Le Mans vs Châteauroux : Le Labo

Voilà un duel qui fleure bon la Division 2 des années 90... Mais Manceaux et Castelroussins se battent désormais pour accrocher le haut du tableau de National. Quelques infos pour bien appréhender ce choc.



Face-à-face

Opposé pour la 31eme fois aux Manceaux en match officiel, Châteauroux se retrouve désormais seul sur la troisième marche du podium des clubs les plus souvent affrontés par les Sarthois, derrière Laval (45) et Nancy (32).



Dans cette longue série, démarrée en 1992, aucun des deux clubs ne ressort vainqueur actuellement, puisque chacun s’est imposé à 11 reprises, pour 8 nuls. Toutefois, la dynamique est clairement en faveur des Berrichons, qui se sont imposés 5 fois lors des 6 dernières rencontres.


Ce fut le cas notamment lors de 2 des 3 réceptions au MMArena. Notamment le 29 novembre 2019, alors en Ligue 2, où l’équipe de Nicolas Usaï était venu doucher les ambitions de Sarthois qui sortaient pourtant d’une série de 6 matchs sans défaite.


Lors de cette victoire (2-1), Châteauroux alignait 4 joueurs encore au club aujourd’hui : Yannick M’Boné, Opa Sanganté, Romain Grange (blessé depuis le début de saison) et Ilyas Chouaref. Ce dernier, buteur ce soir-là, n’a quasiment pas joué depuis le début du championnat et pourrait trouver un nouveau point de chute très prochainement, après avoir refusé une prolongation en fin d’année dernière. Côté Manceau, seul Pierre Patron était présent à l'époque sur la feuille de match.



Notons, enfin, que ce sera le tout premier Le Mans/Châteauroux disputé en National.


 

Performer à domicile

Si les performances mancelles peuvent parfois faire grincer des dents, il ne faut pas oublier que les Sarthois ont réussi à faire de leur antre une forteresse (presque) imprenable. Depuis la relégation en National, les Mucistes n’ont en effet concédé que 4 défaites à domicile sur les 25 dernières réceptions. Depuis août 2020, seuls Bastia, Concarneau, Sedan et Villefranche sont venus prendre les 3 points au MMArena.


Face à Sedan et Axel Benoît le 13 septembre dernier, les Manceaux d'Alexandre Lauray concédaient leur première défaite à domicile de la saison (© Mickaël Bruneau Photographie)

Pour les Caladois cela reste frais puisqu’il s’agissait du tout dernier match joué à domicile, le 19 novembre 2021. Une défaite face à Châteauroux serait vraiment un mauvais signal, car les Sarthois n’ont plus chuté deux fois de suite à domicile en championnat depuis août 2019. A l’époque, pour le lancement de la saison de Ligue 2, Lens, Valenciennes puis Lorient étaient successivement venus faire le plein au MMArena.


Autre série qu’il faudrait briser rapidement : les Manceaux restent sur deux matchs sans marquer à domicile (0-0 contre Orléans, 0-2 contre Villefranche). On n’ose imaginer une troisième bulle ce vendredi. Il faut remonter à mars 2012 pour une telle contreperformance (0-0 contre Nantes, 0-1 contre Reims puis 0-1 contre Monaco).


 

Caps à franchir

Comme souvent, quelques barres symboliques pourront être franchies lors de ce match. Ainsi, Pierre Patron devrait jouer son 70e match sous les couleurs mancelles. Au 7e rang des gardiens manceaux en terme de matchs disputés, il n’est plus qu’à 3 longueur du sixième, Jean-Marc Rodolphe.


De son côté, Félix Tomi pourrait lui disputer son 40e match. Il fait déjà figure d’ancien, étant le 4e homme le plus capé de l’actuel effectif (derrière Vardin, Hafidi et Patron).


Quant à Julien Bègue, double buteur le week-end dernier, il pourrait fêter sa 20e titularisation s’il démarre le match.


Makan Aiko, lui, a la particularité d’être le joueur actuel qui reste sur la série la plus longue de matchs joués avec le club. En effet, il vient de participer aux 13 dernières rencontres du Mans, personne n’a fait mieux. Si on ne prend en compte que le championnat, c’est Maxence Derrien en revanche qui est indéboulonnable. Le récent buteur a en effet joué l’intégralité des minutes depuis le début de la compétition (1440). Série stoppée dès ce vendredi puisque le défenseur est blessé et manquera au moins deux mois de compétition.


 

L'arbitre


© FFF

William Toulliou sera l'homme en noir du match. Ce sera la cinquième fois qu'il dirigera les Manceaux, et la seconde cette saison. On se rappellera avec satisfaction que c'était lui qui avait arbitré le match contre Sète en début de saison (remporté 3-0). Il avait également été au sifflet il y a un an pour une victoire face au Red Star (2-1), acquise dans les dernières minutes. On notera d'ailleurs qu'à chaque fois qu'il a arbitré un match au MMArena, il a sifflé un penalty pour les locaux (Bègue contre le Red Star, Macalou contre Sète).


Pour Châteauroux, ce sera une grande première puisque M. Toulliou ne l'est a jamais arbitré en championnat jusqu'à ce jour.


47 vues1 commentaire

Posts similaires

Voir tout