Coupe de France - Les Anciens



Défaits au Stade de la Ville en Bois 1-0 face aux Voltigeurs de Chateaubriant (N2), les joueurs du Mans FC ont été éliminés au 6ème tour fin janvier. Les Castelbriantais étaient d’ailleurs encore en course au stade des 1/8èmes de finale, recevant le Montpellier HSC. Le COVID les empêchant de recevoir des spectateurs, les pensionnaires de National 2 ne se sont pas fait prier pour profiter au maximum de ce match de gala. Du côté des anciens Manceaux, quelques-uns d’entre eux étaient encore en lice dans cette prestigieuse compétition nationale.


La Tribune Mancelle vous propose, par cet article, une courte rétrospective de ce qu’il s’est passé cette semaine !


Arnaud Billeaux - Olympique Saumur

Il avait inscrit le but du 3-0 à Sablé, un de ses anciens clubs, mais également un but salvateur lors du précédent tour, face à la Montagnarde, pour arracher la séance de tirs aux buts. Arnaud Billeaux a été titularisé à chaque rencontre de Coupe de France cette saison. Du haut de ses 35 ans, Arnaud est un élément important du milieu saumurois. Lors de ce 1/8ème de finale face au Toulouse FC de Patrice Garande, il a débuté titulaire mais a été remplacé à la 62ème minute, après avoir reçu un carton jaune juste avant la mi-temps. Face à une équipe toulousaine remaniée, les Saumurois n’ont pas su imposer leur style de jeu et ont été défaits 2-1.

© Olympique Saumurois



Raphaël Calvet - CS Sedan Ardennes

Arrivé dans les Ardennes après sa saison au Mans, Raphaël Calvet fait l’unanimité dans le Nord. Le CSSA avait d’ailleurs loupé la montée de N2 en National la saison dernière suite à une mauvaise série, dont Bastia avait su profiter, avant l’interruption des championnats. Titulaire lors de chaque rencontre de Coupe de France, il a une nouvelle fois foulé la pelouse dès la première minute de jeu. Titularisé au poste de milieu défensif avec le numéro 8, il a pris un carton jaune en fin de match. Malheureusement, le SCO s’est montré plus réaliste que ses camarades, le voilà éliminé après un beau parcours.

© CS Sedan Ardennes l



Enzo Ebosse - Angers SCO

En phase de réathlétisation suite à la rupture du ligament croisé antérieur de son genou gauche, Enzo Ebosse n’a plus rejoué depuis le 23 octobre dernier et une victoire 2-1 à Rennes. Sa blessure l’éloignant des terrains jusqu’à la fin de saison, il n’en est pas le moins supporter de son équipe. Il déclarait à Ouest-France : "Je sais que cette blessure me rendra service dans le foot mais aussi en dehors du terrain. Après tout, il y a plus grave. À la fin de cette convalescence, je verrai les choses différemment. J’en suis persuadé". Victorieux 1-0 à Sedan, les Angevins s’en sont remis au but de Manceau !

© SCO Angers E-E



Dorian Lévêque - GFA Rumilly

S’il est arrivé fin janvier en Auvergne-Rhône-Alpes pour apporter son expérience et aider les siens dans cette Coupe de France, il était seulement entré en jeu pour 20 minutes lors des tours précédents face à l’AS Saint-Priest, l’AS Prix-lès-Mézières et le FC Annecy. Dorian Lévêque a participé activement aux qualifications du club haut-savoyard puisque, dans chacune des deux dernières rencontres, il a inscrit 1 pénalty lors de la séance cruciale. Opposé au Puy, Dorian a participé à l’entièreté du match dans l’axe gauche de la défense savoyarde. Son équipe s’est imposée 4-0 et Dorian sera de la partie en 1/4 de finale !

© GFA Rumilly-



Youssef Maziz - FC Metz

Absent du groupe, trois jours plus tôt, lors de la défaite 4-0 en championnat face aux Monégasques, Youssef Maziz était cette-fois du voyage pour le déplacement au Stade Louis II. Décisif à Valenciennes le mois dernier (penalty provoqué et passeur), Frédéric Antonetti ne l’a pas titularisé pour la première fois de la saison en Coupe de France. Non entré en jeu, il n’a pas pu aider ces partenaires à arracher une qualification en principauté. Le FC Metz s’est incliné aux tirs au but (5-4) face à l’AS Monaco.

© FC MetzYM



Vincent Bordot - Red Star

Joueur du Mans FC en 98-99, Vincent Bordot dirige le Red Star depuis l’été 2019. En lice pour jouer les barrages d’accession en Ligue 2, le Red Star réalise un beau parcours en Coupe de France. Après l’US Créteil, QRM et le RC Lens, c’est Lyon qui se dresse sur la route des Audoniens pour ce 1/8ème de finale. Mené 2-0 à la pause, le Red Star a fait preuve de courage pour arracher le nul dans le temps réglementaire. Résultat, Lyon l'emporte aux tirs aux buts 5-4. Les hommes de Vincent peuvent désormais se concentrer à 100% sur l’objectif barrages.

© Red StarV-B-


22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout