige en Sarthe en 2003-2004, s’était distingué aux yeux du monde lors de la CDM en France en 1998 où il avait notamment marqué contre le Maroc (2-2).



3

Seuls 3 joueurs ont eu l’honneur de comptabiliser une passe décisive en Coupe du Monde. On y retrouve de nouveau les stars ivoiriennes Drogba et Gervinho. Le troisième larron se nomme Daisuke Matsui, qui, avec le Japon, avait délivré une offrande pour la victoire nippone face au Cameroun en 2010 (1-0).



5

C’est le nombre total de minutes disputées par Grafite en Coupe du Monde. Entré à la fin de la rencontre face au Portugal en 2010 (0-0), il passera le reste de la compétition sur le banc mais pourra s’enorgueillir d’une place de quart-de-finaliste, soit la meilleure performance d’un joueur passé par Le Mans. Il rejoint à ce niveau Songo’o (en 1990), qui n’avait pas joué une minute. On notera aussi la présence en 2006 de Cris, l’ex-coach sarthois, dans la sélection brésilienne, vaincue par la France en quart. Le Policier n’avait pas non plus pris part à une seule minute.


10

C’est le nombre total de joueurs passés par Le Mans à avoir été sélectionné en Coupe du Monde. Parmi eux, 3 sont arrivés au Mans après leur présence sur la plus grande scène mondiale: à Songo’o et Eggen, il faut ainsi ajouter le sud-africain Thabang Molefe, qui joua un match en 2002 avant de rejoindre les Sang & Or un an plus tard. Hormis Eggen, Molefe et Romaric, tous les autres auront donc disputé la phase finale après être passés en Sarthe, le dernier étant Enzo Ebosse avec le Cameroun pour cette édition au Qatar.


26/06/2014

C’est, à ce jour, la date de la dernière apparition d’un ex-Manceau lors d’un match de Coupe du Monde. Face à la Russie, Hassan Yebda entra à 20 minutes de la fin pour participer au nul de l’Algérie (1-1). Le Fennec participera sur le banc à l’élimination de ses compatriotes face à l’Allemagne quatre jours plus tard.



2010

L’édition sud-africaine reste à ce jour la détentrice du plus grand nombre de joueurs sarthois engagés dans la compétition avec pas moins de 6 anciens Sang & Or : les trois Ivoiriens Romaric, Drogba et Gervinho, le Japonais Matsui, le Brésilien Grafite et l’Algérien Yebda. Tous auront au moins disputé une rencontre, qui plus est.


0

Aucun carton rouge n’a encore été distribué envers un ancien joueur manceau en Coupe du Monde. En revanche, 7 avertissements ont été donné, dont 3 rien que pour Drogba. Yebda (2 fois), Songo’o et Matsui sont les autres fautifs.



520

C’est le nombre total de minutes disputées par Didier Drogba dans la compétition, qui en font de lui, et de loin, l’ancien Sang & Or le plus présent. Tout sauf un hasard pour l’Ivoirien qui a, en plus, eu l’honneur à quatre reprises de porter le brassard de capitaine. Sur le podium du temps de jeu, il devance ainsi Gervinho (446 minutes) et le duo Songo’o / Eggen (360 minutes).

248 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout