Le rideau est tombé...

Vendredi soir, Le Mans FC recevait Bastia-Borgo pour le compte de la 31ème journée de championnat. Dans un MMArena qui fêtait Pâques avec plus de 16000 spectateurs, les hommes de Cris ont laissé Bastia-Borgo repartir avec la victoire (0-1). Une fête gâchée, d'autant plus que le couperet final est tombé : Le Mans FC rempile pour une troisième saison consécutive en National.


Ce qu'on a aimé :



Zaïd Amir, une bonne première. | © Mickaël Bruneau Photographies


Place à la jeunesse : Plus tôt dans la semaine, Cris a déclaré dans la presse locale qu'il était en train de préparer le prochain exercice. Il a tenu sa parole puisque l'ancien lyonnais a ouvert une porte aux jeunes du centre de formation.

Apparu à 4 reprises dans le groupe (avant ce match), Paul Lehoux était titulaire pour la première fois dans un milieu composé de Tomi et Hafidi.

Un second jeune faisait son apparition pour la première fois dans le groupe et ce fut la surprise de Cris pour ce match : Zaïd Amir. Positionné en ailier dès le début de la rencontre, le jeune joueur qui fêtera ses 20 ans le 11 mai prochain a rendu une bonne copie pour une première. Remplacé à la 79' par Dia N'Diaye, le jeune manceau foulera sans doute, de manière plus régulière, la pelouse du MMArena dans les prochaines semaines.

Enfin, nous ne pouvons pas passer à côté de Moussadek, une nouvelle fois titulaire (pour la 15ème fois) qui est l'une des révélations de ce championnat.


Un stade bien rempli : On ne cesse de le répéter mais c'est un plaisir de retrouver un stade bien garni après ces deux années de galère. Il l'avait été face à Laval, il l'a été face à Bastia-Borgo, le MMArena a accueilli plus de 16000 spectateurs pour cette rencontre. Le club a organisé un événement à l'occasion de Pâques, réunissant des jeunes footballeurs sarthois. Néanmoins, la chasse aux œufs n'a pas été fructueuse pour les Manceaux qui repartent avec un zéro pointé et une fin de saison en roue libre.


Ce qu'on a moins aimé



Les Manceaux n'ont pas trouvé la solution | © Mickaël Bruneau Photographies


Des carences indéniables : L'équipe mancelle n'était pas au rendez-vous. Nous avons noté quelques carences dans le collectif : il manquait cruellement de rythme et de cohésion. En attaque, Armand Gnanduillet, satisfaisant jusque-là, a été un cran en-dessous. Souvent dépassé et en retard dans le dernier geste, l'attaquant manceau n'a pas pesé sur la défense bastiaise. Comme disait Maxime Bonhommet et Eric Chambron au micro de FFFTV, l'équipe mancelle manquait de liant et de collectif pour pouvoir prétendre à quelque chose.


Une fin de saison actée : L'épée de Damoclès errait au-dessus de la tête du club manceau depuis quelques matchs, cette fois-ci, le rideau est tombé. Le Mans FC évoluera en National pour le compte de la saison 2022-2023. Vainqueur de Créteil, Villefranche (3e) ne peut être rattrapé par les Sarthois. Déçus, les supporters manceaux n'ont pas connu une fin de saison sans enjeu (montée comme descente) depuis l'époque Ligue 1.


Prestation de l'arbitre : Cédric Dos Santos



© FFF


Souvent dans le radar des supporters manceaux, Cédric Dos Santos était l'arbitre du soir face à Bastia-Borgo. Il a délivré 6 cartons jaunes : 4 contre Le Mans FC et 2 contre Bastia-Borgo. Le fait marquant de cette rencontre est le penalty sifflé contre Pierre Patron à la 42ème. La décision prise a été la bonne.



Fiche technique :


LE MANS FC : Patron - Vardin, Cissé, Moussadek, Vargas-Rios - Tomi, Lehoux (Fadiga 57'), Hafidi - Macalou (Camara 70'), Amir (Dia N'Diaye 79'), Gnanduillet.


Bastia-Borgo : Balijon - Gaudin (Marmot 83'), Guibert, Hemans, Rimane (Oura Sama 80') - Lajugie, Anziani, Bassouamina - Cropanese, Giacomini (Magassouba 72'), Raspentino (Ba 72').




104 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout