Le Mans vs Cholet : Le Labo

Dernière mise à jour : 25 janv.

Premier rattrapage pour Le Mans FC qui aurait du fêter Noël face aux Choletais. L'occasion de revoir quelques visages familiers.



Les face-à-face

Ce sera la 11e confrontation entre Le Mans et le SO Cholet, deux clubs qui se fréquentent depuis la création du club en 1985! S'il a fallu attendre leur 3e affrontement, en 1987, pour la première victoire mancelle (voir notre article sur ce "match oublié"), le bilan des Sarthois est clairement positif puisqu'ils n'ont perdu qu'à 2 reprises: en 1986 à Léon-Bollée et en 2015 quand les deux équipes évoluaient en CFA2. Depuis cette dernière défaite, les Sang & Or restent sur 2 nuls et 2 victoires, dont celle obtenue en janvier dernier au MMArena (2-0).



 

Dynamiques positives

Les deux équipes sont actuellement sur de bonnes dynamiques en ce début 2022. Côté Sarthois, après 4 matchs sans victoire pour ponctuer 2021, ce sont 6 points sur 6 qui ont été glanés pour le commencement de l'année. L'objectif est désormais d'aligner un troisième succès de rang, performance encore non réalisée cette saison. Le dernier exemple de 9/9 sur une même saison remonte en effet à avril-mai dernier (SC Lyon, Créteil, Orléans).


Impérial face à Châteauroux, Loïc Damour devra de nouveau réaliser une grosse performance pour aller chercher un 3e succès de suite | © Nicolas Gosset

Du côté Choletais, l'année a bien démarré aussi avec un succès sur un des ogres du championnat, Bourg (2-1). Plus que ça, le SOC reste sur 4 matchs sans défaite, et ne se s'est pas incliné depuis le 26 octobre en championnat, face à Villefranche (3-4). En déplacement, ils ont dernièrement remporté une victoire à Bastia-Borgo (1-2) puis fait match nul à Saint-Brieuc (1-1).


 

L'arbitre

C'est l'ancien joueur professionnel Ludovic Genest qui sera aux commandes de la rencontre. Une première cette saison pour les Sarthois. Nous l'avions en revanche déjà croisé à 2 reprises l'an passé: pour le match inaugural à Annecy (3-3) puis pour la belle victoire obtenue face à Villefranche en mars 2021. Lors de ce dernier match, il avait notamment sifflé un penalty pour les Sang & Or, qui avait permis à Jean-Philippe Krasso de débloquer son compteur but.


En revanche il croisera Cholet pour la 3ème fois dans cet exercice 2021/2022. Avec des fortunes diverses puisqu'il arbitra la très lourde défaite à Bourg (4-0) pour la 3e journée, mais était aussi au sifflet lors de la victoire contre Orléans (3-1) en octobre, où il avait là aussi sifflé un penalty en faveur des Maugeois.



© FFF

 

Retours de coachs

Coach Déziré est de retour ! Si les retrouvailles étaient attendues en avril dernier avec la venue de Créteil au MMArena, le départ précipité de l’entraineur a finalement repoussé ce jour. Une bonne nouvelle finalement puisque cette fois-ci le public sarthois sera bien présent pour saluer l’homme qui a fait monter 3 fois le club et regoûter à la Ligue 2. Avec 170 matchs sur le banc manceau, il est le 2e entraineur le plus capé de l’histoire du club. Pourtant ce sera bien sa toute première comme adversaire des Sang et Or.


Par le passé, 7 autres coachs sarthois ont eu l’occasion de retrouver leur ancienne équipe sur le banc adverse. Le premier fut Christian Gourcuff, qui est aussi celui qui retrouvera le plus souvent les Manceaux comme coach opposé: 23 fois au total entre 1992 et 2012, toujours avec le FC Lorient. Et il s’est régulièrement amusé à nous torturer puisqu’il possède un bilan de 10 victoires et 8 nuls face aux Mucistes.



En 1997, Christian Létard était de retour à Léon-Bollée avec Tours, en Coupe de France, mais s’était incliné 1-0 pour l’unique retrouvaille. La même année c’est son successeur Thierry Froger qui retrouvait le MUC, la première de ses 15 confrontations avec son ancien club : 3 avec Lille, 9 avec Châteauroux, 2 avec Gueugnon et 1 avec Nîmes. Avec seulement 3 victoires à son actif, il n’a jamais été très performant face au Mans.


En 2001, Marc Westerloppe entraina quelques temps Grenoble et affronta 1 fois le MUC pour un match nul. C’est également avec le même club des Alpes que Thierry Goudet rencontrera 3 fois les Manceaux en 2004/2005 pour 1 résultat différent à chaque fois.


Frédéric Hantz, lui, n’a jamais vraiment brillé face au Mans. Que ce soit avec Sochaux, Le Havre ou Bastia, il déplore un bilan de 4 défaites en 5 matchs, entre 2007 et 2012. Enfin, Rudi Garcia, lui, avait retrouvé les Sang & Or lorsqu’il était parti à Lille. Entre 2008 et 2010, il croisa 4 fois la route du Mans, pour 2 victoires, 1 nul et 1 défaite.


Bilan total des anciens coachs après leur passage en Sarthe : 17 victoires, 17 nuls et 18 défaites.


 

Le retour du héros

Cette fois ce devrait être la bonne. Vincent Créhin va enfin revenir fouler la pelouse du MMArena, un stade où il a déjà planté 40 de ses 73 buts sous le maillot sarthois. Quelques jours à peine après avoir fêté ses 33 ans (le 21 janvier dernier), nul doute qu'il aura le droit à une belle ovation de l'ensemble des spectateurs présents, qui auront forcément un petit pincement au cœur de voir le meilleur buteur historique du club sous un maillot différent.


Toutefois, ce ne sera pas la première fois que l'attaquant breton fait face aux Manceaux dans une équipe adverse. C'est déjà arrivé à une reprise, et cela remonte au 19 janvier 2011! Ce soir-là, en match en retard de Ligue 2, les Manceaux, deuxième du championnat se déplacent à Laval (12e) pour un derby toujours alléchant. A quelques jours d'inaugurer le MMArena, les Sarthois vont se faire surprendre par les Tangos (2-1). Dans le XI de Philippe Hinschberger, Vincent Créhin, arrivé de Plabennec à l'intersaison, est titularisé pour la 4e fois, sur le côté gauche de l'attaque mayennaise. S'il ne marque pas, sa prestation sera toutefois aboutie et appréciée. A noter qu'il évoluait ce jour-là aux côtés de Ghislain Gimbert mais également de Ludovic Genest, arbitre du match de ce mardi!


© OF du 19 janvier 2011


55 vues0 commentaire